Articles

Sahara Occidental : Le SG de l’ONU, Antonio Guterres, accusé de manque d’impartialité

Image
Le professeur Carlos Ruiz Miguel a accusé le SG de l’ONU, Antonio Guterres, de manque d’impartialité dans son dernier rapport sur la situation au Sahara Occidental.
Selon M. Ruiz Miguel, le fait que Guterres ait omis de citer le verdict du Tribunal de Justice de l’Union Européenne sur les ressources sahraouies est un fait « scandaleux ». « Cette dissimulation délibérée et injustifiée désavoue entièrement ce rapport », dénonce-t-il.
Cette sentence constitue, signale M. Ruiz Miguel dans un article publié dans son blog, « l’événement le plus important enregistré dans la question du Sahara Occidental ». « Plus important encore que celui de Guerguerat », ajoute-t-il. « Cependant, le rapport est consacré dans sa presque totalité à parler de la crise de Guerguerat… sans RIEN dire du verdict de la Cour de Justice de l’UE ».
« Maintenant nous savons qu’Antonio Guterres n’est pas impartiel », conclue-t-il.

Tags: Antonio, Guterres, maroc, ONU, Sahara Occidental

Près de 2 millions de DH pour le mariage de Mbarka Bouaida

Image
Alors qu’une grande majorité du peuple marocain vit dans la précarité, la Ministre Mbarka Bouaida se permet de dépenser des chiffres faramineux dans son mariage.
730.000,00 DH pour le traiteur
40.000,00 DH pour le photographe
40.000,00 DH pour les neggafas
156.000,00 pour les caftans
5.000,00 pour le coiffeur
50.000,00 pour l’orchestre
3.000,00 pour l’électricité
150.000,00 pour les « divers »
En total, 1.179.000,00 DH (170.000 euros) pour le mariage de cette dame en dépit de la situation plus que pénible vécue par la population sahraouie dans la ville de Goulimim, la ville natale de Mbarka. Celle-ci vit dans l’abondance alors que ses concitoyens dans les territoires du Sahara Occidental vivent de la « cartilla », une subvention de 2000 DH souvent utilisée pour soumettre les citoyens sahraouis à la volonté du Makhzen.


Source : Maroc Leaks

Echéance d’avril : Complicité franco-marocaine contre M. Christopher Ross

Image
1er juin 2012, le Maroc vient de retirer sa confiance à l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental. Les marocains multiplient les contacts avec la France. A Rabat, Nasser Bourita s’entretient avec Ludovic Pouille, Second de l’Ambassade de France au Maroc. Suite à cet entretien, l’ambassadeur du Maroc, Rachad Bouhlal, rencontre David Cvach, Conseiller à l’Ambassade de France à Washington.
Selon Bouhlal, « M. Cvach m’a informé qu’il partage tout à fait les préoccupations du Maroc quant à l’évolution de la question du Sahara et comprend parfaitement la position de notre pays au sujet du retrait de la confiance à M. Ross. Il m’a assuré, à cet égard, du soutien de la France pour traverser cette période délicate ».
La France fait pression sur le SG des Nations Unies pour qu’il accepte les conditions marocaines pour que M. Ross reprenne ses navettes diplomatiques dans la région.
Le roi du Maroc appelle Ban Ki-moon et annonce le retour du diplomate américain. Le lendemain, le 4/0…

Le Makhzen prend bien soin de l’ancien Ministre des Affaires Etrangéres du Burkina Faso

Image
Certaines personnalités burkinabaises ne font pas honneur à leur pays. Loin des projecteurs, ils adoptent des comportements néfastes que la morale répugne.
C’est le cas de Youssouf Ouedraggo, ancien Ministre des Affaires Etrangéres, puis Premier Conseiller du Président de la Banque Africaine de Développement, qui s’est avéré être une marionnette et un fidéle serviteur du Maroc.
Des documents récupérés dans la boite mails de Mourad El Ghoul, Directeur de cabinet de Yassine Mansouri, Patron de la DGED, l’accusent de compromission avec les services marocains, moyennant argent, faits pour lesquels il est passible de poursuite judiciaire dans son pays.
Youssouf Ouedraggo s’est avéré être un habitué du Maroc, où il a effectué plusieurs séjours touristiques, offerts gracieusement par la DGED.
La DGED lui remettait aussi des commissions, comme le prouve ce mail dans lequel Youssouf Ouedraggo remercie son correspondant Mourad El Ghoul (Ici).
Combien sont-ils ces responsables burkinabés, tapis…

Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida se fait aider par la boîte Rumeurs Publiques

Image
Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida sollicite le service de laboîte de communication Rumeur Publique. Sa branche pour l’Afrique, Rumeur Publique Middle East & Africa, est dirigé par Benjamin Mampuya, ancien secrétaire général de l’Association de la Presse Panafricaine.
C’est lui qui se charge des démarches de la médiatisation des activités de Mbarka à Addis Abeba.
Lire la suite depuis la source

Séjour « touristique » au Maroc de l’ex-Ambassadeur d’Israël aux Nations Unies

Image
Alors que les criminels israéliens assassinent et affament les enfants de Ghaza, au Maroc on déroule, en catimini, le tapis rouge à ces criminelles.
Peu de Marocains ignorent que le Makhzen, pour plaire à ses maîtres occidentaux, organisent des séjours touristiques à de hauts responsables israéliens, notamment ceux d’origine marocaine, en mal de nostalgie pour leur pays d’origine.
C’est le cas de Yehuda Lancry, ancien Ambassadeur d’Israël à l’ONU, accompagné de son épouse Yolande Lancry.
Les détails du séjour de ce criminel, sont évoqués par Claude Senouf, marocain d’origine juif, agent double du MOSSAD et de la DGED, dans un mail qu’il a adressé à Mourad El Ghoul dit Salem, un proche collaborateur de Yassine Mansouri (Voir mail).
Lire la suite depuis la source

L’ambassadeur de la France à l’ONU plus royaliste que le roi

Image
Selon le représentant du Maroc auprès des Nations Unies, Mohammed Loulichki, il est « de la plus haute importance de sécuriser une position ferme et combative de la France et une attitude positive de l’Espagne afin de contenir l’activisme américain ».
Les marocains ont réussi leur pari grâce, entre autres, à la décision de suspendre la coopération judiciaire avec la France.
Les français, devenant plus royalistes que le roi, ont appris à cœur les semblants d’arguments avancés par le Maroc en vue de poursuivre sa répression contre la population civile sahraouie.
Dans cette note du 18 février 2014, le représentant permanent de la France auprès de l’ONU, M. Alexis Lamek, s’expriment devant son homologue américain, Mme Rosemary DiCarlo, dans des termes qui se confondent avec le langage marocain.
Lire la suite depuis la source