Articles

Affichage des articles du août, 2015

Le trafic des carburants alimenté par les bons-cadeaux du gouvernement

Image
Lebreiga, une zone qui fait partie du territoire mauritanien, a été utilisé par les contrabandiers sahraouis comme base de ramassage du diesel pour sa vente en Mauritanie. 

En 2013, le gouvernement mauritanien a expulsé les contrabandiers qui se sont installés pas loin dans les frontières du Sahara Occidental tout près du poste de douanes sahraouies. Pour sa part, les douanes algériennes ne laissent pas passer plus de 200 litres (un barril) de gas-oil comme mesure pour lutter contre la contrebande de carburants qui risque d'être vendu au Mali où la France, à l'aide de l'Algérie et le Mauritanie, lutte contre les mouvements terroristes du MUJAO et Ansar Eddine.

Malgré toutes les mesures prises par les Etats de la région, Lebreiga, le centre de contrebande de gas-oil, existe toujours. Des questions se sont posées sur ses moyens de ravitaillement. La réponse vient de sortir à la lumière suite à une investigation faite par une commission spéciale du Parlement sahraoui.

Soudai…

Plaidoyer pour l’indépendance du peuple sahraoui

Image
«L'instance des Nations Unies est tenue d'assumer sa responsabilité, quant à l’application de la décision 1514, permettant l’indépendance du Sahara occidental, le dernier pays africain encore colonisé». C'est un des plus importants extraits du message envoyé par le président de la République arabe sahraoui démocratique aux participants de l'université d'été, dont la clôture a eu lieu, hier, samedi, à la salle de l'ex- INH de Boumerdès. 
À travers cette lettre lue à l'assistance par un membre national du front Polisario, Salem Lebsir, le président de la RASD s'est offusqué de l'inaction de la communauté internationale face aux multiples exactions de l’occupant marocain contre son peuple. «C'est une honte pour cette communauté internationale passive, alors que cet occupant spolie constamment nos richesses et transgresse sans cesse, dans nos territoires, les conventions sur le respect des droits de l'homme», ajoutera-t-il, en félicitant les pa…

Google Maps est la preuve que la souveraineté du Maroc sur le Sahara n'existe que dans les cerveaux malades des marocains

Image
L'évidence de l'imposture marocaine sur le Sahara Occidental est prouvée par le trait mis par Google entre la frontière du Maroc et le Sahara Occidental. Un trait qui constitue une reconnaissance de l'existence d'un pays grâce à la lutte de son peuple contre l'envahisseur venu du Nord. Une reconnaissance implicite qui dérange le Makhzen et ses voyous cybernétiques qui ont signé une pétition protestant contre ce trait.
Tout comme le Makhzen, les néo-makhzéniens, des citoyens marocains qui défendent l'injustice du gouvernement du Maroc au Sahara Occidental, rêvent d'une gloire marocaine bâtie sur les cadavres des sahraouis qui se sont battus contre le colonialisme espagnol avec le soutien de l'Algérie et de la Lybie alors que le Maroc n'a fait que conspirer contre eux avec l'Espagne et la France.
Alors même si Google décide d'effacer ce trait qui sépare le Sahara Occidental et le Maroc, ils ne pourront pas changer la position de l'ensembl…

Les « petites bonnes » au Maroc : nouveau visage de l’esclavagisme

Image
Selon le « collectif pour l’éradication du travail des petites bonnes », entre60 000 et 80 000 fillettes de 8 à 15 ans sont exploitées commedomestiques au Maroc. Une forme de traite humaine perdurant dans cepays demeuré très inégalitaire, et qui touche la majorité des pauvres. Comment en est-on arrivés là ? Et comment s’en sortir ?
Appréhender un tel phénomène n’est pas chose aisée, mais l’on peutstructurer les principaux déterminants autour de deux aspects : l’offre et lademande du travail domestique. Du côté de l’offre, le chômage (9,9% en 2014) et son corollaire la pauvreté(15% en 2014), conduisent les parents à devenir incapables de subvenir aux besoins de base de leursenfants, ce qui les contraint à donner leurs petites filles à des familles plus aisées afin, d’une part, de sedécharger du fardeau de subvenir à leurs besoins, et d’autre part, avoir un revenu supplémentaire, quoiquemodeste, pour être capable d’assumer la charge des autres enfants. Dans les familles nombreuses, les…

Les magouilles financières de Ouattara et du roi du Maroc

Image
SCANDALE ! LA DGSE DÉVOILE LES MAGOUILLES FINANCIÈRES DE OUATTARA ET DU ROI DU MAROC



188,5 milliards de francs cfa remboursés au gouvernement ivoirien dans le cadre de l’initiative ppte ont atterrit sur le compte suisse du gendre d’Alassane Ouattara en février 2014 après avoir transité par un circuit opaque. L’antenne marocaine de la DGSE qui soupçonne le chef de l’Etat ivoirien lui-même a également démontré des relations d’affaires pas toujours propres entre le chef de l’état ivoirien et son homologue royal.


Des documents ultra confidentiels mettent également en lumière le fait que c’est sous l’administration Gbagbo que le trésor public ivoirien a viré quelque 5,2 milliards dans un compte HSBC Bank Genève logé à Paris Opéra pour assurer le payement de factures pour des marchés fictifs d’infrastructures urbaines. 
Alors qu’il n’était même pas encore président de la ré- publique et n’avait aucune responsa- bilité au niveau de l’état, Alassane Dramane Ouattara avait réussi, en 2006, dé…

Appel à l’application de la résolution 1514

Image
Par Doudou Abdelaziz :
L’instance des Nations Unies est tenue d’assumer sa responsabilité, quant à l’application de la résolution 1514, permettant l’indépendance du Sahara occidental, le dernier pays africain encore colonisé ». C’est un des plus importants extraits du message envoyé par le président de la République arabe sahraoui démocratique aux participants de l’université d’été, dont la clôture a eu lieu, samedi à la salle de l’ex- INH de Boumerdès. À travers cette lettre lue à l’assistance par un membre national du front Polisario, Salem Lebsir, le président de la RASD s’est offusqué de l’inaction de la communauté internationale face aux multiples exactions de l’occupant marocain contre son peuple. « C’est une honte pour cette communauté internationale passive, alors que cet occupant spolie constamment nos richesses et transgresse sans cesse, dans nos territoires, les conventions sur le respect des droits de l’homme », a-t-il martelé. Le même responsable a ajouté que » le sloga…

Sahara Occidental : Un parlementaire européen entame une grève de la faim

Image
Le membre du Parlement européen, Jordi Sebastià, du Groupe des Verts/Alliance libre, a entamé vendredi une grève de la faim de 24 heures de solidarité avec le citoyenne sahraoui Takbar Hadi, en grève de la faim devant le consulat du Maroc à Las Palmas de Gran Canarias, Espagne, depuis un mois et six jours pour protester contre l’assassinat de son fils Mohamed Lamine Haidala par des colons marocains. 
Le mouvement de l’eurodéputé Sebastià vient après un appel lancé par le mouvement espagnol de solidarité avec le peuple sahraoui aux politiciens et syndicalistes d’entrer dans une grève de la faim de 24 heures pour exprimer leur solidarité avec la mère sahraouie. 
L’initiative vise à augmenter la pression exercée sur les autorités d’occupation marocaines afin de fournir des éclaircissements concernant le sujet de Mohamed Lamine Haidala, un jeune sahraoui assassiné par des colons marocains dans la ville d'El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental.

La grande révélation de Chris Coleman

Image
Sans doute, le hacker Chris Coleman a dévoilé beaucoup de secrets du Makhzen. Surtout des secrets liés au conflit du Sahara Occidental. Le travail de lobbying ainsi que le noyautage des bureaux de l'ONU à Genève par l'ambassadeur marocain Omar Hilale. Les performances dans celui-ci en matière de corruption lui ont valu la promotion d'être désigné ambassadeur de son pays auprès des Nations Unies à New York.

Coleman a aussi mis à la disposition du public la position du Maroc par rapport à l'Envoyé Personnel du Secrétaire Général pour le Sahara Occidental, M. Christopher Ross. Rabat éprouvait une vive animosité envers le diplomate américain et fasait tout pour qu'il démissionne.
Mais la plus grande découverte de Coleman est que le public marocain, même ceux qui se disent démocrates et opposés au régime du Maroc sont plus royalistes que le roi dans la question du Sahara Occidental.
En effet, peu de marocains se sont intéressés ou ont relayé ses publications étant donn…

Convergences de vue entre les deux MAE

Image
Sur les questions régionales et internationales, l'Algérie et le Sahara occidental partagent «une convergence» a déclaré le chef de la diplomatie de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Salem Ould Salek, au terme de l'audience que lui a accordée, hier, son homologue algérien, le ministre d'État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.


La rencontre qui a eu pour objectif, la concertation entre les deux responsables, Lamamra et Ould Salek, l'occasion pour eux, de «discuter des derniers développements de la question sahraouie, des situations régionales et internationales» a déclaré Oul Salek, affirmant que «nous enregistrons une convergence de vue à ce sujet» a-t-il indiqué. Pour rappel, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a appelé, mars dernier, à partir de Genève, le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme à mettre en place, un mécanisme de surveillance indépendant de…

Expulsion de formatrices basques par les autorités coloniales marocaines

Image
L' expulsion de trois activistes solidaires basques, de la ville occupée, Laâyoune, «confirme la volonté» des autorités coloniales marocaines de «maintenir» un blocus politicomédiatique sur les territoires occupés du Sahara occidental. 
Dans un communiqué publié par le site espagnol Poemario Por. Un Sahara Libre, l'association sahraouie des droits de l'homme ASVDH affirme que «le Maroc réaffirme à nouveau son verrouillage du territoire et son interdiction aux personnes solidaires qui soutiennent le droit à l'autodétermination du peuple, sahraoui de visiter» les territoires sahraouis occupés. 
«Des femmes basques, ont été expulsées, dès leur arrivée à Laâyoune, capitale du Sahara occidental, sous occupation marocaine», celles-ci ont fait le déplacement « pour participer à un programme de formation des femmes sahraouies de Lâayoune, de différents milieux associatifs sahraouis » est-il précisé.

Larbi Ould Khelifa, à propos du soutien de l’Algérie à la lutte du peuple sahraoui : » Une question de principes «

Image
Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, a affirmé dimanche à Alger que le soutien de l’Algérie à la lutte du peuple sahraoui « reposait sur les principes immuables de sa politique extérieure ». 
Lors d’une audience accordée à une délégation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) conduite par le wali de la ville d’Al Ayoune, Hama El Bounya, M. Ould Khelifa a souligné que la « question du Sahara Occidental est une question de décolonisation selon les résolutions onusiennes et décisions internationales » et que l’Algérie « soutient le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination conformément à la légalité internationale », indique un communiqué de l’APN. 

« Cette position immuable émane de la Déclaration du 1er novembre qui insiste sur la libération des peuples du colonialisme », a-t-il ajouté. « Le soutien de l’Algérie à la lutte du peuple sahraoui repose sur les principes immuables de sa politique extérieure et par conséquent …