Articles

Affichage des articles du mars, 2015

Appel à des manifestations la semaine prochaine à Paris

Image
La plateforme de solidarité avec le peuple sahraoui en France organisera samedi prochain une marche populaire à Paris pour demander au gouvernement français d’agir en faveur d’une solution urgente à la question du Sahara occidental en permettant au peuple sahraoui l’exercice de son droit inaliénable à l’autodétermination. 
Cette initiative vise à attirer l’attention de la France face à ses responsabilités juridiques et éthiques envers les souffrances endurées par le peuple sahraoui en raison des dures conditions d’exil dans les camps de réfugiés et de la répression perpétrée par l’occupant marocain dans les territoires et les villes occupées du Sahara occidental, au sud du Maroc et dans les sites universitaires du Maroc. 
La plateforme a lancé un appel aux Français et à la communauté sahraouie de venir nombreux pour prendre part à cette marche qui prendra son départ depuis la Place Trocadéro en direction de l’ambassade du Maroc, afin de faire entendre la voix du peuple sahraoui au go…

Sahara Occidental: 3 morts dans des entrainements militaires

Image
Tifariti (territoires libérés du Sahara Occidental), 30/03/2015.-  Trois combattants de l'armée de Libération Populaire Sahraouie (ALPS) ont été tués et deux autres blessés vendredi lors des entraînements en prélude des exercices militaires prévus dimanche et lundi dans la zone de Tifariti, dans les territoires du Sahara Occidental gérés par le Front Polisario.
Une source au sein du Front Polisario a informé que les trois personnes ont perdu la vie dans une explosion sans donner plus de détails.
Lesdits exercices interviendront à la veille de la publication du rapport annuel de l’envoyé du secrétaire général des Nations Unies en charge de la question du Sahara Occidental.

Sahara occidental : rassemblement le 4 avril

Image
Au mépris du droit international, le Maroc poursuit l’exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental: accord de pêche avec l’Union européenne, autorisation de prospection pétrolière à des firmes multinationales (par exemple Kosmos Energy).
Dans une “Lettre ouverte” adressée au président de la République avec d’autres associations, la Plateforme pour la solidarité avec le peuple sahraoui demande au gouvernement français de s’engager dans ce sens aux Nations unies.
Le soutien apporté par le gouvernement français au pouvoir marocain malgré ses violations permanentes des droits de l’homme constitue un des principaux obstacles à la solution du conflit. Le peuple sahraoui n’en peut plus de vivre en exil ou sous occupation marocaine. 40 ans, ça suffit! Il aspire à recouvrer sa souveraineté sur son territoire.
UN RASSEMBLEMENT SAMEDI 4 AVRIL À 15H, PLACE DU TROCADERO suivi d’une manifestation jusqu’à l’Ambassade du Maroc Paris 16ème
Le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté le 2…

Le Makhzen se met à nue à Dakhla

Image
«Le Crans-Montana Forum de Dakhla est un énorme succès mais aussi une retentissante défaite diplomatique algéro-polisarienne. Du jamais vu depuis l’indépendance algérienne en 1962 ! ». Il ne faut surtout pas se fier à ce commentaire faussement jouissif d’un journaliste marocain repris par les médias maliens. 
La 32ème édition du Forum Crans Montana organisé le 13 et 14 de ce mois dans la ville sahraouie occupée de Dakhla, a été au contraire un cinglant camouflet diplomatique pour le Makhzen. Derrière la centaine de «hauts responsables» annoncés à la grand messe du duo Mohamed VI-Jean Paul Carteron, il n’y a eu que des ex ministres, d’anciens chefs d’Etats en disgrâce dans leurs pays et quelques seconds couteaux envoyés par simple commodité diplomatique. 
Même sous son «Haut Patronage» Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui n’a d’ailleurs pas jugé utile de se rendre à Dakhla, n’a attiré que le Prince du Grand Duché du Luxembourg, le Président de Macédoine, Gjorge Ivanov, les Premiers Mini…

Le Maroc reste le « principal fournisseur » de cannabis à l’Europe

Image
Les plus grandes quantités de drogue saisies proviennent du Maroc « principal fournisseur » de cannabis à l’Europe, a affirmé l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS).
Dans un rapport dont le Secrétariat d’Etat américain aux Affaires étrangères a reçu une copie, l’OICS a précisé que la quantité de cocaïne passant par le Maroc vers l’Europe a été estimée à 20 tonnes soulignant que les services de sécurité ont saisi d »importantes quantités » de cocaïne par voie aérienne ( Sao Paulo-Casablanca).
« Plusieurs informations font état de l’implication de l’institution militaire marocaine dans le trafic de drogue », précise le document. Le secrétariat d’Etat américain aux Affaires étrangères avait auparavant classé le Royaume du Maroc à la deuxième position après l’Afghanistan dans la culture et production de cannabis.

Assassinat de Ben Barka : Le roi et le Mossad

Image
Par Rafik Benasseur 

L’affaire risque de souiller un peu plus le palais royal et son makhzen. Les services secrets marocains (le Mossad) ont donné un sacré de pouce au roi Hassan II pour se débarrasser de l’illustre opposant Mehdi Benbarka. Cet assassinat coordonné entre Rabat et Tel Aviv fait les choux gras de la presse israélienne, française et même marocaine.
L’hebdomadaire marocain Tel Quel a publié de larges extraits de l’enquête. Premier à ouvrir la boite de pandore, le quotidien israélien Yedioth Aharonoth a publié le 23 de ce mois une enquête exhaustive sur les relations entre le Mossad et le Maroc et établi preuve à l’appui l’implication des services secrets israéliens dans l’enlèvement puis l’assassinat atroce de l’opposant Mehdi Ben Barka.
Cette sulfureuse enquête s’appuie sur des «sources israéliennes», qui avouent l’existence de contacts entre le Mossad et le général Oufkir, ministre de l’Intérieur et de la Défense sous Hassan II. Pis encore, ces gorges profondes d’Israël…

Sahara occidental : Dakhla assiégée par les forces d’occupation marocaines

Image
Après la mascarade du Forum de Crans-Montana, les autorités d’occupation marocaines continuent à imposer un siège de sécurité restreint sur la ville occupée de Dakhla, au Sahara occidental, afin d’empêcher d’éventuelles manifestations en faveur de l’indépendance du territoire du Sahara occidental. Cette initiative vise à dissuader les Sahraouis dans les territoires occupés de protester pacifiquement pour leur droit à la liberté et à l’indépendance, et à appeler au retrait de l’occupation marocaine du Sahara occidental, a indiqué une source du ministère sahraoui des Territoires occupés et des Communautés à l’étranger. Les Forces marocaines ont procédé au verrouillage des différents quartiers de la ville occupée de Dakhla, et mené une large campagne d’arrestations et de la torture contre les jeunes Sahraouis. Cette situation est vivement dénoncée par des organisations internationales de défense des Droits de l’homme. Au Sahara occidental, des restrictions à la liberté de réunion et de …

L'Isesco pro-colonialiste

Image
Par Kamel Moulfi
L’échec annoncé du Forum Crans Montana maintenu dans la ville sahraouie de Dakhla sous occupation marocaine a été confirmé par le faible niveau de participation étrangère, insignifiant comparativement au prestige passé de l’événement et à d’autres rencontres internationales dans le même créneau économique. 
Ce grand flop n’est pas surprenant : aucune personnalité politique ni organisation de dimension mondiale ne se hasardent à cautionner une violation du droit international. On comprend le boycott de cette «réunion illégale» par les Nations unies, l’Union africaine, l’Union européenne et les grandes institutions politiques et financières régionales et mondiales. 
Les deux seuls cas qui ont fait exception et défection à Dakhla impliquent des individus de rang plutôt secondaire, motivés par des raisons singulières à caractère extra-diplomatiques qui tiennent plus à des considérations personnelles et aux rapports particuliers que ces deux individus entretiennent avec le…

Mohammed VI fait dans son froc

Image
C’est devenu une habitude. A chaque fois que l’échéance d’avril approche, c’est la panique à bord du bateau du Makhzen. Les vagues de la réunion du Conseil de Sécurité sur le Sahara Occidental font peur à Rabat. Le Roi du Maroc et ses acolytes s’énervent et commencent à s’agiter pour assoupir les dégâts de la résolution du Conseil de Sécurité.
Cette année, ce qui fait trembler les locataires du palais royal c’est le mandat de la MINURSO. Le Maroc n’a pas écouté les recommandations de la communauté internationale concernant le respect des droits de l’homme et il risque de payer son insolence. Le Secrétaire Général, dans son rapport d’avril 2014 l’avait clairement signalé. Il est impératif de créer un mécanisme pour le monitoring de la question des droits de l’homme au Sahara Occidental.
Pour les autorités marocaines, le risque majeur du rendez-vous d’avril est l’éventuel décision de l’ONU de charger la MINURSO de surveiller les droits de l’homme.
Ban Ki-moon a déjà commencé à rédiger …

Le Maroc a essayé d'acheter le silence du Nigeria au Conseil de Sécurité

Image
Le Maroc a proposé au Nigeria, membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, d'«adoucir» sa position et de se montrer «flexible» et «accommodant» lors de l'examen, en avril prochain, de la question du Sahara Occidental par le Conseil de sécurité, a rapporté jeudi le site Algeriepatriotique.
« Le deal proposé par la partie marocaine consistait à assurer l’actuel président nigérian d’un «soutien actif» à sa candidature lors des prochaines élections présidentielles, prévues initialement en février avant d’être reportées au 28 mars prochain, à travers un travail de «lobbying» auprès de la communauté musulmane du nord du pays, via de prétendus relais de la zaouïa Tidjania, et ce, contre un «effacement substantiel» du Nigeria sur la question du Sahara Occidental », ajoute la même source.
Selon le journal algérien, « après avoir constaté que le Nigeria était loin de donner suite à ce marchandage et de peur de voir les autorités nigérianes communiquer sur le sujet, le gouvern…

Les services de renseignement du Makhzen ordonnent d’inonder de drogue l’Algérie

Image
Un document confidentiel dont Echorouk détient une copie et qui est publié pour la première fois révèle que les services de renseignement marocains sont derrière une campagne organisée et secrète pour inonder de drogue l’Algérie. Ce document portant la «Référence 13/2135» est un courrier interne de la part de la «Direction de la surveillance du territoire» relevant du ministère de l’Intérieur. Il a été délivré le mercredi 13 mars 2013 et adressé à la Direction régionale de la surveillance du territoire.
Il est cité dans le document que le directeur régional de la direction à Oujda ordonne « la supervision de l’opération de coordination avec les forces de sécurité pour faciliter les opérations du trafic de la drogue en Algérie à travers les frontières est du Royaume ».
Au bas du document, les services de renseignement ont mis l’accent sur la nécessité d’envoyer des rapports détaillés concernant chaque opération. Signé par le responsable du département des correspondances, le document …

Bruxelles valide l’expertise algérienne

Image
De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
Lamamra «raisonnablement optimiste», Bruxelles veut qu’Alger aboutisse...
Le Maroc qui veut initier le dialogue interlibyen ne poursuit, en définitive, qu’un objectif, empêcher l’Algérie de contribuer au rétablissement de la paix dans l’ex-pays de Gueddafi. La démarche est insensée. Folle.
Comme si l’Algérie disputait à la Syrie une initiative au Liban, à la Jordanie une volonté de prendre langue avec Bachar Al Assad ou à l’Égypte d’évoquer la situation au Sinaï avec Israël. La politique est depuis la nuit des temps d’abord affaire de géographie. Les stratèges modernes la définissent comme géostratégie.
En l’affaire, le Maroc n’a absolument rien à voir dans le dossier libyen. Ce n’est pas un voisin direct, n’a pas de frontières terrestres avec le pays et n’est nullement concerné par l’amélioration ou la détérioration qui peut y avoir lieu. Pourquoi les Libyens, premiers concernés, les Égyptiens, les Tunisiens et les Algériens qui sont, en q…

Le vrai visage du Forum de Crans-Montana : Jean-Paul Carteron, avocat des dictateurs

Image
Invité à participer au Forum de Crans-Montana qui devrait être organisé à Dakhla, Carlo Sommaruga, président de la Commission de politique extérieure du Parlement suisse a décliné l’offre. «J'ai interpellé le Conseil fédéral pour m'assurer qu'il n'y avait pas d'appui financier ou politique de la part de la Confédération», a-t-il affirmé. Pour l'élu de gauche, les invitations distribuées par les organisateurs du forum dans lesquelles il est mentionné «Dakhla, Maroc», montrent «un mépris total envers le peuple sahraoui». 
Liliane Maury Pasquier, conseillère d'Etat socialiste, partage cet avis : «C'est problématique que ce forum se présente comme une ONG suisse. Il pourrait y avoir un dégât d'image pour notre pays». Le président des Jeunes Verts, Illiat Panchard, a même écrit une lettre à Didier Burkhalter, chef du Département des affaires étrangères, pour lui demander que la Suisse s'oppose à l'organisation de la rencontre au Sahara Occidenta…

Maroc : La stratégie du déracinement

Image
Le Maroc est dans un cul de sac au plan de l’histoire. Occupé à faire obtenir une médaille française du mérite à son chef des services de renseignements, le Palais royal passe à côté de ce qui est fondamental pour le développement de Maroc et de toute la région. Et pour cause, mis en marge de la dynamique de l’histoire par son entêtement à vouloir «faire mieux que l’Algérie», il se laisse gagner par une sorte de léthargie diplomatique qui l’accule dans les coins sombres de l’universalité véritable. Ainsi, alors que tous les pays de son espace géostratégique naturelle tentent de régler un grave problème sécuritaire niché au flanc Est du Maghreb, Rabat multiplie les appels du pied à ce qu’il pense être le véritable centre de la décision au plan planétaire.
Ainsi, après avoir frustré les Marocains d’une coupe d’Afrique de football, rendez-vous privilégié s’il en est, de tous les peuples du continent noir au stupide motif de veiller à la santé des sujets du roi, il a réussi à convaincre …