Articles

Affichage des articles du juin, 2016

Mauritanie-Maroc : les fausses raisons d’une mésentente

Image
Il y a des principes dictés par la géographie, par l’histoire, par la sociologie. Il y a des pays qui par la force des choses doivent se respecter. Les pays du Maghreb arabe sont par nature destinés, qu’ils le veuillent ou non, à être solidaires. Certains médias marocains agissant sous l’influence d’officines occultes semblent oublier ces préceptes et s’acharnent à noircir l’image de notre pays. Pourquoi ?
-Est –ce nostalgie d’une époque où le Maroc revendiquai des frontières allant jusqu’au bord du fleuve Sénégal ? Espérons que non ! Car le royaume chérifien a déjà bien du mal à digérer un Sahara qui, les derniers remous avec l’ONU le montrent bien lui attire encore bien des ennuis. En plus laMauritanie d’aujourd’hui n’est plus celle des années 60. C’est désormais un Etat solide malgré tout, avec une population jalouse de son indépendance et sa liberté.
-Est-ce parce que le Maroc tient à voir la Mauritanie se cantonner dans le rôle d’un pays-pion, d’une nation qui ne compte pas, …

Moroccoleaks : Les projets militaires du Maroc

Image
Une usine de munitions bientôt en construction au Maroc
Contrat d’armement entre le Maroc et des partenaires Européens. 
Il s’agirait, selon ce document, d’une association entre le fabricant britannique Chemring et Belge (aujourd’hui détenu par le français Nexter) Mecar, afin de monter une usine de fabrication de munitions en tout genre au Maroc. La joint-venture marocaine qui a pour nom MCR Technologies, se chargera de fabriquer et distribuer une large gamme de munitions et garantira un transfert de technologies au profit des marocains. 
Mecar et Chemring sont des sociétés plutôt spécialisées dans la fabrication de munitions moyennes et lourdes, allant de celles pour fusils mitrailleurs aux obus de 106mm pour chars ou d’obus de mortiers de 120mm.
Un autre documents révèle la visite de l'Amiral Mohamed Laghmari à  ancien chantier naval constructeur de navires en Australie.


ROYAUME DU MAROC Rabat, le 25 Janvier 2012
ADMINISTR…

"Querelle de voisinage", la Mauritanie n’est pas un pays auquel on dicte ses ordres

Image
Le Maroc n’arrive pas encore à avaler la pilule et continue de mener, par mains interposées, une féroce campagne médiatique de dénigrement et de mépris, contre la Mauritanie et contre ses dirigeants, depuis l’annonce des prévisions de grand succès du sommet de la ligue arabe à Nouakchott, par des observateurs avertis. Un exploit que le Royaume haï pour plusieurs raisons, dont la première et ce sursaut béni fait par Nouakchott pour accueillir ce sommet de l’espoir, après son rejet par Rabat, qui devait l’abriter pour sa prochaine édition ordinaire. Tous les coups sont donc tolérés par le Royaume, qui poursuit à travers sa presse docile ses critiques de la Mauritanie et de ses dirigeants. Un acharnement qui n’amoindrit en rien la ferme volonté de Nouakchott de relever le défi de la réussite éclatante du sommet de l’Espoir, comme l’augurent les premières impressions sur les préparatifs et la détermination de la Mauritanie, gouvernants et gouvernés d’œuvrer de tous leurs efforts pour r…

Moroccoleaks : Confidences de Mme Carmen Fraga à l'ambasadeur Edward Gabriel sur l'accord de pêche

Image
Sujet: EXTREMELY IMPORTATNT: CONFIDENTIAL/DO NOT SHARE
De : Edward Gabriel <ed.gabriel@thegabrielco.com> Date : 10/05/2011 20:26
Pour : taibfassi <taibfassi@maec.gov.ma>, "abdel-ouahab@hotmail.com" <abdelouahab@ hotmail.com>, "bahae_lil@yahoo.com" <bahae_lil@yahoo.com>,
"SE@interieur.gov.ma" <SE@interieur.gov.ma>, "laraichi1@gmail.com" <laraichi1@gmail.com>
The following information is from a highly credible and competent source based upon a direct conversation.
Please do not share beyond team members as the source must be protected.
Begin report:
“… I had a meeting with the President of the Fisheries Committee in the European Parliament Carmen Fraga. After a brief introduction, I obtained the following information regarding the Fishery Agreement EU - Morocco.
1) Mrs. Fraga believes that the maximum that can be achieved is the approval of the extension of the EU - Morocco Fishery Protocol for another year. Acc…

Sahara Occidental: La Norvège dit non au Maroc

Image
Le fonds souverain norvégien, Government Pension Fund Global, a sorti mardi 28 juin, les deux juniors pétrolières Cairn et Kosmos de ses opérations d’investissement, rapporte ce mardi 29 juin le site Usinenouvelle, citant un communiqué de la Banque centrale de Norvège, Norge Bank, sachant que cette décision intervient suite aux activités de prospection de ces deux compagnies pétrolières et gazières au territoire « non autonome » du Sahara occidental.
Mises en cause par le Comité d’éthique, ces opérations comportaient un risque « particulièrement élevé de violation des normes du fonds » notamment, le permis de prospection que détient Cairn Energy, dans la zone de Foum Draa à 150 km au Sud-ouest d’Agadir. La capacité potentielle de ce dernier est estimée à 142 millions de barils.
Cairn et Kosmos ont réagi en défendant leur présence au Sahara occidental occupé par le Maroc. « Cairn a toujours agi en conformité avec le droit international, qui stipule que l’exploration responsable au la…

Le Brexit fait peur au Maroc

Image
Depuis la proclamation des résultats du référendum sur le Brexit, c'est la panique chez le Makhzen qui s'est lancé, à travers ses nombreux sites de désinformation, à une vaste campagne pour convaincre le public marocain que la sortie du Royaume Uni de l'organisation pan-européenne n'aura pas des répercussions économiques sur le Maroc. Ce qui est faut, mais peu importe. Ce qui nous intéresse pour l'instant c'est l'effet bombe que la décision anglaise aura et ses significations politiques.
Le Brexit est avant tout la conscration d'un principe contre lequel le Maroc se bat depuis plus de 40 ans : le droit à l'autodétermination. Car, la décision britannique est l'expression de la souveraineté du peuple britannique. Celui-ci a voulu exercer son légitime droit à l'autodétermination loin de tout pragmatisme et toute pensée dans les bénéfices récoltés de l'adhesion à l'Union Européenne.
Ce référendum ouvrira la porte á d'autres dans d&#…

Lettre du Polisario à Ban Ki-moon : l’autodétermination, incontournable

Image
Le secrétaire général des Nations unies (ONU), Ban-Ki-moon a été appelé, dans la lettre que lui a adressée le président de la République, Secrétaire général du Front Polisario, Khatri Addouh, à l’élaboration d’un plan pour des pourparlers, «directs, intenses, de haut niveau et avec un calendrier défini», entre les deux parties en conflit sur le Sahara occidental, le Maroc et le Front Polisario, en l’occurrence, garantissant le droit à l’autodétermination.
Le secrétaire général de l’ONU, notamment son envoyé personnel pour le Sahara occidental, Christopher Ross et Kim Bolduc, sa représentante spéciale et chef de la Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso), doivent adopter, indique-t-il, « une approche sur la base des résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité pour la tenue du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui » a souligné, Khatri Addouh dans sa lettre envoyée à Ban Ki-moon. Concernant la question du re…

Pourquoi le Maroc rappelle ses troupes du Yémen

Image
Le Maroc a rappelé ses forces militaires impliquées dans le conflit au Yémen, selon plusieurs quotidiens arabes, citant des sources marocaines et considérant que cette décision de Rabat intervient sur fond de craintes d'une escalade au sein des territoires occupés et même d'affrontement militaire avec les forces du Front Polisario qui ont menacé de recourir une nouvelle fois aux armes si les négociations échouent au sujet du référendum d'autodétermination du Sahara occidental.
Par Amine Bensafi
Le Maroc comptait quelques 1 500 soldats dits d'élite parmi la coalition amassée autour de l'armée saoudienne pour mater la rébellion houtie appuyée par les troupes du pré- sident déchu, Abdallah Salah. Certaines sources citées évoquent aussi la célérité avec laquelle les autorités marocaines en l'expliquant par la proximité de la fin du conflit au Yémen, ce qui serait de nature à arranger les calculs de Rabat. 
Selon certains quotidiens arabes, ces forces qui intervenaie…

L'Ambassadeur Barrada fait encore parler de lui

Image
L'Ambassadeur du Maroc au Sénégal fait encore parler de lui. Il occupe de nouveau la une des journaux sénégalais et ce n'est pas pour la bonne cause.
La dernière fois que Barrada occupait la une des journaux c'était lorsque le blog Diaspora Saharaui a dévoilé les pratique de corruption du Maroc et la mesquinité des dirigeants sénégalais qui se sont avérés des misérables mendiants à la solde de celui qui offre le plus. 
Barrada fait encore parler de lui et ce n'est pas pour louer des éventuels bienfaits enregistrés en sa faveur. Au contraire, il s'agit encore de ses magouilles et pratique frauduleuses. 
Le Conseil national des Marocains au Sénégal dénonce l'opacité dans la gestion du fonds social destiné à la communauté marocaine résidente au Sénégal.
C'est évident, une grande partie de cet argent ira aux poches de Barrada et de ses copains sénégalais.

Gilles Pargneaux, le guignole du Makhzen, remis à sa place

Image
Amar Belani remet l’eurodéputé à la solde du Maroc Gilles Pargneaux à sa place
«Je tiens à souligner avec force que la position de l’Algérie sur la question du Sahara Occidental s’identifie au consensus international et à la doctrine des Nations unies en matière de décolonisation», a écrit l’ambassadeur d’Algérie, Amar Belani, dans une mise au point adressée au site européen d’information EurActiv. 
Exerçant son droit de réponse à ce site qui a publié deux articles contenant des informations «erronées» sur la situation au Sahara Occidental et des «accusations fantaisistes» prêtant à l’Algérie l’«intention délibérée de déstabiliser le Maroc», l’ambassade d’Algérie à Bruxelles a souligné que la position algérienne sur la question sahraouie est également «en cohérence avec son propre cheminement historique», l’Algérie ayant obtenu son indépendance, après une longue guerre de libération, par voie référendaire. «Il s’agit donc d’une question de principe qui transcende les liens d’amitié hi…