Articles

Affichage des articles du avril, 2012

L’autodétermination des Sahraouis réaffirmée à l'ONU

Image
Nouvelle victoire des Sahraouis aux Nations unies avec l'adoption par le Conseil de sécurité de l'Onu d'une résolution - après celle de l'Assemblée généraled'une résolution sur le Sahara occidental dans laquelle il réaffirme le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. Dans sa résolution le Conseil de sécurité, comme il le fait régulièrement depuis le début de l'occupation du Sahara occidental par le Maroc, réaffirme le droit inaliénable des Sahraouis à choisir librement leur destin tout en insistant sur la nécessité d'une totale liberté de mouvement de la Minurso, dans une claire allusion à la nécessité de veiller au respect des droit de l'homme par le Maroc et à la plénitude donnée à la mission d l'ONU. Adoptée à l'unanimité, la Résolution 2204 (2012) souligne que le Conseil de sécurité "appelle les parties (Front Polisario et Maroc) à poursuivre les négociations sous les auspices du Secrétaire général de l'ONU, sans conditi…

Sahara Occidental : tension à l’ONU

Image
Al-Qarra – Un an de plus… Le mandat de la mission des Nations Unies qui a pour but originel la mise en place d’un référendum au Sahara Occidental, a été prolongée pour une année supplémentaire. Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée en 1975 annexé par le Maroc, n’a toujours pas de statut définitif. Le territoire est revendiqué à la fois par le Maroc, qui le contrôle à 80% et par le front Polisario, qui souhaite une indépendance totale et qui contrôle les 20% restant. Sous l’égide de l’ONU, un cessez-le-feu a été conclu en 1991 entre le Maroc et le Front Polisario, sur la base de l’organisation d’un référendum d’autodétermination : indépendance ou intégration au Maroc. C’est pour permettre l’organisation de ce référendum que la résolution 690 du 29 avril 1991 crée la Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara Occidental (MINURSO). La prolongation de la mission votée hier, même votée à l’unanimité, a cependant créé des tensions au sein du Conseil. …

Syrie : le Conseil de Sécurité crée une mission de 300 observateurs militaires

Image
New York, Apr 21 2012.- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté samedi une résolution à l'unanimité dans laquelle les quinze membres ont décidé de créer pour une période initiale de 90 jours, une Mission de supervision des Nations Unies en Syrie (UNSMIS).
L’UNSMIS sera placée sous le commandement d'un chef  des observateurs militaires et composée, dans un premier temps, de 300 observateurs militaires non armés et d'une composante civile appropriée permettant à la mission d'exercer son mandat.
Le Conseil « décide également de procéder au déploiement rapide de la Mission sous réserve de l'évolution de la situation sur le terrain, notamment la cessation durable de la violence », a indiqué le texte de la résolution.
« La Mission de supervision de l'ONU en Syrie a pour mandat de contrôler le respect par toutes les parties de la cessation de la violence armée sous toutes ses formes, et de surveiller et d'appuyer l'application de la proposition en 6 poi…

Guinée-Bissau : L'ONU s'inquiète de l'aggravation de la crise politique

Image
New York, Apr 16 2012.- Le Secrétaire général de l';ONU, Ban Ki-moon, s';est dit lundi extrêmement préoccupé du fait que, malgré les appels de la communauté internationale à un retour immédiat à l';ordre constitutionnel en Guinée-Bissau, les responsables du coup d';état du 12 avril 2012 ne font qu';aggraver la crise politique dans le pays en annonçant leur intention de mettre en place un gouvernement national de transition.
« Cette situation est d';autant plus inquiétante qu';elle intervient au moment où le peuple de la Guinée-Bissau devrait se préparer à élire un nouveau Président au cours d';élections démocratiques et multipartites. Le Secrétaire général demeure préoccupé par le maintien en détention du Président par intérim, du Premier ministre et d';autres responsables de la Guinée-Bissau, et renouvelle son appel pour leur libération immédiate », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.
Ban Ki-moon s';est entretenu avec Alassan…

SYRIE : LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DÉCIDE L`ENVOI D`UNE ÉQUIPE AVANCÉE D`OBSERVATEURS

Image
New York, Apr 14 2012 - Le Conseil de sécurité de l`ONU a adopté samedi 14 avril à l`unanimité de ses quinze membres une résolution autorisant le déploiement d`une équipe avancée d`observateurs militaires en Syrie pour surveiller le cessez-le-feu en vigueur depuis le jeudi 12 avril.
Dans cette résolution adoptée lors d`une séance au siège de l`ONU à New York, le Conseil de sécurité a "décidé d`autoriser une équipe avancée comptant au plus 30 observateurs militaires non armés pour faire la liaison entre les parties et pour commencer à surveiller la mise en oeuvre d`une cessation complète de la violence armée sous toutes ses formes par toutes les parties".
Les 15 membres du Conseil de sécurité appellent "le gouvernement syrien et toutes les autres parties à garantir que l`équipe avancée soit en mesure de travailler". Ils appellent les parties "à garantir la sécurité de l`équipe avancée" ainsi que sa liberté de mouvement.
Cette équipe avancée d`observateurs ser…

Le programme élargi du HCR pour la réunion des familles bénéficie à davantage de Sahraouis

Image
GENÈVE, 11 avril (HCR) – Le HCR a débuté mercredi les rotations aériennes avec un premier vol dans le cadre de son programme élargi pour les visites des familles sahraouies séparées de longue date dans les camps de Tindouf en Algérie et dans le Territoire du Sahara occidental.

Un Boeing 737 a transporté 150 personnes depuis le Territoire du Sahara occidental vers les camps en Algérie et il est revenu en transportant 137 réfugiés sahraouis depuis les camps de Tindouf pour qu'ils puissent retrouver leurs proches dans le Territoire du Sahara occidental.

Les visites durent cinq jours. Précédemment, un avion Antonov de 30 sièges était utilisé. Avec ce nouvel avion, jusqu'à 6000 personnes devraient bénéficier des visites cette année.

« Cet accroissement de la capacité est important, car il signifie que davantage de maris et de femmes, de parents et d'enfants qui ont été séparés durant des décennies pourront passer ensemble ces quelques jours précieux », a indiqué António Guterre…

Le Maroc pointé du doigt par Ban Ki-moon

Image
Dans un rapport destiné au Conseil de sécurité, Ban Ki-moon a estimé qu’une série de défis «démontre que la Minurso n’est ni dans la capacité d’exercer pleinement ses fonctions de surveillance de maintien de la paix et d’observation ni ne dispose de toute l’autorité pour contrecarrer l’effritement». Tout en faisant état de rapports sur les violations des droits de l’homme des Sahraouis par les autorités marocaines, il a proposé une série de mesures pour rétablir la «pleine autorité de la Minurso». Il a, dans ce sens, appelé le Conseil de sécurité à apporter son appui afin de soutenir cet instrument de maintien de la paix tel qu’il était prévu initialement pour la réalisation de «trois objectifs cruciaux». La Minurso, a-t-il ainsi précisé, doit être considérée comme «un instrument de stabilité dans le cas où l’impasse politique continue, un mécanisme de mise en œuvre d’un référendum d’autodétermination dans le cas où les pourparlers dirigés par mon Envoyé personnel sont couronnés de s…

Point de presse quotidien du bureau du porte-parole du SG de l'ONU : 5 avril 2012

Image
(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Syrie

L’Assemblée générale a tenu, ce matin, une réunion informelle sur la Syrie au cours de laquelle se sont exprimés le Président de soixante-sixième session de l’Assemblée générale, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes, M. Kofi Annan. Le Secrétaire général a affirmé que l’arrêt des effusions de sang en Syrie était la priorité la plus importante.

Le Conseil de sécurité a également adopté une déclaration présidentielle dans laquelle il note que le Gouvernement syrien s’est engagé à appliquer la proposition en six points de l’Envoyé spécial.

Le Conseil demande au Gouvernement syrien d’honorer de toute urgence et de manière visible les engagem…