Articles

Affichage des articles du mai, 2016

Le monde se referme : la carte des murs aux frontières

Image
Mur à la frontière mexicaine au coeur des débats de la présidentielle américaine, multiplication des barrières anti-migrants en Europe... Les murs, barrières ou clôtures pullulent depuis quelques années : cartographie de la fortification des frontières, et analyse d'un monde de plus en plus fermé.

65 murs construits et planifiés, soit 40.000 km de long, ou la circonférence de la terre
Circulez dans cette carte qui représente les murs construits et utilisés aujourd'hui, survolez ou cliquez sur les pays pour obtenir des informations concernant les dates de construction des murs, les principales raisons invoquées et les éventuels autres murs prévus par pays :



Source : Elisabeth Vallet, Chaire Raoul-Dandurand, Université du Quebec, Montréal, AFP, RFI, Courrier international, Wikipedia. NB : les tracés ne reflètent pas la longueur ou la localisation précise des murs et barrières, mais indiquent les frontières concernées. Cliquez ici pour voir la carte en grand



"On assiste à u…

La question du Sahara Occidental s'invite à la table des discussions

Image
Hocine Adryen
Le désaccord entre l’Algérie et la France sur la sortie de crise au Sahara occidental persiste à cause du soutien que la France apporte au Maroc et à son plan d’autonomie.
Les Algériens ont introduit la question du Sahara occidental dans la première rencontre algéro-française sur la sécurité organisée hier à Alger, la première du genre depuis le réchauffement des relations bilatérales entamées en 2012 et l’arrivée de François Hollande à l’Élysée. 
Les travaux de cette réunion, qui se sont déroulés au siège du ministère des Affaires étrangères, ont été co-présidés par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, et l’ambassadeur Didier Le Bret, coordonnateur national du renseignement auprès de la présidence de la République française, ont porté , outre la question du Sahara occidental, sur la situation en Libye, en Tunisie et au Sahel. 
La lutte contre le terrorisme et le renforcement de la coopération dan…

Les américains veulent éviter la reprise d’une guerre au Sahara Occidental : Tractations avec Mohammed VI

Image
Des informations faisant état de l’existence de tractations secrètes entre l’administration américaine et les plus hautes autorités marocaines concernant le retour de la Minurso au Sahara occidental circulent avec insistance ces derniers jours. L’objectif de ces pourparlers est de trouver un terrain d’entente pour tenter de désamorcer une crise aux prolongements incertains…
Abla Chérif - Alger (Le Soir) - Il y a près de deux mois éclatait une guerre ouverte entre Mohammed VI et Ban Ki-moon violemment pris à partie pour avoir réussi à détourner une manœuvre marocaine visant à faire capoter sa visite dans la région. 
Désireux de gagner du temps jusqu’au départ du secrétaire général de l’ONU (son mandat expire à la fin de l’été), le souverain avait, on s’en souvient, tout tenté afin d’obtenir l’annulation d’une tournée, ce qui aurait vidé le rapport annuellement soumis par l’institution au Conseil de sécurité de tout son contenu et surtout déchargé de toute nouvelle avancée pour la réso…

Rien ne va plus entre le Roi du Maroc et les médias français

Image
Jeudi 26 mai, France 3 a certainement battu ses records d’audience au Maroc. La chaîne française diffusait un documentaire-portrait de Mohammed VI, monarque à la tête de la SNI, un holding puissant présent dans plusieurs secteurs économiques. En février 2015, son réalisateur, Jean-Louis Pérez, a été arrêté et expulsé du Maroc. La journaliste Catherine Graciet, engagée comme « consultante » pour le film, est depuis août 2015 sous le coup d’une inculpation pour « chantage » et « tentative d’extorsion » sur la personne du roi du Maroc, avec son confrère Eric Laurent.
Ces ingrédients réunis renforcent le rejet du documentaire au Maroc, d’autant que l’enquête n’apprendra rien aux sujets les plus informés de Mohammed VI. D’un côté, de réelles difficultés pour les journalistes étrangers – surtout ceux de la télévision – à enquêter librement sur les sujets sensibles : monarchie, Sahara-Occidental, terrorisme, trafic de drogue, etc.
De l’autre, l’exaspération marocaine devant des journalistes…

Les révolutions arabes ont commencé au Sahara Occidental

Image
Le moment révolutionnaire au Maroc
Entretien avec Hamza Esmili

Lors des « Printemps arabes », on a moins entendu parler des événements marocains que des révolutions tunisienne et égyptienne. Pourtant, si elle n’a pas conduit à la chute du roi, la mobilisation au Maroc a été très importante.
À cinq ans de distance, nous avons demandé à Hamza Esmili, étudiant à l’EHESS en sociologie qui a participé au Mouvement du 20 Février au Maroc, puis à ses suites, de revenir avec nous sur ces événements.
Notification : Cinq ans ont passé depuis les soulèvements des Printemps arabes. En Egypte, cette année, le général al-Sissi s’est montré inquiet lorsque l’anniversaire du 25 février, date du début du soulèvement révolutionnaire, approchait : il a fait arrêter des activistes et a renforcé la protection policière de la Place Tahrir. Y a-t-il eu une réaction similaire au Maroc ?
Le début officiel du « Printemps marocain » est le 20 février, le jour de la plus grande manifestation : toutes les luttes q…

L’ambassadeur sahraoui: Le Maroc veut conduire la région vers l’inconnu

Image
L’ambassadeur sahraoui à Alger, Bechraya Hamoudi Bayoune a révélé ,dans une déclaration à Echorouk, que la lenteur du Maroc dans l’application de la décision du conseil de sécurité quant au retour de la Minurso au Sahara occidental devrait conduire la région vers l’inconnu.
Les propos du responsable de la représentation diplomatique de la RASD ont été tenus, samedi, en marge d’un meeting populaire de solidarité avec le peuple sahraoui, organisé à Oran par le Parti de la voie authentique (Parti El Khat El Assil). Une occasion pour l’installation d’une commission d’amitié entre les femmes algériennes ayant adhéré audit parti et les femmes sahraouies en prélude au développement et à la relance de l’activité de la commission mixte.
L’ambassadeur sahraoui a indiqué qu’un mois s’est écoulé du délai de 90 jours que le Conseil de sécurité de l’ONU a accordé aux autorités marocaines afin de laisser la Minurso reprendre son travail aux Sahara occidental, exercer ses fonctions et accélérer les …

Info-Soir : Dossier sur le Sahara Occidental

Image
Pour que nul n'oublie 

Comme bon nombre d'institutions sahraouies, le Musée national sahraoui de la résistance se trouve dans les camps des refugiés sahraouis de Tindouf (à Rabouni plus précisément). 
Réparti en plusieurs salles, le musée a pour objectif premier «la sauvegarde de la mémoire collective sahraouie en retraçant les grands moments de la guerre de l'indépendance. Dans la cour principale du musée, du matériel militaire dont des tanks, des véhicules de transport de troupes, des canons à longue portée et des véhicules militaires légers «récupérés de l'ennemi» témoignent de la férocité des combats entre le Polisario et les FAR. La première aile jouxtant l'entrée principale, une spacieuse pièce est dédiée au chemin parcouru, depuis la proclamation de la Rasd. Un gigantesque tableau remémore les premiers Etats l'ayant reconnue depuis 1976. Des photographies en noir et blanc retracent également «les moments les plus durs des révolutionnaires sahraouis». La …

AFAPREDESA : «30 000 détenus et plus de 4 500 portés disparus, dont 400 n’ont laissé aucune trace, depuis le début du conflit»

Image
Abdeslam Omar Lahcen, président de l’Association des familles des prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA): «30 000 détenus et plus de 4 500 portés disparus, dont 400 n’ont laissé aucune trace, depuis le début du conflit»
Le 21 mai dernier, dans les camps de réfugiés sahraouis, on célébrait le 43e anniversaire de la création du Front Polisario et du début de la résistance contre l’occupation marocaine. Reporters a rencontré à cette occasion Omar Abdessalam, président de l’association des familles des prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA), un collectif qui, en dépit des difficultés importantes qu’il rencontre, demeure très actif au plan international pour, dit-il, faire entendre «la voix de ceux qu’on veut faire taire». Entretien.
Reporters : Vous présidez l’Association des familles des prisonniers et disparus sahraouis. A quoi sert cette association et quels sont ses objectifs ?
Omar Lahcen Abdeslam : L’Association des familles et des prisonniers et des disparus sahraou…

Journée mondiale de l’Afrique : le Maroc obstrue le parachèvement de la décolonisation du continent

Image
La Journée mondiale de l’Afrique célébrée annuellement, le 25 du mois de mai, date de la signature, en 1963, des Accords de l’ex-Organisation de l’unité africaine (Oua), actuellement l’Union africaine (UA) est l’occasion de mettre en valeur le combat des Africains pour la décolonisation de leur continent.
Mais cette décolonisation demeurant inachevée, à ce jour, comme le soulignent les peuples et les responsables africains, tant que soulignent-ils, la dernière question de décolonisation inscrite aux Nations unies, le Sahara-occidental, son peuple est privé de l’exercice de son droit à l’autodétermination, que lui confère le Droit international. L’ex- chef de gouvernement de la République arabe Sahraouie démocratique (RASD) M. Mohamed Lamine Ahmed, a interpellé l’Onu à faire pression sur le royaume du Maroc, pour mettre un terme à sa colonisation du Sahara occidental, par l’application du Droit international, lequel stipule la tenue du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui.…