Articles

Affichage des articles du avril, 2014

ONU : pas de mécanisme international pour la surveillance des droits de l'homme

Image
Plateforme pour la solidarité avec le Sahara Occidental Paris le 30 avril 2014
SAHARA OCCIDENTAL: L'ONU pour l'autodétermination mais une fois de plus contreun mécanisme international pour la surveillance des droits de l'homme
En adoptant le 29 avril 2014 la résolution 2152 (sensiblement dans les mêmes termes qu'en2013), le Conseil de sécurité des Nations unies a prolongé jusqu'au 30 avril 2015 la mission de l'ONU au Sahara occidental (Minurso). Il a engagé une nouvelle fois le Maroc et le Front Polisario à poursuivre les négociations"en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable permettant l'autodétermination du peuple du Sahara occidental ". Mais la résolution ne propose aucune mesure pour amener le Maroc à tenir ses engagements dans le respect du droit international. En effet, le Maroc a certes réaffirmé sa disponibilité à s'investir dans le processus de négociation mais, comme l'a précisé son amba…

« Enfants de nuages, la dernière colonie » : le conflit oublié du Sahara occidental

Image
Ce documentaire ne nous est pas parvenu sans heurts. Sa sortie sur le territoire français est restée longtemps incertaine, en raison de son sujet politiquesulfureux : le sort du peuple sahraoui et son droit à l'autodétermination. Face à d'éventuelles frictions diplomatiques - qu'il n'a d'ailleurs pas manqué de susciter, la France étant directement mise en cause dans le film pour sa collusion avec leMaroc -, les distributeurs hypothétiques se sont montrés frileux.
Ces tensions se sont exprimées encore plus vivement lors de la venue à Paris, en février, de l'acteur Javier Bardem. Porte-parole de la cause sahraouie, il est venu accompagné d'une délégation, afin d'interpeller le monde politique français et la presse sur le scandale, lié à ce peuple abandonné de tous. A ses côtés se tenait Alvaro Longoria, le réalisateur du film, plus connu pour ses activités de producteur. Il a, dans ce cadre, financé les deux volets du Che de Steven Soderbergh, avant de

Le Conseil de Sécurité reporte la décision sur le Sahara à cause d’un désaccord sur la surveillance des droits de l’Homme

Image
Le désaccord continue entre les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la prochaine résolution relative au conflit du Sahara marocain. Le vote a été reporté à mardi prochain en vue de trouver une formule sur la nature du mécanisme de surveillance des droits de l’Homme, puisque de nombreux pays penchent vers une telle surveillance.
L’agence de presse internationale Reuters a publié le contenu de la prochaine résolution en indiquant le point de désaccord. Les Etats-Unis propose dans le projet de résolution qu’elle a rédigée d’inciter le Maroc et le Front Polisario à respecter les droits Humains en leur demandant de coopérer avec l’ONU pour mettre en place des mécanismes indépendants de surveillance du respect de ces droits dans le Sahara et dans les camps de Tindouf .
Le désaccord vient du fait que certains pays veulent le maintien du statu quo actuel, avec un contrôle symbolique des droits de l’Homme, mais sans changement des prérogatives de la MINURSO, alors que d’autres souhait…

Maroc, une destination de rêve ... derrière la façade, la torture ! Dossier à lire !

Image
"Sous la dictature, un mot, un message peut valoir son pesant d'or et être salutaire. Un dernier mot : les dictatures sont lâches : elles craignent la menace plus que l'agression."
«J'étais attaché par les pieds. J'avais du sang qui coulait des oreilles. C'était un cauchemar. C'est psychologiquement et physiquement intenable. On est prêt à tout. S'ils voulaient que j'avoue que j'étais responsable des attentats de New York du 11-Septembre, je suis prêt à le faire. Ça fait presque quatre ans. Je n'en dors pas la nuit»,Adil Lamtaoui, franco-marocain de 31 ans détenu au Maroc depuis octobre 2008. «La multiplication des plaintes pour torture démontre la réalité du système tortionnaire marocain». ...
«la France, en sa qualité de meilleure amie du Maroc, s'honorerait à aider le Royaume chérifien à mettre un terme à ces pratiques. Des enquêtes judiciaires indépendantes et impartiales semblent le meilleur moyen d'y parvenir» Mr Joseph Breha…

Sahara Occidental : Ghali qualifie de "positif" le rapport de Ban Ki-moon

Image
L'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger, Brahim Ghali, a qualifié, lundi, de "positif" le rapport présenté par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, devant le Conseil de sécurité, car abordant la question du Sahara occidental comme étant une "question de décolonisation". Intervenant lors d'une conférence initiée par l'Ecole nationale supérieure des sciences politiques, M. Ghali a précisé que ce rapport "positif amènera le Conseil de sécurité à revoir la manière dont est traitée la question sahraouie, en ce sens qu'il définit clairement la nature du conflit". 
Pour l'ambassadeur sahraoui, l'année 2015 est "décisive" pour le peuple sahraoui, d'autant que le rapport enjoint à la partie marocaine de "prendre au sérieux deux questions: reconnaître l'urgence de trouver une solution politique au conflit et définir le formule adéquate pour l'autodétermination".  …