Articles

Affichage des articles du février, 2015

56 journalistes et militants européens expulsés du Sahara occidental depuis 2014

Image
Deux journalistes français ont été expulsés du Maroc mi-février. L’affaire a fait grand bruit en France. Elle intervenait juste au moment du réchauffement des relations franco-marocaines. Mais ce fait d’actualité en cache un autre : le Maroc expulse à tour de bras journalistes et observateurs du Sahara occidental. Dans l’indifférence totale.
Après la tenue à Marrakech du 2nd Forum mondial des droits de l’homme en novembre, dont on retiendra par exemple les « forum thématiques » consacrés à « protection des journalistes et à la lutte contre l’impunité » et au « droit à l’accès à l’information » (1), les autorités marocaines semblent avoir retrouvé de vieux réflexes et n’entendent pas laisser les journalistes montrer certaines réalités.
On apprenait ainsi le 10 février que le gynécologue Chafik Chraïbi, président de l’Association marocaine de lutte contre les avortements clandestins (Amlac), a été démis de sa fonction de chef de service suite à la diffusion d’un reportage sur l’avorteme…

Lutter au Sahara, Le livre APSO, souscription

Image
Les amis,
Une bonne nouvelle, notre livre APSO sur le Sahara Occidental est bientôt sous presse ! Il sortira le 15 avril 2015 Voyez ci-dessous la présentation de l’ouvrage, ses auteurs, et l’encouragement que nous a envoyé Noam Chomsky. Vous pouvez aider à son édition en l’achetant dès maintenant, la souscription est de 15 euros, ce qui sera le prix du livre… pour les modalités contactez nous par APSOlument@yahoo.fr Les APSOs -----


LUTTER AU SAHARA DU COLONIALISME VERS L’INDÉPENDANCE

Et si pour une fois l’on parlait du Sahara Occidental ? Le Sahara Occidental est aujourd’hui la dernière colonie d’Afrique. Après la colonisation espagnole, la colonisation marocaine bloque depuis 40 ans le processus d’autodétermination du peuple Sahraoui. Conflit, exil et occupation tracent les grandes lignes de l’Histoire moderne de ce territoire. Quinze auteurs, diplomates, juristes, journalistes, anthropologues, défenseurs des Droits de l’Homme, exposent leurs expériences et analyses sur le Sahara Occ…

Le Maroc expulse du Sahara 4 activistes espagnols

Image
Le Maroc a expulsé quatre activistes espagnols pro-Polisario. Selon des sources espagnoles, militants de l’Association Canarienne pour l’amitié avec le Peuple Sahraoui (ACAPS) ont été invités à quitter Dakhla par la police marocaine qui a évoqué « des raisons de sécurité ».
Cette expulsion n’a en tout cas pas été du goût de la députée de la Coalition Canarienne (C.C), Ana Oramas, qui va présenter aujourd’hui une initiative parlementaire pour pousser le gouvernement espagnol à demander des explications aux autorités marocaines.
Selon les mêmes sources, les activistes espagnols se trouvaient Dakhla quand ils ont été approchés par des agents de la police marocaine et renvoyés à Agadir.
http://www.ziripress.com/2015/02/24/le-maroc-expulse-du-sahara-4-activistes-espagnols/

Des dizaines de pays et d'ONG boycottent la session de Crans Montana prévue à Dakhla

Image
Des dizaines de pays et d'organisations internationales ont, d'ores et déjà, décidé de boycotter cette session «illégale et illégitime» du Forum de Crans Montana, «sur l'Afrique et la coopération Sud-Sud», prévue du 12 au 14 mars 2015 dans la ville occupée de Dakhla, au Sahara Occidental. L'Union européenne (UE) par la voix du président de la commission, Jean Claude Junker, et celle de la Haute Représentante pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, a confirmé officiellement sa décision de ne pas prendre part à cette initiative malvenue. 
Ceci, au moment où la directrice générale de l'Unesco, Irina Bukova, dont la présence à Dakhla est annoncée à grand renfort de propagande par les relais du Makhzen, vient de rejeter officiellement et sèchement les sollicitations pressantes de la chancellerie marocaine à Paris, ruinant ainsi les espoirs nourris par les organisateurs «d'exhiber» une institution aussi prestigieuse pour crédibiliser leur entreprise d'…

Contre toutes les formes de colonialisme, de racisme et de fascisme

Image
La colonisation continue comme en Palestine ou au Sahara Occidental.

Toutes et Tous à Barbès le 28 février à 14 heures pour une grande marche solidaires des peuples
Le 10ème anniversaire de la semaine anticoloniale et antiraciste est organisé quelques semaines après la double tuerie de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher dans un contexte d'exacerbation du racisme : islamophobie, antisémitisme, xénophobie....
Nous devons être vigilant-e-s quant aux conséquences de ce tragique événement et devons combattre pied à pied tous ceux qui encouragent l’idéologie de la « guerre des civilisations » et érigent en guerre de religion les combats des peuples contre la colonisation et pour leur souveraineté. Nous devons combattre ceux qui instrumentalisent la religion et la transforment en arme de guerre et de haine à travers une stratégie de la terreur pour imposer leur pouvoir.
Les interventions impérialistes en Afrique ou au Moyen Orient, et les monstres qu’elles créent dont les population…

L’ONU et son arsenal

Image
La réunion, en avril prochain, du Conseil de sécurité consacrée au Sahara occidental, bien que faisant partie de celles qui figurent régulièrement sur son agenda, ne devrait pas ressembler aux précédentes.
Elle pourrait même marquer une espèce de rupture avec la démarche suivie depuis l’adoption du plan de paix en 1990, sa mise en œuvre une année plus tard et sa «remise sur les rails» en février 1997. Cela fait beaucoup en termes d’étapes, toutefois sans le moindre résultat pour le peuple sahraoui, empêché d’exercer son droit à l’autodétermination pourtant internationalement reconnu.
Il y a un blocage que l’ONU a vite fait d’identifier et de localiser, préconisant une solution politique permettant l’exercice de ce droit. Là aussi, il n’y a pas la moindre opposition, comme en témoignent les différents votes, sauf que la puissance occupante tente encore et toujours, comme elle le fait depuis 1991, de contrarier ce droit qu’elle avait pourtant reconnu, il faut bien le rappeler, amenant …

Un barbouze marocain décoré par Paris

Image
Bien que poursuivi par la justice française à la suite de plusieurs plaintes pour actes de torture, le chef du contre-espionnage marocain, Abdellatif Hammouchi, sera tout de même décoré de la légion d'honneur. Une récompense annoncée par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors de sa visite à Rabat samedi - visite hautement symbolique qui avait pour ambition de mettre un point final à la brouille entre les deux pays. 
À l'origine de la crise diplomatique entre les deux pays : trois plaintes déposées à Paris en février 2014 contre le patron du contre-espionnage marocain pour "torture" et "complicité de torture". Des policiers s'étaient alors rendus à la résidence de l'ambassadeur du Maroc près de Paris pour notifier à Abdellatif Hammouchi une demande d'audition de la justice française. Furieux, le Maroc avait alors récusé les accusations et suspendu sa coopération judiciaire avec Paris. 
De son côté, le Quai d'Orsay avait tenté …

Les marocains, vont-ils avaler les derniers mensonges du Makhzen sur le Sahara?

Image
Les autorités du palais royal du Maroc s’adonnent à leur légendaire salade sur la question du Sahara Occidental. Rabat depuis 40 ans se présente comme pays dont la souveraineté est reconnue par le monde entier. A croire les délires de la presse makhzénienne, le Maroc a imposé ses thèses au Secrétaire Général de l’ONU, à l’Envoyé Personnel de celui pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, à Mme Bolduc, la nouvelle chef de la MINURSO.
Le Makhzen s’applique à faire croire aux citoyens marocains qu’il mène la communauté internationale à sa guise et volonté, que l’ONU s’est plié à la volonté de Rabat pour la reprise des responsables onusiens de leurs activités au Sahara Occidental. Des mensonges qui trouvent un ouïe très attentive chez les marocains, même ceux qui se disent opposants et militants pour l’instauration d’un Etat démocratique.
Ils se disent démocrates mais ils œuvrent, inconsciemment, au renforcement de la dictature alaouite en soutenant les thèses colonialistes du régime…

Après La décision de Paris de distinguer un tortionnaire : vives condamnations en France

Image
Puissance du lobby marocain en France ou duplicité politique et art du double langage ? La France ne sait plus quoi faire pour contenter Rabat et répondre aux diktats du souverain marocain. Pour ce faire et au mépris de toutes considérations humanitaires Paris va décerner les insignes d’Officier de la légion d’honneur au patron du contre-espionnage marocain Abdellatif Hammouchi, convoqué en février 2014 devant un tribunal parisien suite à une plainte pour torture et complicité de torture déposée contre lui par une ONG française. La nouvelle a été annoncée depuis Rabat par le ministre français de l’Intérieur, Bernard Caseneuve, où il était en visite. Faisant l’éloge de la coopération sécuritaire entre la France et le Maroc, particulièrement l’échange d’informations sur les potentiels »djihadistes » des marocains vivant en France , Bernard Caseneuve a déclaré : »Je veux à cet égard tout particulièrement saluer l’action menée par la Direction générale de la surveillance du territoire …

Acculé, le Maroc a fini par recevoir Christopher Ross

Image
Sahara occidental : acculé, le Maroc a fini par recevoir Christopher Ross

L’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a entamé, mercredi dernier, sa tournée dans la région, en se rendant à Rabat, interrompant une année d’absence de ses déplacements dans le cadre de sa mission onusienne. 

Une tournée qui intervient, faut-il le noter, après la prise de fonctions de sa collègue onusienne, Kim Bolduc, Représentante spéciale pour le Sahara occidental, et chef de la Mission des Nations unies pour un référendum au Sahara occidental. 
Après plus d’une année d’absence de visites de Christopher Ross, dans la région et la temporisation de la prise de fonction de Kim Bolduc, sur fond des manœuvres marocaines. Celles-ci orchestrées par le lobby pro-marocain, activant dans les couloirs des Nations unies, dont sans surprise les Israéliens, et aussi le rôle de soutien de la France au Maroc, en tant que membre permanent au Conseil de sécurité.…

Sahara occidental: Christopher Ross, éternel retour et visite pas comme les autres

Image
L’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, qui n’a plus effectué de déplacement dans la région depuis un an, y entame depuis mercredi dernier une tournée, dont la première étape est Rabat. 

L’envoyé de l’ONU « devrait arriver aujourd’hui, samedi, dans les camps de réfugiés sahraouis », a-t-on appris de sources proches de l’ambassade sahraouie à Alger. Pour sa part, le coordinateur sahraoui avec la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental, la Minurso, Mhamed Khaddad, cité par l’agence de presse sahraouie SPS, a déclaré, jeudi dernier, que la visite de M. Ross dans la région s’inscrit dans le cadre des visites pour la préparation d’un nouveau round de négociations entre le Front Polisario et le Maroc. 
« La visite de M. Ross et auparavant celle de Mme Kim Bolduc, chef de la Minurso », est l’« expression claire de l’échec des tentatives marocaines pour contrecarrer les efforts de l’ONU pour régler le co…

Si riche Sahara occidental

Image
La question du Sahara occidental recouvre de plus en plus celle du développement économique du Maroc. Car les territoires que Rabat appelle « provinces du Sud » contribuent largement aux recettes d’exportation du royaume. Les partisans de l’indépendance contestent la légalité de cette exploitation.
par Olivier Quarante, mars 2014

Sur le principal axe routier reliant la grande ville du nord du Sahara occidental, El-Ayoun (1), à Dakhla, à plus de cinq cents kilomètres au sud, on ne compte plus les camions qui transportent poulpes et poissons blancs. La région totalise mille deux cents kilomètres de côte, et ses eaux sont parmi les plus poissonneuses du monde. Selon un rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Maroc (2), le secteur de la pêche représente soixante-quatorze mille emplois (3), auxquels il faut ajouter une importante activité non déclarée. Pesant à elle seule 17 % du produit intérieur brut (PIB) de ce territoire, 31 % des emplois locaux et 78 % des c…

Déclaration de presse Freedom Now - Maroc

Image
Jeune association constituée le 25 avril 2014, « FREEDOM NOW » qui défend la liberté de la presse et d’expression, a présenté son premier rapport sur « la situation de la liberté de la presse et d’expression au Maroc durant l’année 2014 ». En effet, la liberté d’expression pour être une valeur fondamentale et un droit, est considérée comme un instrument essentiel de défense de l’ensemble des libertés, un élément important pour l’édification de la démocratie.
En enregistrant un ensemble de violations contre la liberté d’opinion et d’expression, « FREEDOM NOW », considère ces atteintes comme des violations de la loi et des preuves supplémentaires confirmant le non respect de l’Etat marocain de ses engagements politiques, juridiques et moraux envers la société. « FREEDOM NOW » attire l’attention sur les effets négatifs que produisent ces violations sur la libre circulation des informations et des idées au sein de la société. Ces violations ne constituent pas seulement des atteintes cont…

Marokleaks, Swissleaks, le cauchemar marocain continue

Image
Au moment où le Maroc a été contraint de se soumettre à la volonté de la communauté internationale dans le conflit du Sahara Occidental, le roi Mohammed VI a voulu a voulu projeter une fausse image de ses relations avec la France, jusque là son principal soutien dans le contentieux qui l’oppose aux sahraouis qui se battent depuis 40 ans pour leur droit à l’autodétermination.
Mohammed VI a dû se retrancher dans son palais de Betz pendant plus de 10 jours pour obtenir une rencontre avec le président François Hollande et ainsi sceller la fin d’une année de brouille entre les deux pays. Mais c’était sans compter sur les scandales qui semblent avoir rendez-vous avec le Maroc dans cette période de tension avec la France, les Etats-Unis et les Nations Unies.
En effet, après les scandales révélés par le mystérieux hacker Chris Coleman dans ce qui a été appelé MarocLeaks, voilà le SwissLeaks qui tombe au moment où Mohammed VI veut lancer le message de « tout va bien avec Paris ». 
Les informa…

Bernard Emié: «Les propos du ministre marocain sont irresponsables»

Image
La France est prête à exploiter les gisements de gaz de schiste en Algérie après que Sonatrach ait lancé un appel d’offres international, a annoncé mercredi l’ambassadeur de France en Algérie en marge d’une conférence de presse tenue au Centre culturel français à Tlemcen.
L’ambassadeur de France à Alger, Bernard Emié a souligné que « Total » sera la seule compagnie française à présenter un dossier pour exploiter le gaz de schiste après la fin de la phase des essais entrepris par Sonatrach.
Selon Bernard Emié, le renforcement du partenariat français avec l’Algérie dans ce domaine et l’une des priorités de l’Hexagone pour hisser les relations économiques entre les deux pays. 
S’agissant de la visite qu’effectuera le Premier ministre, Abdelmalek Sellal en France, le diplomate français a fait savoir que la visite coïncide avec le 70eanniversaire de débarquement des Alliés à Toulon (France) lors de la Seconde Guerre mondiale, ajoutant qu’elle sera suivie d’une visite officielle de Manuel …

La diplomatie marocaine prise au piège du Sahara

Image
Sahara Info n°72 - Février 2015


Monsieur Salahedine Mezouar, Ministre des Affaires étrangères du royaume du Maroc, multiplie depuis plusieurs semaines maladresses et provocations et dirige tout particulièrement sa mauvaise humeur vers la France.  Son dernier entretien dans le Monde du 4 février 2015 est un modèle du genre. Concernant la question délicate du Sahara occidental, « il pousse le bouchon » un peu loin ! Bien sûr la France est une grande amie du Maroc et les intérêts entre les deux pays sont si importants que les raisons d’Etat, mettent prudemment de côté, en France, le soutien clair à l’autodétermination du peuple sahraoui. Mais de là, à faire de la France, la défenseur de la marocanité du Sahara occidental ! Il faut de suite que les autorités françaises réagissent et que Monsieur Laurent Fabius rappelle l’actuelle position française : « Nous soutenons la recherche d’une solution juste, durable et mutuellement agréée sous l’égide des Nations unies et conformément aux résol…

France : Crise de jalousie de la maîtresse marocaine

Image
On a longtemps dit que la relation entre la France et le Maroc était plus facile, plus harmonieuse parce qu’il n’y avait pas les mêmes enjeux de mémoire. Mais il semble que ce n’est plus cas depuis l’avènement de François Hollande à l’Elysée. En effet, il n’échappe pas aux dirigeants marocains que la France poursuit sa normalisation progressive avec l’Algérie à la grande satisfaction d’Alger qui se sent désormais incontournable. Cela suscite la jalousie du Maroc, pays qui a été décrit par l’ancien ambassadeur de la France à l’ONU comme « maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n'est pas particulièrement amoureux mais qu'on doit défendre ».

Rabat, sentant la France abandonner sa vieille position de soutien inconditionnel au Maroc dans le dossier du Sahara Occidental agit en véritable maîtresse jalouse. C’est la raison derrière le coup de froid qui este venu s’abattre sur sa relation avec le Maroc et qui gèle en partie la coopération dans le domaine de la lutt…

Le Grand angle diplo : La France coincée entre Maroc et Algérie

Image
La diplomatie française est embarrassée par le nouveau coup de froid qui este venu s’abattre sur sa relation avec le Maroc et qui gèle en partie la coopération cruciale dans le domaine de la lutte anti-terroriste. Mais vouloir apaiser le conflit risque d’être mal compris par l’Algérie dont les relations avec le Maroc qui n’ont jamais été si mauvaises. 
Qu’il semble loin le temps des retrouvailles entre un président socialiste et le royaume du Maroc. Au printemps 2013, François Hollande avait été invité à Rabat. Le roi l’avait invité `un dîner de famille et on avait l’impression au lendemain de l’intervention française au Mali que la France disposait de’un solide allié dans cette région pour lutter contre le djihadisme. 
Deux ans plus tard, la relation est devenue exécrable, notamment depuis qu’un juge française veut entendre le patron des services secrets marocains pour une plainte déposée en France par des marocains se disant victimes de torture. Le résultat fut immédiat : arrêt de…