Articles

L’arrestation d’un terroriste à Maghnia le confirme : le Maroc continue d’abriter des terroristes algériens

Image
Un dangereux terroriste a été arrêté à Maghnia, dans la wilaya de Tlemcen, alors qu’il s’apprêtait à traverser clandestinement la frontière pour se rendre au Maroc. Selon des sources sécuritaires, ce terroriste attendait d’être accueilli de l'autre côté de la frontière par des activistes islamistes marocains avec qui il était en contact à travers les réseaux sociaux. 
Cette arrestation confirme la collusion entre les terroristes algériens et leurs acolytes de l’autre côté de la frontière, et surtout les facilités dont ces derniers jouissent dans ce pays voisin. Plusieurs cas ont été recensés pendant les années 1990, alors que le terrorisme battait son plein en Algérie, où des groupes islamistes armés se repliaient au Maroc, après des attentats commis sur le sol algérien et où des terroristes allaient très fréquemment s’approvisionner en armes et en munitions dans des villes marocaines proches, en toute impunité, pour alimenter les maquis islamistes en Algérie. 
Des chefs terroris…

«Les aides de l'UE ne passent ni par le Polisario ni par des intermédiaires» (source diplomatique)

Image
Interrogée parAlgeriepatriotique au sujet d’un supposé détournement d’aides de l'Union européenne destinées aux Sahraouis, rapporté par les médias du Makhzen, une source diplomatique à Bruxelles n’y est pas allée avec le dos de la cuillère pour dénoncer un «recyclage de vieux dossiers – le propre des combats d’arrière-garde –, en essayant désespérément de les mettre au goût du jour». Pour notre source, «le résultat est toujours le même : une tempête dans un verre d’eau malgré les gesticulations de circonstance». 
Notre source diplomatique souligne que l’avalanche de documents fuités ces derniers mois «nous renseigne utilement et avec une précision clinique sur le modus operandi, la mise en situation et les objectifs – toujours les mêmes – recherchés dans ce genre d’opération». «Dans le cas présent, explique notre source, il s’agit de déterrer un vieux rapport que ces mêmes milieux, via leurs relais locaux, ont essayé d’instrumentaliser en 2010 mais sans succès puisque l’administr…

Sahara occidental: les USA ont-ils changé de position ?

Image
Les Etats-Unis n'ont pas changé de position vis-à-vis du conflit du Sahara occidental et appuient toujours les efforts déployés par l'ONU pour parvenir à une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable de cette question, a indiqué dimanche un responsable au département d'Etat américain.
"La position des Etats-Unis à l'égard de la question sahraouie est restée constante et inchangée ces dernières années. Avant tout, nous cherchons une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable à ce conflit", a ajouté ce même responsable dans une réponse écrite transmise à l'APS.
Il a réaffirmé que les Etats-Unis appuyaient les efforts des Nations unies, y compris les efforts menés par M. Christopher Ross, envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, par Kim Bolduc, représente spéciale du SG de l'ONU pour le Sahara occidental et par la MINURSO (Mission de l'ONU pour l'organisation d'un référendu…

DÉTOURNEMENT OU DIVERSION

Image
Selon une information se basant sur un rapport de Bruxelles, vieux de huit ans, une partie de l’aide octroyée par l’Union européenne aux camps de réfugiés sahraouis en Algérie serait détournée par « Alger ». Malheureusement, ni l’AFP ni les organes de presse ayant répercuté ce scoop tardif n’ont su diffuser le texte ou un extrait du rapport en question. Seuls quelques maigres détails portant sur la nature du blé ou l’aliment de volaille détourné, en guise de réquisitoire contre l’Algérie incriminée dans ce prétendu vol organisé. 
Par-delà le calendrier des révélations accusatrices très décalé entre les faits et leur divulgation, on peut s’interroger au sujet du surdimensionnement politicien que vise ce type de propagande négative : si détournement il y eut, à cette époque, quels éléments objectifs auraient pu imputer le délit à l’Etat algérien, quand on sait qu’en matière criminelle le droit positif universel appréhende d’abord la responsabilité individuelle des actes à l’origine d’u…

Londres ne reconnaît pas le Maroc comme puissance administrante

Image
En réponse à une question écrite du député du parti libéral-démocrate, Mark Williams, sur la nature de la présence du Maroc au Sahara occidental, le ministre britannique, chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, a affirmé dimanche que le Royaume-Uni comme les Nations unies ne reconnaissent pas le Maroc comme puissance administrante au Sahara occidental, selon le droit international, sinon une puissance dominante de facto d'une partie du territoire. 
Tobias Ellwood a souligné que “son pays, comme l'ONU, ne reconnaît pas le Maroc comme une puissance administrante du Sahara occidental”. Cette réponse réaffirme ainsi la position du gouvernement britannique à l'égard de conflit sahraoui, une position qui reste d'avant-garde par rapport aux membres du groupe des Amis du Sahara occidental au Conseil de sécurité. 
Le rappel de la position britannique intervient au moment où de nombreuses polé- miques circulent à la suite de l'annonce par le Forum de Crans Monta…

Faire flèche de tout bois

Image
Le Maroc et ses alliés traditionnel, avec à leur tête la France, viennent de déclencher la grande offen- sive contre les Etats qui soutiennent activement le noble combat du peuple sahraoui en faveur de son émanci- pation et de son émancipation du joug colonial des gens du Makhzen. Cette grande offensive peut paraître inquiétante de prime abord. Elle n'en trahit pas moins la grande panique qui tend à gagner les la Palais royal à mesure que ses subterfuges et petits tours de passe-passe ne trompent plus personne. 
Rabat, déjà épinglé de manière très sévère par le conseil de sécurité de l'ONU, vertement favorable à la tenue d'un référendum d'autodétermination, a également été mis à mal par les graves révélations étayées par d'accablants documents montrant que la diplomatie secrète du Maroc est basée sur la manipulation, l'espionnage et, surtout, la corruption. Bref, mesquine a été la riposte. Celle qui vient de viser de manière frontale notre pays. Il n'est p…

Sahara Occidental : L’abandon du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes?

Image
Le Sahara est aujourd’hui une région mise en lumière par la question du terrorisme djihadiste qui sévit dans cette zone désertique. Si la violence est parfois une méthode utilisée pour défendre des combats plus ou moins légitimes, ce n’est pourtant pas celle qu’a choisie le peuple sahraoui, en lutte depuis près de quarante ans pour la reconnaissance de son identité.
La question du Sahara occidental est en effet l’une des plus anciennes dont est saisie la communauté internationale. Comme l’a précise, en mai 2013, le rapport intérimaire (1) de la présidente de la commission de l’Union Africaine sur la situation au Sahara occidental, « depuis 1963, le territoire est inscrit sur la liste des territoires non autonomes auxquels s’applique la résolution 1514 (XV) du 14 décembre 1960 de l’Assemblée générale des Nations Unies sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux. »
À ce jour, le Sahara occidental est l’un des seize territoires non autonomes figurant sur la liste de…