Articles

Affichage des articles du juillet, 2012

La fin programmée de l'ONU, par Nadjib Stambouli

Image
On les a vus venir, depuis qu'ils avaient décidé de passer outre le Conseil de sécurité pour aller plonger l'Irak dans le désastre et le chaos où il se trouve. On les a vus qui se sentaient à l'étroit dans des institutions où ils devaient tenir compte du droit et non de la force. A la fin, les Etats-Unis viennent d'exprimer clairement le peu de cas qu'ils font de la nécessité de l'Organisation des Nations unies, dès lors qu'elle n'obéit plus au doigt et à l'œil à leur diktat. A cause de l'usage légal de la Russie et de la Chine du droit de veto, le Conseil de sécurité aurait «totalement échoué dans sa tâche la plus importante cette année», comprendre dans l'entreprise d'étrangler la Syrie.  Il aurait dû se soumettre aux solutions étatsuniennes pour «réussir» dans cette tâche. Le veto, pourtant, les Etats-Unis en ont usé, toujours contre l'un des peuples des plus opprimés du monde, contre les Palestiniens. Rien que depuis 1967, Israël …

Le Mujao a empoché 15 millions d'euros contre la libération de 3 otages européens au Mali

Image
Le Mujao a empoché la somme de 15 millions d’euros contre la libération de trois otages européens enlevé le 22 octobre 2011 à Tindouf, en Algérie. Le groupe djihadiste a mis en garde l’Algérie sur le sort des quatre diplomates toujours détenus en indiquant avoir « fixé des conditions ».

Une rançon de 15 millions d'euros a été payée au groupe islamiste Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) pour la libération mercredi au Mali de trois otages européens qu'il détenait depuis octobre 2011, a affirmé jeudi à l'AFP un porte-parole de ce groupe. 
"Nous avons eu 15 millions d'euros pour la libération des trois otages et nous avons également obtenu la libération d'un moujahidine (combattant) emprisonné par la Mauritanie", a déclaré Walid Abu Sarhaoui, porte-parole du Mujao qui a reconnu qu'il s'agissait d'une "rançon considérable". Il a mis en garde "les Occidentaux qui vont se hasarder dans les camps du…

Les coopérants libérés "vont bien", réactions d'Italie

Image
Les trois coopérants qui avaient été enlevés en octobre dernier à Rabouni – centre administratif sahraoui situé en Algérie du Sud – et ont été libérés mercredi seraient en route pour Ouagadougou, au Burkina Faso, d’où ils devraient s’envoler pour l’Europe. L’Italienne Rossella Urru et les Espagnols Ainhoa Fernandez de Rincon et Enric Gonyalons vont bien et, selon des sources gouvernementales espagnoles reprises par la presse, sont attendus dans une “base sûre” d’où ils partiront pour Ouagadougou. Ces mêmes sources indiquent que les opérations ont été ralenties par les mauvaises conditions météorologiques.
Les trois coopérants sont donc sur le point de rentrer chez eux au bout de presque neuf mois de captivité passés dans le Nord du Mali. Tous trois avaient été enlevés dans la nuit du 22 au 23 octobre à Rabouni, localité sous étroit contrôle militaire, où jamais aucun enlèvement ne s’était vérifié auparavant. Les trois otages avaient alors été emmenés du Sud de l’Algérie au Nord du Mali…

Le CPS préoccupé par le gel du processus de paix au Sahara occidental

Image
ADDIS ABEBA - Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s’inquiète du gel du processus de paix au Sahara occidental suite à "l’entêtement" du Maroc qui entrave les efforts du médiateur onusien Christopher Ross pour une solution juste, acceptée par les deux parties du conflit et garantissant l’autodétermination du peuple sahraoui.

Election de Zuma à la présidence de la commission de l’UA : "C’est l’Afrique qui a gagné" (Yayi)

Image
ADDIS-ABEBA - Le président en exercice de l’Union africaine (UA), M. Boni Yayi, a affirmé que c’est l’Afrique qui a gagné, après l’élection de la Sud-Africaine, Mme Nkosazana Dlamini Zuma à la présidence de la Commission de l’UA (CUA), dimanche soir à Addis-Abeba où se déroule la 19e session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (15-16 juillet).

"Il n’y a eu ni perdant, ni gagnant. C’est l’Afrique toute entière qui a gagné et nous en sommes tous contents", a indiqué le président de l’UA en réaction à l’élection de Mme Zuma (62 ans), ancienne épouse de l’actuel président de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma.
Mettant en exergue la "maturité" des chefs d’Etat et de gouvernement africains, M. Yayi a félicité Mme Zuma et a rendu aussi hommage au président sortant, le Gabonais Jean Ping (69 ans) qui, a-t-il dit, "n’a pas démérité".
"Je suis satisfait de tout ce que Ping a entrepris durant les moments difficiles de l’UA car il a toujour…

Rester dans "notre pays"

Image
Des «territoires libérés» sans âmes ni eau
Le conflit avec le Maroc est enlisé dans les sables depuis plus de vingt ans. Reportage avec une patrouille sahraouie

A peine la frontière algérienne franchit à Tindouf, que la route disparaît sous le sable. Il faut s’enfoncer 20 kilomètres plus loin dans le désert avant de tomber sur un panneau indicateur qui nous accueille enfin dans la République arabe sah­raouie démocratique. Un homme en tenue de camouflage émerge alors d’une maison entourée de douilles pour vérifier nos passeports, sans toutefois les estampiller.
Balafre dans le désert
La République arabe sahraouie a beau être reconnue par 82 pays, l’ONU la considère toujours comme «un territoire non autonome, dont la décolonisation n’est pas terminée». Le processus s’est arrêté en 1976 quand l’Espagne – son ancienne puissance coloniale – a laissé cette terre aride aux mains du Maroc et de la Mauritanie. Depuis l’accord de cessez-le-feu de 1991, la plupart du territoire est tombé sous le con…

Le Sahara, ressources et conflits

Image
Une très belle présentation flash de Samuel Coulon de l’académie de Paris. La présentation met en évidence à partir principalement de cartes mais aussi de chronologies les conflits liés aux ressources du Sahara au Sahara Occidental, au Niger et au Soudan. 


Des diapos sur les différentes ressources convoitées par le Maroc : 






L'exposition inclue aussi un article paru au Monde le 9 novembre, au lendemain de l'agression contre le camp de tentes de toile de Gdeym Izik, sous le tite "Le Sahara Occidental, 35 ans de tension".






Un article de Luis de Vega publié sur ABC et Courrier International, le 8 novembre 2007, ainsi qu'une petite chronologie du conflit du Sahara Occidental.





Source : Cyberhistoiregeo, 10 juillet 2012

Solder les comptes ?, par Mohamed Abdoun

Image
Depuis longtemps, depuis toujours serait-on carrément tentés de dire, les relations entre l'Algérie et la France ont été passionnelles. Il faut dire que le passé commun qui nous lie, à notre corps défendant il faut le dire, n'est pas une chose que l'on peut oublier facilement. Il faut dire, surtout, que la France, depuis que l'Algérie a arraché son indépendance de haute lutte et au prix d'énormes sacrifices, n'a absolument rien fait pour aider à cicatriser ces blessures mal-cicatrisées et ce traumatisme dont a souffert notre peuple pendant près d'un siècle et demi. 
C'est sous ce prime précis, sans doute, qu'il convient d'appréhender le message adressé ce vendredi par le président algérien à son homologue français. Diplomatie et (nouveau) processus de rapprochement entre les deux pays, Bouteflika use de termes diplomatiques pour évoquer cette question, sans pour autant céder d'un pouce sur des questions de principe chèrement payées durant not…

Union africaine / Ping : « Nous manquons d’argent »

Image
Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping a appelé jeudi à Addis-Abeba (Ethiopie) au renforcement de l’intégration et de l’unité de vue et d’action de l’Afrique pour atteindre ses objectifs de développement. Intervenant à l’ouverture des travaux de la 21e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine, en prélude au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA (15 et 16 juillet à Addis-Abeba), M. Ping a estimé que l’Afrique ne peut atteindre ses objectifs de développement et jouer son rôle qui lui revient sur la scène internationale que si elle renforce son intégration ainsi que son unité de vue et d’action. 
« L’UA constitue l’outil qui nous permettra de réaliser les ambitions de notre continent et de répondre aux aspirations de nos peuples (à), à savoir le bien-être, la démocratie, la dignité et le sentiment de peser effectivement sur le marché des affaires de notre planète», a indiqué M. Ping dans son allocution. En ce sens, il a insisté su…

Le représentant spécial onusien évoque avec les Sahraouis les moyens de régler le conflit du Sahara occidental

Image
CHAHID EL HAFEDH - Le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, M. Wolfgang Weisbrod-Weber, a indiqué avoir écouté les Sahraouis et la direction du Front Polisario concernant la situation actuelle et les moyens d’aller de l’avant dans le règlement du conflit du Sahara occidental, a rapporté dimanche l’Agence de presse sahraouie (SPS).

Le représentant onusien a déclaré samedi à l’issue de sa rencontre avec le président sahraoui, M. Mohamed Abdelaziz, au terme de sa première visite dans les camps de réfugiés sahraouis, avoir été reçu chaleureusement par les citoyens et la direction sahraouis avec lesquels il a "évoqué la situation actuelle et les moyens d’aller de l’avant dans le règlement du conflit", a précisé SPS.
Le Front Polisario a, de son côté, réaffirmé la "pleine disposition" des autorités sahraouies à coopérer avec le nouveau représentant spécial du SG de l’ONU pour le Sahara occidental afin de faciliter sa mission dans la…

Le représentant spécial de l’ONU en visite chez les réfugiés sahraouis

Image
Le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (ONU) pour le Sahara occidental, le diplomate allemand Wolfgang Weisbrod-Weber effectue sa première visite dans la région, rapporte samedi l’agence de presse sahraouie (SPS).

Dans le cadre sa première visite dans la région en vue de "rencontrer les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc, après sa nomination, à la mi juin dernier, représentant spécial du SG de l’ONU M. Ban Ki-moon pour le Sahara Occidental", M. Weisbrod-Weber se trouve depuis hier vendredi au camp des réfugiés Chahid El Hafedh.
En provenance de la ville de Layoune occupée, M. Weisbrod-Weber a été reçu par le coordinateur sahraoui avec la mission des Nations Unies pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso), M. M’hamed Kheddad.
Il prévoit également de se rendre aux autres Camps des réfugiés sahraouis où il aura des entretiens avec les plus hautes autorités du Front Polisario et de la Rép…

Relations entre l'Algérie et la France : Entre scepticisme et pragmatisme

Image
La visite prochaine du nouveau président français, François Hollande, en Algérie, se confirme. Elle sera d'ailleurs précédée par celle de Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères. Ce dernier annoncera-t-il la couleur, mais laquelle ? 
par Zhor Cherief
L’annonce de la visite du chef de la diplomatie française a été faite, la veille de la commémoration du cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algérie. Le déplacement de M. Fabius dans notre pays est déjà interprété comme le énième «premier pas» vers le réchauffement des relations entre les deux pays, voire comme le signal d'une nouvelle ère, cette fois plus sereine dans les relations bilatérales. Il faut l'espérer, mais il faut aussi voir pour y croire. C'est peut-être cet état d'esprit qui a poussé, quelques jours auparavant, soit le 25 juin, le trop discret ministre des Moudjahidine, Mohamed Cherif Abbas, à sortir de sa réserve, pour confier, sur les ondes de la Radio nationale, que l'Algérie a…

Le Maroc continue d’inonder l’Europe en drogues

Image
CASABLANCA (NOVOpress) – Selon l’ONUDC (Office des Nations contre la drogue et le crime), le Maroc demeure l’un des plus grands producteurs au monde de cannabis et le premier exportateur en Europe. Dans ce pays du Maghreb, 47 500 hectares de cannabis sont cultivés. Le royaume produit 760 tonnes de résine et 38 000 tonnes d’herbe de cannabis. Des chiffres à prendre avec des pincettes puisque le Maroc ne permet plus à l’ONUDC d’enquêter sur le terrain.
Le cannabis est cultivé dans le nord du Maroc, dans la région du Rif. Le pouvoir ferme les yeux sur la production de cannabis dans cinq villages « historiques » du Rif. Depuis, les cultures se sont largement étendues en dehors de ces limites, jusqu’à Chefchaouen et Larache. Un business contrôlé par des barons locaux en relation avec le banditisme maghrébin implanté en Europe, particulièrement en France.
NOVOPRESS, 05/07/2012

Mali : le Conseil de sécurité charge Ban Ki-moon d’élaborer une stratégie pour le Sahel

Image
NEW YORK- Le Conseil de sécurité a chargé jeudi le secrétaire général de l’ONU d’élaborer une stratégie intégrée de l’ONU pour la région du Sahel, tout en se déclarant "gravement préoccupé" par la menace terroriste dans le nord du Mali due à la présence d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

Dans une résolution adoptée à l’unanimité, le Conseil de sécurité a réaffirmé son rejet catégorique des déclarations du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) relatives à "une prétendue indépendance’’ du nord du Mali et réaffirmé qu’il considère de telles annonces comme étant "nulles et non avenues".
Constatant que la situation au Mali fait peser une menace sur la paix et la sécurité internationales dans la région, l’organe de décision de l’ONU a réaffirmé son plein appui à la médiation entreprise par la CEDEAO, et l’Union africaine et salué le Secrétaire général de continuer d’user de ses bons offices, notamment par l’intermédiaire de son Représentant spé…

Des sahraouis de El Aaiun et Tindouf se retrouvent aux Açores grâce au HCR

Image
Des représentants du Front Polisario, du gouvernement marocain et des sahraouis des deux côtés du mur militaire construit par le Maroc au Sahara occidental se rencontrent dans l'archipel portugais des Açores, a annoncé aujourd'hui le Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR). 
Cette réunion s'inscrit dans le cadre du programme de mesures de confiance lancé en 2004 par le HCR en collaboration avec les gouvernements du Maroc, de l'Algérie, la Mauritanie et le Front Polisario. 
Le programme comprend aussi l’interchange de visites familiales des Sahraouis des deux côtés du mur de la honte. Ainsi, des citoyens d’El Aaiun, capitale occupée du Sahara occidental ont eu l’occasion de revoir leurs familles après plus de 37 ans. 
C'est la deuxième fois que le HCR organise un séminaire de ce type, et à cette occasion, y participent 33 personnes, principalement des femmes, qui vont échanger des idées au sujet de leur situation. 
La première a eu lieu dans l'île portugaise de Ma…