Articles

Sahara Occidental: Griefs retenus contre le Maroc concernant les violations des droits de l’homme.

Image
Les organisations qui appuient l’autodétermination pour le Sahara occidental, y compris l’ASVDH et le Collectif Sahraoui des Défenseurs des droits de l’homme sont interdites d’association et de manifestation.

Les libertés d’expression, de presse, de réunion et d’association sont bafoués;
Le recours à la détention arbitraire et la violence physique et verbale des détenus lors des arrestations et de l’emprisonnement, sont monnaiees courantes.
L’imunité des policiers et autres fonctionnaires accusés de torture.
La corruption est érrigé comme méthode de gouvernance notamment au sein des forces de sécurité et du système judiciaire;
Les sahraouis revendiquant l’indépendance sont réguliérement arrêtés et détenus dans des centres provisoires où ils subissent des sévices corporelles.
Des traitement dégradants sont infligés aux sahraouis arrêtés lors de manifestations indépendantistes ou manifestations appelant à la libération des prisonniers politiques sahraouis.
Les activistes sahraouis des …

Répression au Sahara Occidental: Comment le Makhzen a essayé de duper la communauté internationale

Image
Du 26 au 29 avril 2013, les Sahraouis sont sortis en masse pour manifester contre le colonisateur marocain. Ces manifestations ont été réprimés par les services de sécurité du Makhzen qui a fait usage de balles réelles pour disperser les manifestants, notamment à El Aaiun.
Les ONG des droits de l’Homme ont vite réagi à ces événements tragiques en condamnant le Maroc pour non respect des droits de l’Homme, tout en demandant l’ouverture d’une enquête internationale et la mise en place d’un mécanisme de surveillance, sous tutelle de l’ONU pour protéger les Sahraouis contre les violences policiéres du Makhzen.

Lire la suite depuis la source

Attentats du 11M : Le Maroc toujours pointé du doigt

Image
En Espagne, 15 ans après, le Maroc est toujours pointé du doigt en ce qui concerne les sanglants attentats de Madrid du 11 mars 2004.
Selon le journaliste espagnol, Federico Jimenez Losantos, le massacre du 11-M a été perpétré par les services secrets marocains pour se venger de la reconquête du rocher de Persil.
Losantos pense que les « cloaques de l’Etat espagnol ont dissimulé les preuves qui mettent en cause le Maroc.
“Je pense que les services secrets espagnols ont dissimulé l’act marocain parce que ça allait nous conduire à la guerre », a déclaré lundi Losantos dans une interview au journal El Español.
Lire la suite depuis la source

Guterres, un homme très apprécié au Maroc

Image
Lors de l’annonce de sa candidature pour succéder le coréen Ban Ki-moon, la presse marocaine n’a pas caché sa joie. Il est très apprécié au Maroc, sentiment clairement manifesté dans une lettre qu’il a reçu de l’ancien ministre marocain des affaires étrangères et aujourd’hui Premier Ministre, Moustapha El Othmani et où il disait que son institution, le HCR, « joue, incontestablement, un rôle positif dans le différend régional sur le Sahara marocain ».
Deux ans après son arrivée à la tête du HCR, en 2007 plus précisément, Antonio Guterres a voyagé au Maroc où il a conclu avec le gouvernement marocain un accord de coopération entre le HCR et le Maroc. Rabat lui fournira chaque année un million de dollars comme contribution au budget de l’institution onusienne. Une méthode de soudoiement que Rabat a utilisé aussi avec le HCDH et avec laquelle il a réussi á neutraliser Mme Navi Pillay.
Ainsi, Guterres aura toujours une oreille très attentive auprès des marocains. En 2008, il s’est déplac…

La DGED marocaine poursuit ses opérations terroristes en Europe

Image
Un Marocain aurait planifié un attentat contre l’ambassade russe à Berlin
Un réfugié d’origine marocaine résidant dans la commune de Borsdorf, dans le land fédéral de Saxe-Anhalt, aurait envisagé un attentat contre l’ambassade de Russie à Berlin lors d’une manifestation.
Selon Der Tagesspiegel se référant aux sources au sein des forces de l’ordre allemandes, un migrant d’origine marocaine, dont le nom n’est pas communiqué, qui réside dans la commune de Borsdorf, dans le land fédéral de Saxe-Anhalt, aurait préparé une attaque contre l’ambassade.
Lire la suite depuis la source

Nouvelles révélations dans l’affaire du blanchiment de l’argent du kif par le Makhzen

par Khider Chérif
Algérie Patriotique, 11/04/2017


Dans le prolongement de l’affaire révélée par Algeriepatriotique en novembre 2016, de nouveaux éléments sont venus confirmer l’ampleur des réseaux mis en place par le Makhzen pour blanchir l’argent de la drogue qu’il produit chez lui. Véritables circuits bancaires parallèles, ces réseaux s’étendent bien au-delà du continent africain. Ils sont aujourd’hui solidement enracinés en Europe où les bandes criminelles marocaines ramassent régulièrement de colossales sommes d’argent.
Une enquête minutieuse menée récemment par la justice française révèle que les revenus du cannabis sont transformés en or aux Emirats arabes unis ou en Belgique après avoir transité par la France. Le pot aux roses a été découvert après le démantèlement d’un des réseaux chargé justement de blanchir une partie appréciable de l’argent sale marocain. 27 personnes sont impliquées dans ce réseau tentaculaire dont les cerveaux sont Sayed Maricar, un Indien de 35 établi à P…

Les véritables raisons du long voyage du roi Mohammed VI en Afrique

Image
Lors de son voyage en Afrique, le roi du Maroc a dû affronter plusieurs « accidents de parcours ». Entre autres, l’arrivée en catimini en Ethiopie à des heures tardives de la nuit, le report de sa visite en Zambie. Mohammed VI a été même contraint de bouder un événement aussi important que les festivités de commémoration de la marche verte en prononçant le discours officiel à cette occasion depuis Dakar, la capitale du Sénégal.
Le rapport récent sur le Sahara Occidental du Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres vient de révéler l’une des raisons de l’escapade royal dans le continent noir. Mohammed VI voulait éviter de rencontrer l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross.
« Le roi a confirmé l’intention du Maroc de continuer à travailler pour une solution dans le cadre des Nations Unies, mais a ajouté qu’il ne pouvait pas rencontrer l’Envoyé personnel avant son départ en voyage prolongé en Afrique », a précisé le chef de l’ONU.
Lire la suite depuis …