Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé diplomatie marocaine

La politica del trueque

Nada es gratuito, todo se compra y se vende, no necesariamente en metálicos sonantes, pero a menudo en servicios devueltos, en seguros a todo riesgo. Chantaje u operación de seducción, lo que cuenta, en resumidas cuentas, es el resultado. La nueva palabra de orden es el pragmatismo en estos tiempos de crisis. La política de donante-donante siempre fue el pilar esencial de la diplomacia marroquí. En la época de la guerra fría, Marruecos permitió la instalación sobre su suelo de bases militares contra el apoyo de Estados Unidos en su esfuerzo de guerra contra el Frente Polisario, haciendo de Marruecos el único país africano, además de África del Sur del Apartheid, a ser integrado en la estrategia militar frontal del Oeste contra el Este.Ante la falta de argumentos para justificar y ganar la batalla diplomática del Sáhara, el apoyo de su ocupación de la antigua colonia espaňola era una condición sine qua non para quien quiera negociar con Rabat. Hasta la Unión Europea ha estado sometida …

La politique du troc

Rien n'est gratuit, tout s'achète et se vend, pas nécessairement en espèces sonnantes et trébuchantes, mais souvent en services rendus, en assurances tous risques. Chantage ou opération de séduction, ce qui compte, en fin de compte, c'est le résultat. Le nouveau mot d'ordre est pragmatisme dans ces temps de crise.La politique du donnant-donnant a toujours été le pilier essentiel de la diplomatie marocaine. A l'époque de la guerre froide, le Maroc permettait des bases militaires contre le soutien des EEUU dans son effort de guerre contre le Front Polisario, faisant du Maroc le seul pays africain, mise à part, l'Afrique du Sud de l'Apartheid, à être intégré dans la stratégie militaire frontale de l'Ouest contre l'Est.Le soutien de l'occupation du Sahara Occideental était une conditionsine qua nonpour qui veut négocier avec Rabat. Même l'Union Européenne a été soumise à cette condition. Si l’UE offrait un « package économique » et la participat…

La lettre de course

Le nouveau "Statut Avancé" que l'Union Européenne essaie d'accorder au Maroc ressemble beaucoup à ces contrats ou licences que les anciens rois donnaient aux pirates pour qu'ils agissent en leur nom, sous leur protection et ne fussent pas traités comme ce qu'ils étaient en cas d'une capture.

Selon Wikipedia :<< La lettre de course (du latin cursus," une course") était un document livré par les monarques des nations ou les maires des villes (dans son cas, les corporations municipales) en vertu duquel son propriétaire avait la permission de l'autorité d'attaquer des bateaux et des populations des nations ennemies. De cette façon, le propriétaire devenait une partie de la marine du pays ou la ville débitante.
Les lettres de course ont été très utilisés dans le Moyen Âge et dans l'Âge Moderne quand les nations ne pouvaient pas couvrir les frais des marines propres ou bien celles-ci n'étaient pas suffisamment grandes. De cette man…