Articles

Affichage des articles du avril, 2017

COPERASD saluda Resolución ONU 2351 y condena expresiones de embajador marroquí

Image
El Consejo Peruano de Solidaridad con la República Árabe Saharaui Democrática (COPERASD) se pronunció favorablemente sobre la Resolución 2351 (2017) del Consejo de Seguridad de la ONU relativa al Sáhara Occidental y condena las expresiones nefastas y deplorables del desprestigiado embajador marroquí ante la ONU, Omar Hilali.
1-La citada Resolución reafirma el derecho a la autodeterminación del pueblo saharaui sobre el Sáhara Occidental;
2-Para tal efecto debe impulsarle las negociaciones directas entre el Frente Polisario –único representante del pueblo saharaui reconocido por la ONU- y el narco Reino feudal de Marruecos que ha bloqueado permanentemente dichas negociaciones. Se espera que sean lo más pronto posible, a más tardar en julio. Saluda la posición de Estados Unidos de impulsar las negociaciones entre las dos partes,
3-Saluda la prórroga por un año más de la Misión de las Naciones Unidas para el Referéndum del Sáhara Occidental (MINURSO), pero lamenta que no se le haya brind…

Sahara Occidental : Le niet diplomatique camerounais

Image
22 mai 2013, le Maroc veut l’adhésion du Caméroun à la déclaration qui sera présenté par le mercenaire sénégalais Mankeur Ndiaye lors des assises de l’UA à Addis Abeba, mais il se heurte à la négative de Yaoundé de se joindre à cet emprise visant à empêcher l’instance d’insérer le sujet du Sahara Occidental dans son agenda. Réponse diplomatique du ministre camerounais : Il a « pris connaissance de cette note et des notes précédentes liées à la réintroduction de la question du Sahara au niveau de l’UA ». « Il m’a informé que le dossier est soumis à la présidence de la République pour instruction et qu’il faudrait attendre », signale l’ambassadeur du Maroc à Yaoundé dans une note adressée à son ministre. Ce dernier tape dans toutes les portes sans trouver de réponse. Il cherche à justifier son échec. « Le système de gouvernement camerounais est très centralisé. Toutes les décisions, même les plus simples (nomination de commissaires simple mouvement diplomatique …) sont soumises pour in…

Le Front Polisario ne doit pas céder face aux pressions de la France

Image
Il est temps que le Front Polisario face preuve de fermeté face aux complots de la France au sein du Conseil de Sécurité. Les forces sahraouies doivent rester à El Guergarat pour éviter d'autres actes de provocation du Maroc. En plus, El Guergarat fait partie des territoires libérés du Sahara Occidental.
La fermeté du Front Polisario est nécessaire d'autant plus que le Maroc, sous la protection de Paris, refuse depuis 4 ans de négocier avec le Front Polisario et tente par tous les moyens de saboter le processus de paix onusien.
La France veut faire du Front Polisario la partie faible ou vulnérable à laquelle le Conseil de Sécurité peut forcer la main. Malheureusement, elle a fait de ce Conseil une coquille vide, sans aucune autorité que même un pays comme le Maroc a méprisé.

Une journaliste marocaine victime de l'échéance d'avril

Image
Dans deux jours, le 27 avril plus précisément, le Conseil de Sécurité de l'ONU est au rendez-vous avec le dossier du Sahara Occidental. Le mandat de la MINURSO sera renouvelé et il se prononcera sur le processus de paix bloqué par le Maroc dans le but d'imposer sa colonisation de ce territoire riche en ressources naturelles.
Aucun pays ne veut soutenir les revendications de souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, la communauté internationale continue de défendre le principe d'autodétermination du peuple sahraoui qui a de son côté le droit et la légalité face au gouvernement marocain qui n'a que le chantage comme arme pour imposer le fait accompli. 
Ayant mal à convaincre, le Maroc fait recours aux péripéties et malabarismes digne des plus cirques les plus renommés, tel que le licenciement de Soumia Dghoughi, la journaliste de Médi1 TV.
Avec ce licenciement accompagné d'une large campagne médiatique, Rabat veut exprimer son entêtement sur un territoire qui…

Pourquoi le Maroc a décidé de reconnaître l’ASVDH

Image
Note En prévision des prochaines échéances liées à la Question nationale (visite de Ross, élaboration du rapport du SG des Nations Unies et adoption d’une nouvelle résolution par le Conseil de sécurité), je vous soumets les éléments d’appréciation suivants : Le contexte général de l’échéance d’avril est marqué par trois faits essentiels à savoir la poursuite de la nouvelle approche préconisée par M. Ross, une montée en puissance des pressions exercées par les Etats-Unis et à un degré moindre par le Royaume-Uni sur le volet droits de l’homme et, enfin, une recrudescence de l’activisme agressif de nos adversaires comme en témoigne le passage, avant-hier, d’Aminatou Haidar au Parlement Européen et la campagne médiatique orchestrée, hier à Paris, par l’acteur espagnol Bardem.La conjugaison de ces trois facteurs et le timing de leur activation renseignent sur la nature du contexte général dans lequel évolueront les discussions en prévision de l’échéance d’avril ; un contexte où la sérénité …

Comment Guterres a édulcoré le rapport de Ross sur le Sahara occidental

Image
Par: Ignacio Cembrero
TSA-Algérie, 22/04/2017
António Guterres, le nouveau Secrétaire général des Nations unies, ménage davantage le Maroc que son prédécesseur, Ban Ki-moon. Il vient d’en administrer la preuve en édulcorant sur deux points le rapport annuel qui lui avait été soumis sur le Sahara occidental. Le Conseil de sécurité de l’ONU se penchera sur ce document dans les prochains jours et votera le 27 avril une résolution qui prolongera le mandat de la Minurso, le contingent de « casques bleus » déployés dans cette ancienne colonie espagnole.
Le rapport a été d’abord rédigé par l’Américain Christopher Ross, envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahara, en collaboration avec un autre Américain, Jeffrey Feltman, qui dirige à l’ONU le département des affaires politiques.
Dans sa première mouture le texte mentionnait sans l’assumer la prise de position, le 20 mars dernier, du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine qui avait appelé à « la tenue du référendum d’autod…

Paris: les médias peinent à cacher les anomalies flagrantes d’un mercenaire perdu

Image
L’auteur présumé de la fusillade des Champs-Elysées à Paris est loin d’être un inconnu. C’est un criminel multi-récidiviste qui aurait dû purger une peine à perpétuité en prison pour tentative d’homicide et attaques à main armée mais qui a été libéré en échange d’oeuvrer à recruter des mercenaires et les accompagner en Syrie pour participer au reversement du gouvernement syrien. 
C’est un peu le scénario des « Douze Salopards » et ce n’est pas la première fois que des membres des services de renseignement français (il serait plus juste de les désigner comme des Intel Asset) impliqués jusqu’au cou dans tous les coups tordus se retournent avec violence contre leurs employeurs. Ces derniers ont du encore lâcher le dernier en date. La grosse tête (immunité judiciaire, privilèges en espèces et en nature, liberté de tuer en toute impunité en Syrie et ailleurs, etc.) et la paranoïa ont fait le reste. 
Le fait que la cible soit un ou des policiers corrobore encore plus son appartenance aux…

Sahara Occidental : Les conditions du Maroc pour accepter la visite de Mme Navi Pillay

Image
Selon un email trouvé dans la boîte mail de Mbarka Bouaida, les conditions imposées par le Maroc pour accepter la visite de la Haut Commissaire aux Droits de l’Homme sont :
– Accord de principe de la visite de la mission technique à Laayoune suivant des termes de référence à convenir d’un commun accord. – Les termes de référence doivent définir les objectifs de la mission, son organisation, programme, personnes a rencontrer… – Les noms proposes pour cette mission doivent être agrées par le Maroc – Le Maroc prend note que le rapport ne fera pas l’objet de publication.
Selon un autre document confidentiel marocain “la délégation onusienne ne publiera pas son rapport de mission, ni des recommandations et ne fera pas de communiqué. Lors de la visite au Maroc, Madame Pillay partagera les recommandations du HCDH avec les autorités marocaines”. « M. Kompass a confié à notre Représentant Permanent à Genève que le Briefing à la Haut Commissaire sera « factuel, objectif et différent de ce que …

Conflit du Sahara Occidental : pour qui roule le nouveau Secrétaire général de l'ONU ?

Image
Le Conseil de sécurité, selon le programme présenté par les Etats-Unis, qui assurent la présidence tournante du conseil durant ce mois d’avril, va procéder, le 27, à la prorogation du mandat de la Minurso. Mais avant cela, il a prévu deux réunions de consultations sur la Mission de l'ONU pour l'organisation du référendum au Sahara Occidental les 19 et 25 avril. Autant dire d’emblée que la situation ne se présente pas sous les meilleurs auspices pour les Sahraouis.
Le constat vaut non pas parce que le camp des pays qui soutiennent le combat du Front Polisario pour la liberté s’est affaibli. Non ce n’est pas du tout cela. La raison tient surtout au fait que le rapport du nouveau Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, sur le Sahara Occidental, sur la base duquel auront à discuter les membres du Conseil de sécurité, remet en cause de manière sibylline le droit inaliénable des Sahraouis à l’autodétermination.
L'élément le plus dangereux dans ce rapport réside, en effet…

La responsabilité du Conseil de Sécurité des Nations Unies dans l’affaire du Sahara Occidental

Image
Par : Hans Corell, ancien sous-secrétaire général adjoint aux affaires juridiques et Conseiller juridique des Nations Unies

À la demande du Conseil de sécurité des Nations Unies, j’ai produit le 29 janvier 2002 un avis juridique au Conseil relatif au Sahara Occidental. Je l’ai fait en ma qualité de Conseiller juridique de l’ONU de l’époque. L’avis concerne la légalité dans le contexte du droit international des mesures prises par les autorités marocaines concernant l’offre et la signature de contrats avec des sociétés étrangères pour l’exploration des ressources minérales au Sahara Occidental. Ma conclusion était que, si des activités d’exploration et d’exploitation devaient être entreprises au mépris des intérêts et des souhaits du peuple du Sahara Occidental, elles le seraient en violation des principes du droit international applicables aux activités sur les ressources minérales dans les Territoires non autonomes.
C’était il y a 13 ans. Depuis, j’ai suivi à distance l’évolution au …

Le point commun entre El Othmani et Mbarka Bouaida

Image
L’idéologie de leurs partis politiques ne partage rien si ce n’est la volonté d’anéantir le peuple du Sahara Occidental. Cependant, sur le côté humain, ils semblent qu’ils partagent la solitude et la frustration. Malgré l’argent et le prestige qu’ils possèdent, ils sont malheureux. Dans les heures tardives de la nuit, ils cherchent la compagnie d’un inconnu ou d’un phantasme.
C’est la raison pour laquelle le Premier Ministre islamiste Saadeddine El Othmani et la ministre déléguée Mbarka Bouaida se sont inscrits dans des sites de rencontre. Le premier dans le site Twoo, la deuxième dans Badoo.


Maroc, Sahara Occidental, Mbarka Bouaida, Saadeddine El Othmani, PJD, RNI, islamisme, sutes rencontres
Source : Maroc Leaks

Sahara Occidental : Position de l’Autriche, la Slovénie et la Slovaquie

Image
Vienne, 21 mai 2013 L’Ambassadeur, Représentant Permanent à Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération                         -Rabat-   Cab/1
Objet: A/S DE  la question   nationale. Réf. : Votre lettre 419 du 25/4/2013
Suite  à votre lettre citée en référence, j’ai l’honneur de   vous communique la note ci-jointe concernant  la question nationale   et l’action   des séparatistes  dans les trois pays d’accréditation à savoir l’Autriche, Slovénie et la Slovaquie). La note  comprend   quatre  parties ci-après : La position  officielle des pays d’accréditation. Le statut de la représentation  du Polisario. Les appuis et soutiens locaux . Les activités des séparatistes. Avec  ma  haute considération
Note de synthèse au sujet  de la question nationale
I La position des pays d’accréditation : Autriche, la  Slovénie  et la Slovaquie le  discours  officiel :Dans les trois capitales, la  quintessence  de la position officielle se résume comme suit :Les trois pays s’alignent sur l…

L’AI affirme l’urgence de la surveillance des droits de l’Homme au Sahara occidental

Image
LONDRES – L’organisation de défense des droits de l’Homme, Amnesty International (AI), a appelé mardi les Nations Unies à surveiller en « urgence » les droits de l’Homme au Sahara occidental afin de mettre fin aux « violations » et à « l’impunité » dont est victime le peuple sahraoui sous l’occupation marocaine.
L’ONG a jugé « urgent » d’accorder la priorité à la surveillance des droits de l’homme et de l’inclure dans la mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental (MINURSO), exhortant le Conseil de sécurité d’en tenir compte, lors du vote la semaine prochaine pour renouveler le mandat de sa présence dans les territoires occupés par le Maroc.
Elle a estimé, dans un communiqué, que l’habilitation de la MINURSO à surveiller les droits de l’homme au Sahara occidental est « cruciale pour que les abus commis par les autorités marocaines soient portés à l’attention du monde, pour désigner les responsables et améliorer le respect des …

Médias : L’étrange partenariat entre « TSA » et un média relais du Makhzen !

Image
Publié par AlgeriaNews24 le 19/04/2017
TSA, Tout Sur l’Algérie, le premier média francophone algérien sur internet, vous connaissez ? Un journal électronique qui ne cache plus sa haine de l’Algérie en s’associant officiellement avec l’un des relais médiatiques du Makhzen, Le Desk. Un partenariat qui fait tomber le masque de ce journal dirigé depuis Paris.
Ce média électronique qui jette son venin sur l’Algérie à longueur de journée, excelle bien évidement dans « l’Algerian Bashing », seul terrain ou il semble capable d’exprimer l’étendu de son « talent ». Desormais, à travers ce partenariat avec le média marocain « Le Desk », TSA ne peut plus maquiller ses positions anti-algériennes, déjà très bien connues pour les habituels lecteurs de ce pseudo-média algérien. Dirigé depuis Paris, TSA ne s’en cache plus, il a décidé de faire de la haine, exprimée haut et fort envers l’Algérie, son fond de commerce.
L’annonce a d’abord été faites par le journaliste marocain, Ali Lmrabet, opposant au…

Mohammed VI humilié par le président Donald Trump

Image
Le roi du Maroc, Mohammed VI, croise les doigts pour que le président Trump oublie une bêtise commise par les conseillers du palais.
En effet, Donald Trump est bel et bien au courant que le souverain marocain a soutenu la candidature de sa rivale aux élections présidentielles, Hillary Clinton.
Des filtrations parlent de 28 millions de dollars déboursés par le Maroc pour financer la campagne de Mme Clinton.
Pour obtenir un rancard avec le président américain, Mohammed VI a fait recours á la vieille méthode du chantage dont excelle le Makhzen. Il a fait semblant de vouloir rétablir les relations avec Cuba pour attirer l’attention du nouveau locataire de la Maison Blanche et se faire inviter dans son club privé à Mar-à-Lago. En vain.
Le chef suprême du Makhzen est parti bredouille en attendant des meilleurs temps. La photo avec Trump est raté.
Source : Maroc Leaks
Tags: maroc, Sahara Occidental, USA. Donald Trump

La décision d’Alger d’annuler la dette dette africaine a provoqué la panique au Maroc

Image
D’après un mail reçu par l’ancien ministre marocain des affaires étrangères, la décision algérienne d’annuler la dette africaine a été la source de soucis pour le gouvernement marocain.
Selon ce mail, l’initiative touche des pays très proches du Maroc . Ces pays sont : Bénin, Burkina Fasso, Congo, Guinée Equatoriale, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Seychelles. Les autres pays bénéficiaires de l’initiative d’Alger sont : Ethiopie, Mauritanie, Mozambique, Sao Tomé et Principe et Tanzanie.
Il y a lieu de rappeler que cette intiative date du mois de mai 2013 à l’occasion du 50eme anniversaire de la création de l’OUA, devenu l’Union Africaine en 1999 et ellea fermé la porte devant toutes les manoeuvres du Maroc visant à se faire une place imaginaire fondée sur le baratinage médiatique.


Source : Maroc Leaks

Le Maroc violait l’embargo américain imposé au pétrole iranien

Image
David Green, Chargé d’affaires de l’Ambassade des USA à Rabat, s’est entretenu le 26/04/2013 avec le Secrétaire Général du ministère marocain des affaires étrangères, Nasser Bourita, pour solliciter la coopération des autorités marocaines pour empêcher l’entrée du navire « Zallag » dans les eaux territoriales marocaines.
Green a informé que le navire « Zallag » (immatriculée sous le n° 9205067) arriverait au port de Mohammadia, le mardi 30 avril, transportant du pétrole iranien au profit de la société « La SAMIR ».
Il a remis des photos montrant ce navire chargeant du pétrole, en haute mer, du navire iranien « Clove » (immatriculée sous le n° 9171450).
Selon la note rédigée par Bourita, « c’est la 3ème fois au cours des 6 derniers mois que les USA alertent les autorités marocaines au sujet du rachat par La SAMIR du pétrole iranien ».
« Pour rappel, les USA ont adopté des législations sévères imposant des sanctions aux compagnies et aux institutions financières qui achètent ou util…

Sahara Occidental : Le SG de l’ONU, Antonio Guterres, accusé de manque d’impartialité

Image
Le professeur Carlos Ruiz Miguel a accusé le SG de l’ONU, Antonio Guterres, de manque d’impartialité dans son dernier rapport sur la situation au Sahara Occidental.
Selon M. Ruiz Miguel, le fait que Guterres ait omis de citer le verdict du Tribunal de Justice de l’Union Européenne sur les ressources sahraouies est un fait « scandaleux ». « Cette dissimulation délibérée et injustifiée désavoue entièrement ce rapport », dénonce-t-il.
Cette sentence constitue, signale M. Ruiz Miguel dans un article publié dans son blog, « l’événement le plus important enregistré dans la question du Sahara Occidental ». « Plus important encore que celui de Guerguerat », ajoute-t-il. « Cependant, le rapport est consacré dans sa presque totalité à parler de la crise de Guerguerat… sans RIEN dire du verdict de la Cour de Justice de l’UE ».
« Maintenant nous savons qu’Antonio Guterres n’est pas impartiel », conclue-t-il.

Tags: Antonio, Guterres, maroc, ONU, Sahara Occidental

Près de 2 millions de DH pour le mariage de Mbarka Bouaida

Image
Alors qu’une grande majorité du peuple marocain vit dans la précarité, la Ministre Mbarka Bouaida se permet de dépenser des chiffres faramineux dans son mariage.
730.000,00 DH pour le traiteur
40.000,00 DH pour le photographe
40.000,00 DH pour les neggafas
156.000,00 pour les caftans
5.000,00 pour le coiffeur
50.000,00 pour l’orchestre
3.000,00 pour l’électricité
150.000,00 pour les « divers »
En total, 1.179.000,00 DH (170.000 euros) pour le mariage de cette dame en dépit de la situation plus que pénible vécue par la population sahraouie dans la ville de Goulimim, la ville natale de Mbarka. Celle-ci vit dans l’abondance alors que ses concitoyens dans les territoires du Sahara Occidental vivent de la « cartilla », une subvention de 2000 DH souvent utilisée pour soumettre les citoyens sahraouis à la volonté du Makhzen.


Source : Maroc Leaks

Echéance d’avril : Complicité franco-marocaine contre M. Christopher Ross

Image
1er juin 2012, le Maroc vient de retirer sa confiance à l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental. Les marocains multiplient les contacts avec la France. A Rabat, Nasser Bourita s’entretient avec Ludovic Pouille, Second de l’Ambassade de France au Maroc. Suite à cet entretien, l’ambassadeur du Maroc, Rachad Bouhlal, rencontre David Cvach, Conseiller à l’Ambassade de France à Washington.
Selon Bouhlal, « M. Cvach m’a informé qu’il partage tout à fait les préoccupations du Maroc quant à l’évolution de la question du Sahara et comprend parfaitement la position de notre pays au sujet du retrait de la confiance à M. Ross. Il m’a assuré, à cet égard, du soutien de la France pour traverser cette période délicate ».
La France fait pression sur le SG des Nations Unies pour qu’il accepte les conditions marocaines pour que M. Ross reprenne ses navettes diplomatiques dans la région.
Le roi du Maroc appelle Ban Ki-moon et annonce le retour du diplomate américain. Le lendemain, le 4/0…

Le Makhzen prend bien soin de l’ancien Ministre des Affaires Etrangéres du Burkina Faso

Image
Certaines personnalités burkinabaises ne font pas honneur à leur pays. Loin des projecteurs, ils adoptent des comportements néfastes que la morale répugne.
C’est le cas de Youssouf Ouedraggo, ancien Ministre des Affaires Etrangéres, puis Premier Conseiller du Président de la Banque Africaine de Développement, qui s’est avéré être une marionnette et un fidéle serviteur du Maroc.
Des documents récupérés dans la boite mails de Mourad El Ghoul, Directeur de cabinet de Yassine Mansouri, Patron de la DGED, l’accusent de compromission avec les services marocains, moyennant argent, faits pour lesquels il est passible de poursuite judiciaire dans son pays.
Youssouf Ouedraggo s’est avéré être un habitué du Maroc, où il a effectué plusieurs séjours touristiques, offerts gracieusement par la DGED.
La DGED lui remettait aussi des commissions, comme le prouve ce mail dans lequel Youssouf Ouedraggo remercie son correspondant Mourad El Ghoul (Ici).
Combien sont-ils ces responsables burkinabés, tapis…

Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida se fait aider par la boîte Rumeurs Publiques

Image
Dans ses périples africains, Mbarka Bouaida sollicite le service de laboîte de communication Rumeur Publique. Sa branche pour l’Afrique, Rumeur Publique Middle East & Africa, est dirigé par Benjamin Mampuya, ancien secrétaire général de l’Association de la Presse Panafricaine.
C’est lui qui se charge des démarches de la médiatisation des activités de Mbarka à Addis Abeba.
Lire la suite depuis la source