Articles

Affichage des articles du décembre, 2014

900 millions d’euros d’aide au Maroc ou comment l’UE encourage les atteintes aux droits humains

Image
Une nouvelle preuve vient confirmer le manque de neutralité de l’Union européenne quant au dossier du Sahara Occidental. Et c’est Menouar Alem, chef de la mission du Maroc auprès de l’Union européenne, qui la fournit dans une interview accordée à un site marocain. «L’UE poursuit son engagement en faveur de notre pays pour la période 2014/2017 avec une enveloppe financière du seul budget communautaire portant sur un montant maximal de 890 millions d’euros pour accompagner la poursuite des réformes entreprises par le Maroc», a-t-il indiqué tout en affirmant que «la Banque européenne d’investissement (BEI), de son côté, a très clairement réitéré son engagement à poursuivre son intervention au Maroc par l’octroi de prêts concessionnels». 
L’UE finance donc les opérations marocaines dans les territoires occupés du Sahara Occidental, notamment à El-Ayoun et Dakhla, où les exactions contre les Sahraouis se multiplient. «Le Maroc est le premier bénéficiaire de l’appui financier de l’UE que c…

Aziz Mékouar aurait-il payé son insolence avec la femme de Charai?

Image
Ahmed Charai a été arrêté à l’aéroport de Dulles le 14 septembre 2011 pour porter plus de 10.000 dollars lors de son entrée aux Etats-Unis.
Deux jours après, le 16 septembre, et pendant l’arrestation de Charai, Aziz Mékouar, l’ambassadeur à Washington a été limogé. Il semble que les raisons de son limogeage soient liées à un malentendu avec l’épouse de Charai, qui après l’arrestation de son mari s’est rendu à l’ambassade marocaine auz Etats-Unis. C’est ce qui ressort de la lettre envoyée par celui-ci le 29 novembre 2011 à John Hamre, le président du Center Strategic Institute for Studies (CSIS) dont voici le texte intégral :
Cher John,
Je vous suis profondément reconnaissant pour vos aimables mots et je suis très fier de vous avoir comme ami et un partenaire. Haim vous a certainement expliqué pourquoi je suis très embarrassé par l'affiliation de Mekouar au CSIS. Parce que le comportement de Mekouar, surtout avec ma femme, était incompréhensible et particulièrement lâche. Lorsqu’i…

Les Palestiniens et les Sahraouis oubliés

Image
La visite, en Algérie du président palestinien Mahmoud Abbas, remet la question de la Palestine au devant de la scène politico-médiatique algérienne. Bien que le combat des Palestiniens soit également le nôtre, il y a lieu d’admettre que cette question s’est vue un peu éclipsée en raison des gros problèmes à nos frontières.
Il faut dire que les quatre grands conflits en Afrique et au Moyen Orient ont jeté un voile sur deux vieux problèmes que l’humanité traîne depuis plus de 36 ans pour l’un et près de 70 ans pour l’autre dans les mêmes régions. En effet, le Mali et la Libye d’un côté, la Syrie et l’Irak de l’autre, vers où convergent les inquiétudes des Occidentaux, des Africains et des arabes relèguent au second plan les questions de décolonisation au Sahara occidental et en Palestine.
Les deux époques sont différentes, l’origine des conflits également, mais l’on constate dans les deux cas, une volonté occidentale de maintenir la plaie ouverte. Les Britanniques, les Français et les…

L’Ambassade du Maroc s’attaque à la presse mauritanienne [fac similés]

Image
Dans une correspondance adressée au ministère des affaires étrangères marocain, l’ambassade de Rabat à Nouakchott a accusé, nominativement, certains médias mauritaniens de vouloir perturber les relations mauritano-marocaines et a qualifié ces médias d’êtres affilée à l’Algérie.
Cette lettre confidentielle datée du 03 juin 2014, a été rendue public par le mystérieux pirate dénommé Colman. Elle indexe explicitement les sites Aqlame, Zahrett Chinguitt, Taqadoum, Alakhbar et Elhourriya.
Dans ce courrier, l’ambassade du Maroc affirme qu’elle surveille ce qu’on peut appelé une campagne médiatique menée par des sites et certaines plumes connues pour leur écrits réguliers orientés contre les relations mauritano-marocaines, sur instructions du régime algérien [...].
L’ambassade de Rabat trouve que ces journalistes puisent leur sujets dans les publications de la presse marocaine susceptibles d’agacer le régime mauritanien.
Dans ce courrier, l’ambassade marocaine indique que ceci entre dans le …

Des slogans de soutien au peuple sahraoui à Oujda (vidéo)

Image
Les étudiants universitaires d’Oujda viennent d’enregistrer un tournant crucial dans le conflit du Sahara Occidental.
« Le peuple sahraoui résiste et les réactionnaires marchandent » était le slogan que les étudiants de la ville d’Oujda répétaient pour exprimer leur solidarité avec la lutte du peuple sahraoui.
Depuis près de 40 ans, le Makhzen impose son point de vue sur la question du Sahara Occidental sous prétexte de préserver « l’unanimité sur la question de l’intégrité territoriale ». Toute contestation est sévèrement punie. Pour l’image extérieure, le palais marocain tolère la position du parti Annahj Addimocrati pòur afficher un semblant d’ouverture dans la question. 
Les étudiants de l’Université d’Oujda viennent de faire l’exception d’exprimer dans la rue leur soutien aux sahraouis.
Pour rappel, la ville d’Oujda est scénario depuis lundi de manifestations étudiantines pour protester contre des modalités d’examens qui ont été violemment réprimées par les forces de l’ordre.

Le coup de main de Fabius à son homologue marocain Mezouar pour sa fifille qui galère...

Image
Le 28 mars 2014, apprend-on, en googlisant les ministres français et marocains des Affaires étrangères en quête d'une photo officielle qui les réunirait, Laurent Fabius a présenté ses excuses à son homologue, Salaheddine Mezouar, victime d'un pénible contrôle d'aéroport à Roissy malgré son rang et son passeport. L'anecdote, pour significative qu'elle pût être des préjugés régnant dans le personnel au sol des aéroports français, ne sert ici qu'à introduire un document mis en ligne par une "source", via twitter.
La source en question, qui se fait appeler "Chris Coleman", a lâché déjà de nombreux documents. Impliquant des journalistes français, accusés en somme de se faire payer des articles complaisants pour le royaume chérifien, publiés en marge de leurs activités et employeurs officiels par des sites et parutions sans lecteurs, contreparties de sujets, eux aussi favorables au royaume, produits via leurs employeurs et leurs supports, qui eux…

France : Etat voyou et journalistes ripous

Image
Dans un discours prononcé en 1977 et dont l’analyse est toujours applicable et valable pour les événements d’aujourd’hui, feu Président Houari Boumediène, dénonçait la politique de la France dans la région.
« La France a fait pression sur l’Espagne pour qu’elle cède le territoire du Sahara Occidental au Maroc et à la Mauritanie », a-t-il dit en soulignant que « le Maroc n’a pas les moyens de se payer des armes, mais il les reçoit de la France pour exécuter les plans de Paris dans la région ». 
Boumediène avait dit ces mots après l’agression des Jaguars français installés au Sénégal contre les colonnes de combattants sahraouis qui attaquaient des objectifs en Mauritanie.
Plus de 37 ans après, la politique française dans la région n’a pas changé d’un iota. Seulement le conflit est arrivé à un stade où il n’était plus possible de cacher son implication directe dans le conflit sahraoui. Pire encore, la façade de la « France, patrie des droits de l’homme » a été tombée sous les coups de l…

Journalistes français corrompus : Entre Ben Ali et Mohammed VI

Image
Le Maroc et la Tunisie, deux pays d’Afrique du Nord étroitement liés à leur ancienne métropole, la France. Sous le régime de Ben Ali, ils avaient le système dictatorial comme dénominateur commun. Malgré les relations de complicité avec le gouvernement français, Rabat et Tunis partagent aussi la peur de la société française. Raison pour laquelle les deux régimes vont dépenser des sommes faramineuses dans le lobbying.
En Tunisie, Ben Ali avait créé l'Agence tunisienne de communication extérieure (ATCE). Au Maroc, c’est la DGED, le service d’espionnage marocain qui fait le boulot de soigner l’image du pays à l’Etranger. Les moyens et les méthodes sont les mêmes : l’argent et la corruption. Des rémunérations gracieuses, beaucoup d’avantages et des vacances sous le soleil de Tunisie et du Maroc. Les bénéficiaires de la générosité des dictateurs du Maroc et de la Tunisie ne sont ni plus ni moins que le nec plus ultra de la presse française.
Le 29 juin 2011, le Canard Enchaîné se faisai…

Quand la justice met en cause les allégations des amis du Maroc

Image
Khalil Asmar
C’est devenu une habitude d’entendre parfois des déclarations de quelques politiciens décrivant le Maroc comme un pays exemple de démocratie dans la région, notamment le Maghreb, le monde Arabe ou même à l’échelon africain. Cependant, des jugements et verdicts de leurs propres systèmes judicaires démentent leurs déclarations accusant la justice marocaine d’être rétrograde, népotique, corrompue et tortionnaire. 
En effet, Le 13 Août 2014, un tribunal fédéral américain a refusé d'exécuter un jugement de 123 millions de dollars émis par un tribunal marocain en 2009 contre un natif de Texas, John Paul DeJoria. Le tribunal a aménagé diverses raisons pour refuser de reconnaître le verdict, mettant l'accent sur l'absence d'un système judiciaire indépendant et l'influence illimitée des hauts responsables marocains sur le système judiciaire. 
L’affaire DeJoria remonte à l’an 2000 où il a été impliqué dans une entreprise d’exploration pétrolière au Maroc, à tra…

Un journaliste espagnol révèle : «Les Français ne sont pas les seuls à être corrompus par Rabat»

Image
Le journaliste espagnol Ignacio Cembrero, qui a couvert l’actualité du Maghreb pour le quotidien El Pais, vient de jeter un autre pavé dans la mare bien pestilentielle du Maroc, en attestant que le régime de Rabat a corrompu des journalistes d’autres nations, notamment des Américains et des Italiens. Dans une tribune publiée sur le site Orient XXI, ce journaliste espagnol assure, en effet, que d'autres journalistes ont bel et bien reçu de l'argent du Maroc en contrepartie d’articles orientés en faveur du régime de Rabat et contre l’Algérie et le Front Polisario. 
«Les agents de la DGED (renseignement intérieur) et leurs collaborateurs parviennent, moyennant finances, à ce que des journalistes et des think tanks français, américains et même italiens produisent des articles et des analyses favorables aux thèses du Maroc et préjudiciables à l’Algérie et au Front Polisario qui revendiquent, depuis 1973, l’indépendance du Sahara Occidental», écrit Cembrero qui confirme dans ce sil…

« Chris_coleman24 », comme une tempête silencieuse

Image
Opinion. C’est bientôt Noël chez les zmagris, il fait froid, tout le monde tire la gueule et ça sent le sapin… Jusqu’au Maroc.
Depuis plusieurs semaines, l’Etat marocain vit tribulations sur tribulations, suite aux multiples publications de Chris_Coleman24. Ce cyber-activiste distille sur le WEB via Twitter, des documents aspirés dans les limbes cybernétiques, classés « top secret » du gouvernement marocain.
Il ne cache ni sa sympathie pour la cause sahraouie ni son envie de déstabiliser le régime marocain. Les médias officiels du pays restent trop discrets sur ce qui est déjà qualifié par des observateurs comme étant : l’affaire du « Snowden marocain ».
Et gare à ceux qui tenteront de vexer Chris_Coleman24 en prétextant que les documents présentés ne sont pas authentiques. Il se rebiffe aussitôt, l’amenant à partager, authentifications à l’appui, d’autres documents compromettants.
Une sorte de boîte de Pandore qu’il aurait fallu pour le Makhzen (nom attribué à l’Etat marocain) qu’ell…

Le CNDH, instrument pour duper l'ONU et les ONG internationales

Image
La Direction des Nations Unies et des organisations Internationales du Ministère marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération travaille à arrache-pied pour contrer l’élargissement des prérogatives de la MINURSO à la surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental. 
Alors que les ONG et les défenseurs des droits de l’homme sahraouis sont tabassés tous les jours même lorsqu’ils manifestent pour revendiquer du travail et l’amélioration des conditions sociales de la population sahraouie, les autorités marocaines présentent le CNDH, qu’elles ont créé de toute pièce, comme l’internative crédible à présenter auprès des Nations Unies.
Ainsi, trois mois avant la publication du rapport du Secrétaire Général de l’ONU et les débats du Conseil de Sécurité sur le Sahara Occidental, plus précisément le 31 janvier 2014, des directives sont envoyées au CNDH en proposant d’adresser des invitations des procédures spéciales pour l’année 2014.
Cette lettre révélée par le hacker Chris Col…

Le président sahraoui à Algeriepatriotique : «Notre armée est parée à toute éventualité»

Image
Mohamed Abdelaziz : «Les gouvernements français et espagnol sont les principales causes du drame vécu par le peuple sahraoui.»

Algeriepatriotique : Des manœuvres militaires ont été effectuées dans les territoires libérés du Sahara Occidental en réponse aux gesticulations de Rabat. Est-ce les prémices d’un retour à la lutte armée après 23 ans de cessez-le-feu ?

Le président Mohamed Abdelaziz : L’armée sahraouie a effectivement mené une manœuvre militaire avec utilisation de munitions réelles dans la zone libérée du Sahara Occidental, plus exactement à Taouinit. Cet exercice entre dans le cadre d’activités classiques et ordinaires que l’armée sahraouie entreprend chaque fin ou début d’année pour tester l’efficacité du matériel, et le degré de préparation et le moral des troupes. Mais la manœuvre de cette année revêt un caractère particulier au vu du volume et de l’intérêt porté pour celle-ci. Je peux citer deux raisons essentielles pour cet aspect particulier. D’abord, il va de soi que …

Le Sahara occidental, dernière colonie en Afrique

Image
WASHINGTON - Le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique a écrit le quotidien américain Washington Post dans un reportage illustré de plusieurs photos et intitulé "Une ligne dans le sable: lutte contre 40 ans d'exil dans le désert du Sahara occidental".
"Territoire de la taille du Royaume-Uni qui s'étend le long de l'océan Atlantique entre le Maroc et la Mauritanie, le Sahara occidental est techniquement la dernière colonie africaine. Il n'a jamais obtenu son indépendance lorsque l'Espagne est partie en 1975", a précisé le Journal dans ce reportage publié récemment.
Le territoire a été envahi par le Maroc qui l'a "divisé en deux par un mur de sable long de 1600 miles et entouré de quelque 9 millions de mines terrestres", ajoute le Washington Post.
Le gouvernement marocain a installé "quelque 300.000 colons dans ces territoires, ce qui a déclenché une guerre de 16 ans entre Rabat (la capitale du Maroc) et le mouveme…

Le « Wikileaks marocain » qui secoue le Makhzen

Image
Un « Julian Assange » marocain a réussi à mettre sens dessus dessous les autorités du pays, en met en ligne sur Twitter les secrets du Makhzen.
Les révélations de celui qui se fait appelé Chris Coleman, ou le Wikileaks marocain, mettent le Makhzen dans l’embarrasse, selon des médias européens.
La publication de câbles de la diplomatie marocaine et de mails des renseignements marocains, la Direction générale des études et de la documentation (DGED), diffusés via Twitter et Facebook, ont révélé que des journalistes français, des think-tanks français, italiens et américains ont été instrumentalisés par le Maroc, moyennant finance.
Ces derniers produisent des articles et des analyses favorables aux thèses du Maroc et préjudiciables à l’Algérie et au Front Polisario qui revendique, depuis 1973, l’indépendance du Sahara occidental", selon le site Orient xxi.

http://www.ennaharonline.com/fr/news/29313.html

Jamais deux sans trois: Après Kompass et Ndiaye, vient Khan - Espionnage et complot contre le Front polisario

Image
Les comptes rendus « confidentiels » de l’ambassadeur marocain à Genève, le fameux Omar Hilale, relatent beaucoup d’informations sur la collaboration partisan que le Maroc recevait de son « ami » au sein de cette institution onusienne sensée servir les réfugiés sahraouis comme d’autres.

par Malainin Lakhal

Apres le scandale récemment révélé grâce aux documents publiés par le hacker « Chris Coleman24 », sur son compte Twitter, exposant l’ex-Haut-Commissaire des droits de l’Homme, Mme Navy Pillay, et ses deux plus proches adjoints, Anders Kompass et Bacre Ndiaye (voir : ), voilà que ce mystérieux hacker publie d’autres documents qui nous informent sur la trahison du Chef du Bureau du Haut Commissionnaire des refugiés, Athar Sultan Khan, aux obligations et éthiques qu’imposent son poste humanitaire de très haut niveau.
Cette fois aussi, les comptes rendus « confidentiels » de l’ambassadeur marocain à Genève, le fameux Omar Hilale, relatent beaucoup d’informations sur la collaboration part…