Articles

Affichage des articles du avril, 2015

Règlement politique du conflit du Sahara occidental : L'Algérie note avec "satisfaction" l'engagement de l'ONU

Image
L'Algérie a noté avec «satisfaction» l'engagement du Conseil de sécurité de l'ONU en faveur d'un règlement politique qui pourvoit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental. 
L'Algérie note avec satisfaction que dans sa résolution 2218 (2015) le Conseil de sécurité réitère l'engagement des Nations Unies pour un règlement politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental, conformément aux principes et aux objectifs de la Charte des Nations Unies, ainsi que des résolutions de l'Assemblée générale, du Conseil de sécurité et de la doctrine universelle en matière de décolonisation», a affirmé mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, dans une déclaration à l'APS. 
«L'Algérie formule le vœu de voir les efforts des Nations Unies et de l'Union africaine contribuer pleinement au processus de règlement politique du conflit du S…

Sahara Occidental : Plaidoyer pour un règelement rapide du plus vieux conflit en Afrique

Image
Un député français a interpellé son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, sur la nécessité pour la France d’appuyer toute initiative visant un règlement politique « rapide » du conflit sahraoui à travers l’application du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Dans une question écrite adressée au chef de la diplomatie française et publiée mardi au JO français, le député de la Meurthe-et-Moselle à l’Assemblée française, Hervé Féron, a souhaité « connaître les intentions » du gouvernement français s’agissant de la question sahraouie.
Plaidant ainsi pour une application « une fois pour toutes du droit des Sahraouis à l’autodétermination conformément aux résolutions de l’ONU depuis plusieurs dizaines d’années », le député du Parti Socialiste (PS) a rappelé la résolution 690 du 29 avril 1991 du Conseil de sécurité, portant création de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso).
Il a souligné, à ce propos, la revendication depuis quel…

Le prouesses sexuelles de l’ambassadeur Omar Hilale - Omar Hilale – Kompass, une relation plus que douteuse

Image
Dans les notes confidentielles publiées par le hacker français Chris Coleman_24, le nom d’Anders Kompass est cité des dizaines de fois.
Kompass est de nationalité suédoise et il est le directeur des opérations au sein du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme. Omar Hilale, ambassadeur du Maroc à Genève à l’époque avait réussi à le recruter et le mettre à son service. Dans les notes dévoilées par Coleman, Hilale le décrit comme « mon ami », « notre ami », « mon confident »… Il est une des principales sources du diplomate marocain notamment dans la question du Sahara Occidental.
Selon les mêmes notes, les exploits de Kompass sont nombreux. Il a réussi à manipuler l’ancienne Commissaire aux Droits de l’homme, Mme Navi Pillay. Il a réussi à empêcher une rencontre avec le président de la RASD, Mohamed Abdelaziz, mais surtout il a réussi à empêcher que Mme Pillay se prononce en faveur d’une surveillance par la MINURSO de la situation des droits de l’homme au Sahara …

Décolonisation du Sahara occidental : Ban Ki-Moon tance le Maroc

Image
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé vendredi le Maroc et le Front Polisario à "redoubler d'efforts pour négocier une solution politique mutuellement acceptable, qui permette une autodétermination pour la population du Sahara occidental". 
"Je réitère mon appel aux parties (..) à redoubler d'efforts pour négocier une solution politique mutuellement acceptable qui permette une autodétermination pour la population du Sahara occidental", a écrit Ban dans un rapport transmis vendredi au Conseil de sécurité en prévision du renouvellement annuel du mandat de la Mission de l'ONU pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso). 
"Il est trop tôt pour dire si la nouvelle approche choisie" par le représentant du SG de l'ONU, Christopher Ross, "portera ses fruits", a-t-il dit ; par ailleurs, affirmant toutefois que "40 ans après le début de ce conflit (...) rien ne justifie de maintenir le…

Bruxelles note une évolution significative américaine sur le dossier

Image
A Bruxelles, le représentant de Robert-F Kennedy, proche de B. Obama, prédisait une évolution significative de la position américaine sur le dossier sahraoui. Le communiqué rendu public, à l’issue de la 3e session du dialogue stratégique Etats-unis-Algérie, valide les prédictions du think-tank américain...
A Bruxelles, lors d’un prestigieux prix décerné à Aminatou Haidar, figure emblématique de la résistance sahraouie, le représentant du Centre Robert-F. Kennedy, fondation proche de Barack Obama, avait dit en aparté à quelques journalistes (dont celui du Soir d’Algérie) : «Sous le mandat d’Obama, la question sahraouie sortira du statu quo, la doctrine du président actuel s’accommode, parfaitement, du référendum d’autodétermination et des résolutions onusiennes sur le dossier.»
Depuis, les indices apparents ou les indiscrétions «diplomatiques» tant à New York (siège de l’ONU) ou à Bruxelles, place forte et plaque tournante des enjeux et des conciliabules planétaires, tendent à accrédit…

Sahara Occidental : plein soutien de Paris à la colonisation marocaine

Image
Les rencontres cycliques entre les responsables français et marocains, depuis notamment la visite, février dernier, du roi Mohammed VI, à Paris, lors de laquelle,rien n’augure de bon s’agissant de promouvoir la Légalité internationale, seule voie à même de garantir la paix et la sécurité, sur les plans régional et international.

La visite du Premier ministre français au Maroc, jeudi dernier, a vu ce dernier réaffirmer la traditionnelle position de ses prédécesseurs, à ce poste, sur le Sahara occidental. Position de Paris, en faveur de la proposition marocaine «d’autonomie», pour une question de décolonisation inscrite sur le registre onusien et son règlement passe par la tenue d’un référendum d’autodétermination du peuple du Sahara occidental. 
Indiquant que la position de Paris demeure «inchangée» sur la Question du Sahara occidental, Manuel Valls n’a fait, par ailleurs, que reprendre sa déclaration tenue en juillet 2012, lors de sa visite au Maroc, durant laquelle il a déclaré «la…

Lourdes peines d’emprisonnement contre le Sahraoui M’barek Daoudi (Sahara occidental)

Image
Le tribunal colonial marocain a condamné le prisonnier politique sahraoui, M’barek Daoudi, à six mois de prison ferme , a rapporté une source de bureau Collectif des défenseurs sahraouis des droits de l'homme (CODESA).
Selon la même source, le prisonnier politique sahraoui Mbarek Daoudi a passé plus de 17 mois en prison. Pour rappel , le prisonnier sahraoui a été arrêté en raison de ses positions politiques, pour avoir revendiqué le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui, et mené des grèves de la faim dont celle entamée depuis le 1er novembre 2014 et qui a duré près de 50 jours.
Les députés italiens adoptent deux motions de soutien en faveur du peuple sahraoui
La Chambre italienne des députés a adopté, lors de l'examen, récemment à Rome, de la question de participation de l'Italie à la Mission des Nations unies pour le référendum sur le Sahara occidental (Minurso), deux motions de soutien en faveur du peuple sahraoui.
La première motion engage le gouver…

A quelques jours de la présentation du rapport de Ross sur le Sahara occidental au Conseil de sécurité: Les Américains se mettent de la partie

Image
Sur le plan diplomatique, la cause sahraouie avance lentement peut-être, mais à pas rassurants permettant aux Sahraouis de concrétiser l’objectif principal qu’est l’indépendance, d’autant que cette même cause ne cesse de marquer des points. 

La communauté internationale semble, en effet, de plus en plus consciente du droit des Sahraouis à l’autodétermination. En tout cas, les Etats-Unis ont exprimé leur soutien en faveur de la résolution 2152 du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara occidental et ont fait part de leur engagement à aider les parties au conflit (le Front Polisario et le Maroc) en vue de parvenir à une solution politique «juste, durable et mutuellement acceptable, qui assurera l’autodétermination du peuple du Sahara occidental».
En effet, dans un communiqué commun rendu public à l’issue de la troisième session du dialogue stratégique algéro-américain, tenue mercredi dernier à Washington, l’Algérie et les USA «ont exprimé leur soutien en faveur de la résolution 2152 …

Exclusif – Rapport du secrétaire général de l’ONU : sévère réquisitoire de Ban Ki-moon contre le Maroc

Image
Le régime de Rabat se fait remonter les bretelles par le secrétaire général de l’ONU, dans son rapport qui sera rendu public en début de semaine. 
Dans ce document auquelAlgeriepatriotiquea pu avoir accès, Ban Ki-moon rappelle à l’ordre le Maroc, notamment sur la tenue du Forum Crans-Montana à Dakhla alors que le statut définitif du Sahara Occidental fait encore l’objet d’un processus de négociations sous les auspices du secrétaire général de l’ONU conformément aux résolutions des Nations unies qui appellent à une solution politique pourvoyant au droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. 
Le rapport blâme aussi le Makhzen sur l’usage disproportionné de la force pour réprimer la population sahraouie. Ban Ki-moon reproche à Mohammed VI et à son gouvernement leur manque de coopération et leur mauvaise foi par rapport au respect des mécanismes des Nations unies relatifs à la protection des droits de l’Homme. Il critique, par ailleurs, sévèrement l’exploitation illégale des ressourc…

Sahara occidental : la pomme de discorde ?

Image
Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, a entamé une importante visite de travail en France, au cours de laquelle il aura des entretiens avec les responsables français sur le développement des relations bilatérales et les grandes questions de l'actualité internationale. Le chef de la diplomatie algérienne doit s'entretenir, dès ce mardi, avec son homologue français, Laurent Fabius, au Quai d'Orsay. Selon le porte-parole du MAE français, les deux chefs de diplomatie aborderont «tous les aspects des relations bilatérales, et évoqueront également les questions régionales, notamment la sécurité dans le Sahel». 
Même si le porte-parole du Quai d'Orsay n'en a soufflé mot, il est évident que Lamamra et Fabius discuteront de la question du Sahara occidental, à quelques jours de l'examen par le Conseil de sécurité de cette question, et du prolongement du Mandat de la Minurso qui pourrait être assorti de conditions contraignantes pour le Maroc, et notamment p…

Les eurodéputés pro-Makhzen s’agitent à la veille du vote du Conseil de sécurité de l'ONU

Image
L'information publiée parAlgeriepatriotique concernant l’activisme pro-marocain et anti-sahraoui, et inévitablement anti-algérien, de l’eurodéputé français Gilles Pargneaux, du Parti socialiste, est confirmée par l’annonce de la visite qu’il fera le 10 avril à Laâyoune, au Sahara Occidental occupé par le Maroc, à la tête d’une délégation qui comprend également quatre autres députés européens : l'Allemande Ingeborg Grässle, le Français Robert Rochefort, le Roumain Emilian Pavel et le Portugais José Inácio Faria. 
Deux autres personnalités, faussement présentées par Rabat comme des eurodéputés, fait partie de ce groupe de visiteurs anti-sahraouis : la secrétaire nationale adjointe à la francophonie du Parti socialiste français, Rita Maalouf. Selon une source proche du dossier sahraoui, c’est, évidemment, l'approche du vote du Conseil de sécurité de l'ONU sur le mandat de la Minurso, en avril, qui pousse les «amis du Maroc» à se mobiliser. 
Elle note que Gilles Pargneaux…

Ban Ki-moon, dos au mur dans la question du Sahara Occidental

Image
Nous sommes déjà au mois d’avril. « L’échéance d’avril », selon les mots utilisés dans les documents officiels de la diplomatie marocaine. Omar Hilale doit se débrouiller pour avoir une copie du brouillon du rapport sur le Sahara Occidental que le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon présentera au Conseil de Sécurité à la fin du mois avant de le soumettre à la censure de l’ambassadeur français à l’ONU pour d’éventuels amendements.
Le Maroc doit se faire des soucis sur le contenu dudit rapport. Ban Ki-moon risque de dénoncer les pratiques de corruption marocains dans les institutions onusiennes de Genéve. Des pratiques dévoilées dans des documents secrets publiés par le hacker Chris Coleman.
Le chef de cabinet d’Antonio Guterres, présidente du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le pakistanais Sultan Khan transmettait des informations sensibles à l’ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Hilale. L’efficacité de celui-ci en matière d’achat des faveurs des fonctionnai…

Le Maroc isolé : la lettre de Nkosazana Dlamini-Zuma à Ban Ki-moon

Image
La présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, subit depuis quelques jours les tirs nourris de la presse marocaine, et pour cause ! Elle soutient l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental. Elle fait, ainsi, l’objet d’attaques véhémentes de la part des sbires hystériques du Makhzen. 
L’engagement de l’ex-première dame de l’Afrique du Sud a de quoi empêcher de dormir les colons marocains, puisqu’elle fait entendre la voix des Sahraouis auprès des organisations internationales et contribue à isoler davantage le royaume alaouite qui se comporte de ce fait comme une bête blessée. 
Dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et dont Algeriepatriotique a obtenu une copie, Nkosazana Dlamini-Zuma estime que le supplice des Sahraouis n’a que trop duré et qu’il est temps de mettre en œuvre le processus pour l’exercice du droit à l’autodétermination de ce peuple. Elle relève que les négociations sont dans une impasse. Auss…

L’appel de l’UA à l’accélération du processus de référendum au Sahara occidental

Image
Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a appelé samedi dernier le Conseil de sécurité de l’ONU à hâter le processus de référendum au Sahara occidental. Qualifiant cette démarche d’historique, le ministre des Affaires étrangères sahraoui, à Alger, appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à assumer ses responsabilités.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir)
Le Conseil de sécurité de l’Union africaine qui s’est réuni samedi dernier, a remis à l’ordre du jour la question de décolonisation du Sahara occidental, dernière colonie africaine. L’union africaine a appelé les Nations Unies «à tout mettre en œuvre» pour l’organisation rapide d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental. «Un rappel à l’ordre» applaudi par le ministre des Affaires étrangères sahraoui, à Alger.
Le peuple sahraoui, a indiqué hier Mohamed Salem Ould Sadek lors d’une conférence de presse, «s’attend à ce que le Conseil de sécurité des Nations unies qui se réunira ce mois d’avril assume ses responsabi…