Articles

Affichage des articles du janvier, 2014

La frontière sera rouverte lorsque les conditions, connues de nos voisins, seront réunies. Pas avant (Amar Belani)

Image
Amar Belani : «L’interview de Mbarka Bouaida est une bouillie de contrevérités pétrie de mauvaise foi»

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères répond aux mensonges de la ministre marocaine déléguée des Affaires étrangères, Mbarka Bouaida, qui déclare dans une interview au site afrik.com, que les réfugiés syriens «ont été expulsés par l’Algérie». 
La ministre marocaine, qui a déformé complètement les faits, estime, par ailleurs, que «les autorités algériennes ne prennent pas leurs responsabilités et n’assument pas le fait d’avoir refoulé des réfugiés syriens à la frontière marocaine». 
Pour Amar Belani, «il faut être sérieux. Cette interview est une bouillie de contrevérités pétrie de mauvaise foi. Les prétendues opérations d'expulsion de ressortissants syriens par les autorités algériennes vers le territoire marocain participent d'une grossière mise en scène qui ne trompe personne. 
Et cette énième opération d'intox trouve, tout naturellement, sa place dans la…

L'ONU se dit un ''partenaire indéfectible'' de l'Afrique

Image
Le vice-Secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson, a réitéré jeudi le soutien indéfectible des Nations Unies à l'Afrique et a souhaité un approfondissement du partenariat avec l'Union africaine (UA), rapporte l'ONU.  ''Alors que le reste du monde s'efforce de sortir de la crise économique, nous nous rencontrons à un moment de progrès et de croissance économique impressionnante en Afrique'', a souligné M. Eliasson lors des travaux du 22e sommet de l'UA à Addis-Abeba. Néanmoins, a-t-il soutenu, ''il faudrait que cette croissance se traduise par un développement économique transformatif, avec plus d'emplois, une plus grande égalité et de meilleures conditions de vie'', et ajoutant que les Nations Unies sont le ''partenaire indéfectible'' dans la poursuite de cet objectif. Le vice-Secrétaire général a souligné que l'objectif des Nations Unies était d'approfondir son partenariat avec l'architecture de …

Algérie-Maroc : la rupture en marche…

Image
“Le Makhzen (l’État marocain et ses institutions) s’est rendu coupable d’une énième provocation à l’encontre de l’Algérie. Ces agissements sont ceux d’un pays ennemi et non pas d’un pays frère. Par conséquent, l’Algérie doit prendre une position ferme pour mettre définitivement fin à ces provocations. A mon sens, il faut rompre les relations diplomatiques”.
En prononçant un discours aussi sec que radical, Me Farouk Ksentini, a-t-il exprimé tout bas ce que le gouvernement algérien envisage tout haut ? Sans doute que les propos fermes du président de la commission nationale des droits de l’homme ne sont pas le fruit d’un simple coup de gueule très personnel.
La teneur diplomatique de ce violent réquisitoire semble inspirée par les hautes autorités du pays qui ne supportent plus l’infinie haine royale à l’égard de l’Algérie. En l’occurrence, Alger aura longtemps encaissé les coups qui lui viennent de son voisin sans qu’elle ne se départisse de sa volonté de régler les contentieux bilaté…

Point hebdomadaire n°52 sur la campagne de parrainage des prisonniers d’opinion au Maroc

Image
Que de procès d’opinion cette semaine au Maroc! Pas moins de sept. Cinq rien que pour le seul lundi 27 janvier. Cela concerne tout aussi bien des enseignants, des étudiants et des diplômés chômeurs que des défenseurs des droits de l’Homme, des militants du 20-Février, des syndicalistes et des défenseurs des victimes des dérives du microcrédit, ou encore des Sahraouis.
C’est à ces informations inquiétantes que s’atèle notre présent point sur la campagne de parrainage. Si quatre de ces procès ont commencé il y a un bout de temps déjà (le cas des militants de l’UNEM à Meknès et de celui des deux défenseurs des victimes du microcrédit à Ouarzazate), les autres sont nouveaux et risquent de faire rallonger encore plus nos listes de prisonniers d’opinion qu’on propose au parrainage.
Groupe 20-Février d’Al-Hoceima : Abdelhalim Bakkali, militant du 20-Février, de l’Association Nationale des Diplômés Chômeurs au Maroc (ANDCM, non encore autorisée) et de l’UNEM, était convoqué lundi 27 janvier …

Evénements tragiques de Ghardaïa : les Marocains s’en mêlent

Image
Le Maroc tente d’exploiter le conflit intercommunautaire à Ghardaïa pour porter atteinte à l’intégrité territoriale de l’Algérie. Actionnant ses réseaux dans la région, le Makhzen, qui n’est pas à sa première tentative de nuire à l’Algérie et à sa stabilité, ne ménage aucun effort pour faire croire à la communauté internationale qu’il y a une minorité opprimée dans la vallée du M’zab. Un appel de l’Assemblée mondiale amazighe, contrôlée par le Maroc, a été lancé pour des actions de «solidarité avec les Mozabites de Ghardaïa» (sic). 
Dans une déclaration largement diffusée au Maroc et ailleurs, notamment en Algérie, cette organisation parle d’«attaques racistes menées par des milices arabes» (sic). «Du fait de la continuation des attaques racistes contre les citoyens amazighs du M’zab, menées par des milices arabes et après avoir pris connaissance des différentes preuves qui confirment, sans réserve aucune, que lesdites milices sont soutenues par les autorités algériennes, et suite au…

Alger remet Rabat à sa place

Image
Par Wahid Zine 
Depuis une semaine, les réfugiés syriens font l’objet d’une nouvelle polémique et sont le centre d'une nouvelle guerre entre Rabat et Alger. L’Algérie rejette et dénonce «fermement» les assertions de Rabat... 
L’ambassadeur du Maroc en Algérie a été convoqué hier au ministère des Affaires étrangères (MAE) pour lui exprimer le «ferme rejet» de l’Algérie des «allégations dénuées de tout fondement» invoquées par le Maroc au sujet de prétendues expulsions par les autorités algériennes de ressortissants syriens vers le territoire marocain, a indiqué le porte-parole du MAE, Amar Belani. 
Cette fois, le Maroc accuse l'Algérie d'avoir, par deux fois en quelques jours, refoulé des réfugiés syriens fuyant la guerre qui ravage leur pays. D'abord 27 civils, surtout des femmes et des enfants, la semaine dernière, puis 40 autres, dont seulement 8 hommes adultes, dimanche dernier. Cette accusation a été largement relayée par les médias marocains Cependant, l'Algér…

Rabat minimise la visite de Christopher Ross pour signifier son refus anticipé de ses nouvelles propositions

Image
Une fois n’est pas coutume, l’Etat marocain a accordé peu d’importance à la dernière visite à Rabat de l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, Christopher Ross. L’agenda de cette visite n’a comporté qu’une réunion avec le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar. Ni le roi Mohammed VI ni aucun autre haut responsable ne l’a reçu. Pourtant, cette visite risque d’être cruciale car elle pourrait signifier le début d’une nouvelle phase de la gestion du conflit au Sahara.
Christopher Ross avait commencé sa tournée internationale par la visite de certaines capitales occidentales en décembre passé, pour se rendre a partir de lundi de la semaine passé à Alger, Tindouf et Nouakchott avant de venir au Maroc. Après l’échec des négociations indirectes, Ross avait promis en Octobre dernier, devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, de mettre en œuvre une nouvelle formule, celle des négociations directes, pour rechercher une solution au problème de fond : c…

Les "missiles" du roi sur l'Algérie

Image
MAROC: DROGUE, DELINQUANCE, FAUX RAPPORTS ET AUTRES ACCUSATIONS
Des narco bombes qui ont pour mission de déstructurer la société algérienne 
Une des armes de destruction massive sur laquelle il a jeté son dévolu consiste à déverser des tonnes de drogue à travers le territoire national. Des narco bombes qui ont pour mission de déstructurer la société algérienne.
Qu'attendent les responsables algériens pour saisir les instances internationales afin de mettre fin à ces agressions incessantes, à cette guerre sournoise qui ne dit pas son nom qu'a décidé de nous livrer Mohammed VI? Les responsables marocains sont incorrigibles. L'appel à la retenue que leur a lancé le chef de la diplomatie algérienne et qui constitue la condition sine qua non d'un retour à des relations apaisées n'a vraisemblablement pas été entendu. 
Il n'y a qu'à entendre ces accusations proférées à coups de dépêches qui font part d'expulsions massives de Syriens du territoire national vers …

L'ambassadeur du Maroc à Alger convoqué par le ministère des AE

Image
L'ambassadeur du Maroc en Algérie a été convoqué mercredi au ministère des Affaires étrangères (MAE) pour lui exprimer le "ferme rejet" de l'Algérie des "allégations dénuées de tout fondement" invoquées par le Maroc au sujet de prétendues expulsions par les autorités algériennes de ressortissants syriens vers le territoire marocain, a indiqué le porte-parole du MAE, Amar Belani. 
"L'ambassadeur du royaume du Maroc a été convoqué, aujourd'hui mercredi, 29 janvier, au ministère des Affaires étrangères, où il a été reçu par le secrétaire général, M. Noureddine Aouam, qui lui a fait part du ferme rejet par le gouvernement algérien des allégations dénuées de tout fondement invoquées par la partie marocaine au sujet de prétendues expulsions par les autorités algériennes de ressortissants syriens vers le territoire marocain", a précisé M. Belani dans une déclaration à l'APS. 
"L'attention du diplomate marocain a été attirée sur le f…

Christopher Ross fait escale au Maroc

Image
Il a été reçu lundi à Rabat par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar. Sans commentaire! Les autorités marocaines ont été très peu bavardes. La presse locale n'a pas été trop prolixe au sujet de cette nouvelle visite. 
Il faut dire que les derniers événements qui ont secoué les territoires sahraouis, particulièrement Laâyoune la capitale occupée du Sahara occidental, ne jouent pas tellement en faveur du pouvoir marocain qui craint que ne soient attribuées des prérogatives de surveillance des droits de l'homme à la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un referendum au Sahara Occidental) à trois mois du renouvellement de son mandat. Pas question donc d'aggraver son cas. 
L'arrivée du représentant personnel du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Ban Ki-moon, s'est déroulée sans tambour ni trompette. Il a été reçu lundi dernier à Rabat par le ministre des Affaires étrangères et…

Le dossier du "Bureau pour les droits de l'homme au Sahara Occidental" reporté par le Comité des ONG

Image
LE COMITÉ DES ONG REPORTE LES DOSSIERS DE 56 CANDIDATES DONT LA SOUDANAISE « ISLAMIC AFRICAN RELIEF AGENCY » ET LA SUISSE « BUREAU POUR LES DROITS DE L’HOMME AU SAHARA OCCIDENTAL »
Le Comité des ONG, qui a recommandé aujourd’hui au Conseil économique et social (ECOSOC) d’octroyer le statut consultatif spécial à 17 organisations, a une nouvelle fois reporté l’examen des dossiers de 56 candidates dont la Soudanaise « Islamic African  Relief Agency (IARA) » et la Suisse « Bureau international pour le respect des droits de l’homme au Sahara Occidental ».
Parvenue à la deuxième semaine de sa session annuelle, le Comité est revenu sur la candidature d’« Islamic African Relief Agency (IARA) » qui, comme l’a rappelé la représentante des États-Unis, s’était déjà vue retirer son statut consultatif spécial en 2006.  Aujourd’hui encore, des preuves lui ont été demandées sur la non-existence de liens ou d’activités conjointes avec des organisations terroristes dont le Hamas.  Le représentant du So…