Articles

Affichage des articles du juin, 2017

« Offshore leaks » : et au Maroc ?

Image
h Publié dans Lakome le 04 – 04 – 2013
35 médias internationaux ont commencé ce jeudi à dévoiler les noms de particuliers détenteurs de comptes ou sociétés offshore. Au Maroc, Lakome a retrouvé plusieurs personnalités proches du pouvoir liées à des paradis fiscaux mais aucune suite n’a pour l’instant été donnée…  Les premières révélations en France ont fait l’effet d’une bombe ce jeudi matin. Le quotidien Le Monde vient de révéler que l’ancien trésorier de campagne de François Hollande, Jean-Jacques Augier, possède deux sociétés offshore basées aux Iles Caïmans. D’autres révélations sont attendues aux quatre coins de la planète : plus de 35 médias internationaux sont associés sur les Offshore Leaks, ces 2,5 millions de documents concernant des sociétés offshore et qui ont été transmises à un réseau international de journalistes, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), basé à Washington. Les documents – des contrats et des fax numérisés, des copies de passe…

Abdallahi Ould Mohamedy voyage aux frais de la DGED marocaine

Image
La presse française s’est fait écho, dans les derniers jours, d’un fonctionnaire français recruté par les services secrets marocains. Il s’agit d’un agent de la police aux frontières (PAF) de l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) qui a été interpelé le 29 mai 2017 pour filtration de documents confidentiels sur des fichiers « S ». En échange, la DGED marocains lui offrait de l’argent liquide et des voyages au Maroc tous frais payés. Des avantages dont profite aussi le mauritanien Abdallah Mohamdy, le patron du groupe Sahara Media.
Selon les documents révélés par le hacker Chris Coleman, la DGED était sollicitée par ses collaborateurs en vue d’obtenir des tickets d’avions pour se déplacer au Maroc et ailleurs aux frais des services de Yassine Mansouri.
Le 18 juin 2011, Ould Mohamdy s’est fait offrir un billet Rabat-Paris-Madrid-Casablanca réservée par Mourad Rhoul en personne, le directeur du cabinet de Yassine Mansouri, le directeur général de la DGED.
Le nom de Abdallah Ould Mohamdy figur…

Khadija Mohsen Finan s’adresse à la DGED pour la publication d’un article très critique envers le Makhzen

Image
Moins d’une semaine après le discours royal annonçant la nouvelle consitution (17 juin 2011), Khadija Mohsen-Finan, se met en contact avec Abdelmalek Alaoui, responsable de Global Partners Intelligence, un des bureaux de la DGED spécialisé dans le contrôle des médias. Mme Finan voulait publier un article très critique sur la pseudo-réforme constitutionnelle proposé par le Makhzen.
En toute évidence, son article a été rejeté. Cependant il ya lieu de se demander quelle est la relation entre Mme Finan et cet agent de la DGED.

Voici le texte intégral de son écrit:
« L’exception marocaine » dans la tournante révolutionnaire Lorsque les révoltes secouaient le monde arabe en cet hiver 2011, la classe politique marocaine ne s’est pas sentie concernée par le vent de liberté qui a soufflé sur l’ensemble de la région. Elle  a mis en avant le caractère particulier de son système et les réformes qui ont été engagées depuis les années 1990. Deux éléments essentiels seraient  au fondement de cette « …

Un email qui prouve que le site Maghreb Intelligence est une créature de la DGED

Image
La DGED, les services d’espionnage du Maroc, a bien pris le soin de se déployer sur la scène médiatique africaine avec, dans ses visées, plusieurs buts :
- Se faire du chemin pour le retour au sein de l’organisation panafricaine, l’UA. - Dénigrer le Front Polisario au niveau de son plus grand allié, le continent africain - Présenter le Maroc comme puissance régionale capable d’assurer un rôle décisif dans la lutte contre le terrorisme, en particulier au Sahel, zone de grande instabilité. - S’en prendre à l’Algérie et à la Mauritanie.
Dans son offensive médiatique africaine, la DGED a établi son quartier général avancé au Sénégal, Burkina Fasso et en Côte-d’Ivoire, les alliés historiques du Maroc téléguidés par la France.
Parmi les sites les plus importants : Maghreb Intelligence Sahel Intelligence Africa Intelligence L’agence de presse africaine (APAnews) L’agence centrafricaine de presse
Leurs informations « confidentielles » venaient directement des officines de Yassine Mansouri à Rabat…

Maroc : Le Makhzen mis à nu par le mouvement social du Rif

Image
Le président français, Emmanuel Macron, sentant que l’étau se serre sur le coup du roi Mohamed VI, s’est envolé au secours de la monarchie alaouite que Paris protège depuis 1912. C’est lui qui a parlé de la situation au Rif à la place du roi Mohammed VI. Ce qui prouve que le souverain marocain n’a aucun respect ni considération envers son peuple en plus de son incapacité à articuler une phrase correcte devant le personnel de la presse.
par Rédaction
Leur seul crime est de manifester pour revendiquer des droits légitimes tels que le travail pour les jeunes chômeurs, la construction á Al-Hoceima d’une université et d’un hôpital spécialisé dans le traitement du cancer, une maladie très répandue dans la région. Un droit pourtant garanti pour la Constitution de 2011.
Le mouvement du Rif a mis à nu le Makhzen et sa gestion désastreuses des affaires du pays. L’Etat se trouve presque en faillite en raison de la dette extérieure qui accapare 80% du PIB. Le peu d’argent qui reste après avoir pay…

Espagne : L’imam d’une mosquée fournissait du haschich au plus grand réseau de trafic de la région

Image
Une opération conjointe de la Garde civile et de la police s’est soldé avec onze détenus, six d’entre eux dans la ville, et la saisie de 125 kilos de hachich. L’organisation expédiait la drogue depuis le Maroc cachée dans des véhicules à travers l’autoroute de La Plata, A-66, qui depuis longtemps est devenue la route principale de distribution du haschich provenant du Maroc, avec le port d’Algésiras comme point d’entrée.
Selon le journal galicien El Progreso, l’imam de la mosquée de La Corogne dirigeait le plus grand réseau de traficants de haschich et sa distribution dans la région de Lugo.
Le haschisch saisi est de très bonne qualité. Les 125 kilos saisis pourraient être vendus dans la rue à plus de 700.000 euros.
Pour rappel, les imams des mosquées sont désignés par le gouvernement marocain et constituent l’une des voies principales de Rabat pour véhiculer sa politique dans la communauté marocaine établie en Europe.
Source : Maroc Leaks
Tags: cannabis, Espagne, haschich

Cheikh Gadio vole au secours du Makhzen en pleine tourmente du Printemps Arabe

Image
Si quelqu’un pense que les liens qui lient les responsables marocains avec ceux du Sénégal sont bâties sur des bases nobles ou des principes, il se trompe sur toute la ligne.
Les responsables de Dakar n’écoutent que les appels de leurs poches. C’est la raison qui a poussé le président Macky Sall à envoyer les enfants du Sénégal mourir pour une cause qui n’est pas la leur au Yémen. Cela va aussi pour la coupure des relations avec le Qatar. Le Sénégal obéit ses maîtres les Saoudiens. Il y a longtemps que les marocains ont bien compris cette vérité et ils savent l’exploiter à fond.
Cheikh Tidiane Gadio fait partie de ces mercenaires sénégalais prêts à vendre leur âme pour quelques sous. En pleine tourmente du Printemps Arabe, les sujets dy roi Mohammed VI avaient peur pour leur régime et ils ont fait recours à Gadio pour qu’il vole à leur secours en faisant preuve de ses qualités de grand thuriféraire et lèche-bottes indigne.


Source : Maroc Leaks

Les sénégalais, la honte de l’Afrique

Image
Alors que le peuple du Rif crève la dalle et il est sauvagement torturé, emprisonné et malmené par les autorités marocaines pour avoir osé revendiquer des droits légitimes à une vie honorable, à un enseignement digne, le roi Mohammed VI n’hésite pas à donner des dizaines de millions de dollars aux sénégalais pour s’assurer leur soutien dans la question du Sahara Occidental.
Les responsables sénégalais ont une fâcheuse habitude : celle de tendre la main pour quémander des miettes surtout avec les Marocains qu’ils savent en sale besogne pour mater du sahraoui comme ils mattent du rifain.
Dans ce cas, il s’agit de Cheikh Tidiane Gadio, président du Mouvement Politique Citoyen et ancien Ministre sénégalais des affaires étrangères et ancien envoyé spécial de l’OCI pour la Centrafrique et il se trouve à la tête d’un Think Tank, Institut Panafricain des Stratégies (IPS).
Malgré les nombreux titres qu’il cummule, Gadio porte avec lui la honte du peuple sénégalais, à l’instar de Mankeu…

Rif : tirer les leçons de l'histoire

Image
Le Matindz, 7/06/2017
Le Rif, qui a été dans les années 1920 le précurseur du mouvement(1) de libération des peuples colonisés, se retrouve aujourd'hui dans la même situation d'il y a un siècle : un Rif marginalisé dans un Maroc triplement colonisé :

Par la dynastie chérifienne inféodée à l'arabo-islamo-wahhabisme sur les plans politiques, culturels et financiers,
Par l’occupation d'une partie de son territoire par l'Espagne (Ceuta et Mellila), constituant aujourd'hui les dernières possessions coloniales européennes en Afrique,
Par la main-mise financière du lobby de la ''France-Afrique'', qui lui assure une forme de protection… comme au temps du protectorat français du Maréchal Lyautey !
Dans ce magma politico-financier et religieux, le Rif paie le prix de sa volonté d'émancipation et d'autonomie depuis des siècles (il n'a jamais accepté le pouvoir des sultans et s'était toujours défendu, par les armes, contre les troupes des sul…

“Esta embajada esta ensangrentada”

Image
Contramutis / hace 1 día

AL.- “Esta embajada esta ensangrentada”. El grito se oyó con más fuerza que nunca; la concentración para pedir la libertad de los presos políticos saharauis no se pudo hacer frente a la legación diplomática de Marruecos y, por segunda vez, fue apartada del lugar donde se ha realizado hasta ahora por disposición de la Delegación del Gobierno.
El 8 de junio, a las 18.30 horas, integrantes del movimiento solidario y saharauis residentes en Madrid se reunieron para denunciar, una vez más, la situación de los 24 presos de Gdeim Izik: llevan ya seis años encarcelados y desde el 26 de diciembre de 2016 están siendo juzgados por segunda vez, cerca de Rabat, después de haber sido anulado el juicio militar por el que fueron condenados en 2013 a penas de 20 años de cárcel a cadena perpetua.
Quisieron llamar la atención de la opinión pública, de los políticos y de los medios de comunicación, ante el silencio que habitualmente mantienen sobre un conflicto que se inició a…

Rif : Les barons de la drogue ne veulent pas d'une économie alternative et légale

Image
Hocine Smaali
Carrefour d'Algérie

Rachid RAHA est président de l’Assemblée Mondiale Amazigh (AMA), basée à Bruxelles, membre fondateur et ex-président du Congrès Mondial Amazigh, président de la Fondation « MONTGOMERY HART » des Etudes Amazighs de Melilla et également co-gérant des éditions Amazigh qui édite le journal « Le Monde Amazigh ». Dans l’entretien qui suit, il nous livre son analyse de la situation prévalant dans le Rif Marocain, les préoccupations de cette région frondeuse et les solutions de sortie de cette crise qui hante le royaume chérifien.
Comment évaluez-vous la situation actuellement à El Hoceima, en particulier et dans le Rif marocain en général ? La situation est vraiment préoccupante et dangereuse du fait que les autorités marocaines ont opté pour une stratégie sécuritaire et ils ont répondu de manière répressive, en détenant, en torturant et en mettant en prison les leaders de la contestation rifaine et à leur tête Nacer Zefzafi. Ce n’est pas par des mesures…

Le Rif d’AL Khatabi à Zefzafi

Image
par Hocine Smaâli
Carrefour d'Algérie, 8/06/2017

Depuis le déclenchement des événements du Rif, les protestataires portent à bras le corps le drapeau du Rif et le portrait Abd El-Krim Al Khattabi, leader historique de cette région rebelle, qui avait proclamé en 1922, la République confédérée des Tribus du Rif, un embryon d’Etat berbère. Cette République eut un impact crucial sur l’opinion internationale, car ce fut la première République issue d’une guerre de décolonisation au XXe siècle. Il créa un parlement constitué des chefs de tribus qui lui vota un gouvernement. 
Décidément, la relation entre la monarchie marocaine et son Rif est historiquement houleuse et remonte à une lointaine histoire. Après la deuxième guerre mondiale et l’évolution des idées nationalistes et des mouvements indépendants, un groupe armé s’est fondé par les résistants rifains sous le nom de « l’armée de la libération » en menant des opérations armées contre la colonisation étrangère. Un mouvement dirigé pa…

Alger : manifestation de solidarité des journalistes algériens avec les prisonniers sahraouis de Gdeim Izik

Image
Le Comité des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui (CJASPS) a organisé mercredi un rassemblement de solidarité avec les détenus sahraouis du groupe "Gdim Izik", dont la farse de jugement continue encore cette semaine au tribunal marocain de Sala. 
Le rassemblement a eu lieu au niveau du Centre d'information sahraoui, situé à Didouche Mourad, le mercredi 7 juin à 11 h 30 mns. 
De nombreux journalistes ont participé à cette manifestation de solidarité avec les militants du Camp sahraouie de la dignité et de la liberté.

Le Sahara Occidental, exclu des circonscriptions des français à l'étranger

Image
Selon la presse française, connue pour ses positionnements conditionnés par les programes de la Mamounia et les séjours à Marrakech, Leila Aïchi et M’jid El Guerrab les deux candidats macronistes s’affrontent avec "le Sahara occidental en toile de fond". Une constatation qui est démentie par les publications du Ministère français des Affaires Etrangères dont les cartes des circonscriptions des français à l'étranger n'incluent pas le territoire non autonome du Sahara occidental, ce qui est tout à fait normal... car il "... possède, en vertu de la [charte des Nations unies], un statut séparé et distinct" du Maroc (voir, en particulier, la carte de détail de la 9ème circonscription).
La carte du Maroc avec le territoire du Sahara Occidental n'existe qu'au Maroc et dans les cerveaux des sujets de Mohammed VI dont les pensées ont été dessinées par la propagande noir du Makhzen.




Source : Maroc Leaksh

L'Algérie donne une leçon d'humanité au Makhzen : Migrants Syriens bloqués au Maroc

Image
KAMAL HAMED Publié dans Le Midi Libre le 03 - 06 - 2017

L'affaire des migrants syriens, bloquée à Figuieg au Maroc, a finalement trouvée une issue salutaire pour ces personnes qui souffraient le martyr depuis le 17 avril dernier. En effet l'Algérie vient de décider de les accueillir sur son territoire alors que jusque là ils étaient bloqués.  L'affaire des migrants syriens, bloquée à Figuieg au Maroc, a finalement trouvée une issue salutaire pour ces personnes qui souffraient le martyr depuis le 17 avril dernier. En effet l'Algérie vient de décider de les accueillir sur son territoire alors que jusque là ils étaient bloqués. L'annonce a été faite avant-hier jeudi par le porte parole du ministère algérien des Affaires étrangères(MAE), Abdelaziz Benali Cherif. «Le représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), Hamdi Boukhari, a été reçu ce jour au ministère des Affaires étrangères où il a été informé de la décision des plus hautes autor…

Les médias français ferment les yeux sur la répression au Maroc et veillent sur le trône

Image
Le soulèvement populaire dans le Rif et la répression féroce que lui oppose le régime de Mohammed VI sont un sujet qui occupe les unes des médias internationaux, sauf en France, où on constate que les médias ne semblent pas s’investir pleinement dans leur mission d’informer à ce sujet, donnant l’impression d’opérer un black-out sur le soulèvement rifain. Donneurs de leçons lors de la lutte contre le terrorisme qu’a livrée l’Algérie seule, les médias français, qui ouvraient systématiquement leurs journaux télévisés sur les événements terroristes en Algérie, semblent chercher des compromis dans la crise rifaine pour sauvegarder une monarchie où tout Français, quels que soient son statut et sa catégorie sociale, est traité en privilégié, au nom d’un protectionnisme historique.
En effet, les événements du Rif ne font pas les choux gras de la presse française et des plateaux de télévision de l’Hexagone, non parce que le sujet n’est pas intéressant, dès lors que les Marocains constituent u…

Les qualificatifs donnés par Hassan II aux rifains et aux sahraouis

Image
En 1975, lorsque Hassan II a conspiré avec la France et le gouvernement fasciste de transition de Madrid, il a appelé les sahraouis, des "mercenaires".
En 1981, lors de la "Révolte du Pain", Hassan II, dans un état hystérique, les appellent "racaille" et menace de les exterminer comme il l'a fait n 1959m avec des bombres de phospore et du napalm.
Ce sont deux points communs aux sahraouis et aux rifains : Tous les deux ont été "rebaptisés" par le roi le plus sanguinaire de l'histoire du Maroc. 
Les sahraouis n'ont jamais utilisé ni utiliseront le mot "racaille" pour appeler le peuple du Rif. Au contraire, il a toujours admiré et respecté le courage des rifains dans leur combat contre la dictature fasso-alaouite. Cependant, les rifains n'hésitent pas à decrire les sahraouis de mercenaires. C'est le résultat d'un intense travail de propagande et de désinformation menée par les services du palais.
La question sahra…

Horst Köhler officiellement nommé envoyé spécial de l’ONU

Image
Comme attendu, l’ancien président allemand Horst Köhler a été nommé envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental. Il succède à l’Américain Christopher Ross qui avait quitté son poste en mars dernier après l’avoir occupé pendant huit années.

L’arrivée de M. Köhler, 74 ans, à ce poste devenait une simple formalité depuis que le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a informé, la semaine dernière, le Conseil de sécurité de sa décision de le nommer sans qu’aucun pays ne fasse d’objection, signe de validation de cette nomination.
L’Allemand devient le quatrième émissaire de l’ONU pour le Sahara occidental, après les deux Américains James Baker et Christopher Ross et le Hollandais Peter Van Walssun. Sa mission sera difficile à mener dans un contexte caractérisé par le blocage du processus onusien par le Maroc. Horst Köhler n’a pas fait carrière dans la diplomatie, mais il lui en faudra pourtant pour faire avancer le dossier épineux du Sahara occidental. Il devra mettre en branle…