Articles

Affichage des articles du décembre, 2010

Yasmine Boudjenah . Candidat du PCF

Image
Des manifestations pour la libération de Nelson Mandela au mouvement lycéen-étudiant contre Devaquet,... c'est d'abord avec les jeunes communistes que j'ai trouvé la possibilité d'agir et de réagir. J'ai fait partie de la direction de la JC, notamment comme secrétaire nationale de l'UEC (étudiants communistes).
Cet engagement m'a aussi poussé à m'accrocher dans mes études, à Jussieu, où j'ai soutenu en 2001 une thèse sur les entreprises publiques algériennes. Une mère française et un père algérien : mes « origines » ont sans doute joué sur mes choix. J'ai ainsi animé - avec d'autres - l'Appel du Petit Prince, réunissant des jeunes et des artistes, en solidarité avec le peuple algérien confronté à la barbarie intégriste et pour affréter un « bateau-livres » pour enfants.
En 1999, les communistes me font confiance en me proposant d'être en position éligible pour les élections européennes. Plus jeune députée européenne de Fra…

L’appel d’Alger

Image
Hormis ceux dont le destin en a décidé autrement, ils étaient tous là. Cinquante ans après les indépendances africaines, ces « pères de la Nation », mûris par de longues expériences, le dos légèrement voûté, le visage creusé par les rides, sont venus témoigner à Alger que, sur le continent noir et ailleurs, au Proche-Orient, en Asie, en Europe ou en Amérique latine, l’émancipation des peuples ne sera pas achevée tant qu’un seul d’entre eux n’aura pas exercé son droit inaliénable à l’autodétermination, clé de voûte de l’ordre international né des luttes nationales contre la domination coloniale.
Si la plupart des peuples colonisés ont depuis réussi à arracher héroïquement leur indépendance, seize peuples restent en effet privés de leur droit à l’autodétermination et à l’indépendance, alors qu’est célébré le 50e anniversaire de la résolution 1514 adoptée le 10 décembre 1960 par l’Organisation des Nations unies (Onu) qui reconnaissait pour la première fois aux p…

Les grands rendez-vous de l'année 2011

Image
JANVIER 2011:
1er: début de l'année européenne du volontariat.
1er: début de l'Année internationale de la chimie.
1er: début de l'Année internationale des forêts.
1er: début de l'Année internationale des personnes d'ascendance africaine.
1er: suite de l'Année internationale de la jeunesse: dialogue et compréhension mutuelle (2010-2011).
1er: introduction d'une taxe sur le transport aérien en Allemagne.
1er: la ministre suisse des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, devient présidente de la Confédération helvétique.
1er: entrée en vigueur officielle des nouvelles autorités de régulation financière, créées par les institutions européennes à la mi-2010 pour surveiller les banques, les assurances et les marchés. Les structures existent déjà mais seront dotées de nouveaux moyens tant financiers que matériels, et verront leurs pouvoirs étendus.
1er: libéralisation des services postaux et mise en oeuvre du Pacte pour le marché intérieur dans l'UE.
1e…

2011, l’année de l’Algérie

Image
Le Président de la République a signé hier la loi portant loi de Finances 2011. L’événement n’est certainement pas banal puisque ladite loi confirme de manière éclatante la volonté de l’Algérie de se réapproprier toute sa souveraineté économique, sans s’enfermer dans une logique passéiste. 
Ce qu’il faut comprendre dans ce texte, qui réglera la vie économique et sociale du pays durant toute l’année 2011 ou tout au moins les six premiers mois, puisqu’on s’attend à une loi des Finances complémentaire qui viendra injecter plus d’argent dans l’économie du pays, ce ne sont pas tant les chiffres qui feraient pâlir d’envie n’importe quel responsable politique au monde, en ces temps de rigueur budgétaire mais de retenir l’esprit de la loi qui met clairement en avant les ambitions du pays de se relever économiquement par la force des bras de ses propres enfants.
Toutes les mesures con…

Focus 2010 : Révélations de WikiLeaks Le pavé dans la mare de 2010

Image
L’affaire WikiLeaks a non seulement éclaboussé les Etats-Unis, mais a également jeté une lumière crue sur les guerres menées par les Etats-Unis en Irak et en Afghanistan. Considéré comme le plus grand scandale ayant frappé de plein fouet le Département d’État américain, mais surtout l’administration de Barack Obama, cette affaire a rappelé combien il est important de revoir, pour les Américains, l’ensemble de leur mesures de sécurité et de ceux ayant accès à leur systèmes informatique et bases de données. D’ailleurs cette affaire est classée en tête de plusieurs hit-parades d’évènement ayant marqué, sur la scène internationale, l’année 2010 qui tire sa révérence.

Le site WikiLeaks, spécialisé dans la publication de documents secrets, a mis en ligne durant les six derniers mois, soit depuis juin dernier, des milliers de notes diplomatiques américaines sur un total dépassant les 250.000. Le fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange, est aux yeux des Américains « l’ennemi public » à ab…

«Arrêtez de bombarder les Mauritaniens avec vos infos tronquées sur le Front Polisario»

Image
Le politicien canadien Jean Tremblay dénonce les agissements des autorités marocaines :
«L'agence marocaine de presse et d'autres médias marocains, très souvent pilotés par les services de renseignements du makhzen, font de plus en plus apparition sur les sites mauritaniens pour dénigrer le mouvement du Front Polisario au Sahara occidental», écrit le politicien Jean Tremblay dans un article publié sur le site mauritanien Cridem. 
«La majorité de ces soi-disant dépêches d'informations nous dit que la direction du Front Polisario est infiltrée par la mouvance d'Aqmi. On cite même les médias américains les plus éloignés pour donner crédit à ces allégations. Je crois qu'Aqmi est déjà implanté au Maroc», ajoute-t-il.
«Les attentats de Casablanca et autres villes marocaines en attestent de cette triste réalité mondiale du terrorisme», note-t-il. Outré par les tentatives marocaines de manipuler la lutte internationale contre le terrorisme en mettant ce qui e…

Le Front Polisario n’a aucun lien avec le terrorisme

Image
Le mouvement sahraoui Front Polisario n’a de lien ni avec le terrorisme et l’extrémisme religieux ni avec le trafic de drogue dans la région sahélo-saharienne. Ce ne sont pas seulement les affirmations d’experts mais les aveux contenues dans des documents confidentiels des Etats-Unis publiés par le site WikiLeaks. 
Ce qui ne fait que confirmer une réalité sur le terrain qui dit que ce mouvement, né au lendemain de l’invasion marocaine du Sahara occidental en 1975, reste d’essence politico-militaire qui vise l’indépendance du Sahara. WikiLeaks affirmait aussi que ce mouvement est attaché à poursuivre et à combattre le trafic d’armes destinées aux organisations terroristes. C’est sur la base des contacts menés par l’une des ambassades des États-Unis avec le Haut Commissariat pour les réfugiés de l’ONU et des organisations non gouvernementales dans la région qu’il a pu être conclu que «le Front Polisario mène une lutte contre l’émigration clandestine, le trafic d’armes et la …

Une activiste sahraouie des droits humains affirme avoir été victime de la torture et des mauvais traitements (témoignage)

Image
El Aaiun (territoires occupés), Décembre 30, 2010 (SPS) L’activiste sahraouie des droits humains,Izzana Amidan (31 ans), a affirmé lundi, dans un témoignage rendu publique après sa mise en liberté provisoire, "qu’elle a été torturée et maltraitée".

"J’a été rouée de coups de matraques, insultée, agressée à travers des pratiques dégradantes et inhumaines". J’ai été également interrogée par les différents services de renseignement marocains au bureau du soi-disant procureur à l’intérieur du centre de la gendarmerie marocaine dans la ville occupée d'El Aaiun (capitale oocupée du Sahara Occidental, ndds), au sujet de ma participation dans les protestation du camp de Gdeim Izik", a-t-elle précisé.
Mlle Izzana Ameidan a été arrêtée samedi dernier à El Aaiun par des agents de la police marocaine, avant d'être libérée provisoirement en attente de comparaître devant le juge d'instruction le 28 février prochain.

D’autre part, deux activistes sahrao…

Une délégation du MSP dans les camps de réfugiés

Image
Le président de la République sahraoui, Mohamed Abdelaziz, a reçu le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Bouguerra Soltani, et lui a exprimé sa gratitude pour le soutien indéfectible de l'Algérie aux droits des peuples à la liberté et à l'indépendance, notamment le cas du peuple sahraoui en lutte depuis plus de trois décennies contre l'occupation marocaine. Le président Abdelaziz a informé son interlocuteur des derniers développements de la question du Sahara Occidental, particulièrement de la grave situation dans les territoires occupés en raison de l'agression brutale de l'armée marocaine contre le camp de Gdeim Izik et la persistance de la répression contre les militants sahraouis des droits de l'homme et la population civile sahraouie en général. La réunion a eu trait également aux dernières réunions informelles entre le Front Polisario et le Maroc, sous les auspices de l'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara Occiden…

Faisant fi de l'avis juridique de l'ONU : Rabat continue la spoliation des richesses sahraouies

Image
Lors d' une visite surprise à la ville d'Agadir (Maroc), le ministre marocain de la Pêche vient d'instruire les représentants de son département dans les territoires occupés du Sahrara Occidental pour ouvrir des comptes bancaires afin de leur verser de l'argent et leur a demandé de lui présenter des rapports sur les deux ans écoulés dans lesquels ils doivent mentionner que les dividendes de l'accord de pêche, conclu entre le Maroc et l'Union européenne, bénéficient à la population du territoire. L'on rappelle, à cet égard, que l'avis juridique, émis en janvier 2002, par le sous-secrétaire général de l'ONU pour les Affaires juridiques, Hans Correl, a affirmé, de manière sans équivoque, que le Maroc ne peut pas se prévaloir de statut de puissance administrante du Sahara Occidental et qualifié de "violation des lois internationales" toute exploitation des ressources naturelles du Sahara Occidental sans le consentement peuple sahraoui. À noter…

Le procès de trois étudiants sahraouis reporté par la cour marocaine de Marrakech au 25 janvier prochain

Image
Marrakech (Maroc), 29/12/2010 (SPS) La cour marocaine de deuxième instance de Marrakech a reporté mercredi, le procès des étudiants sahraouis, Said Ouaban, Brahim Berriaz et Ali Salem Ablagh jusqu'au 25 janvier prochain, a-t-on appris de source judiciaire sahraouie.

L’étudiant sahraoui, Said Ouaban (25 ans) est en détention à la prison locale (Boulemharez), alors que ces deux compatriotes Brahim Berriaz (28 ans) et Ali Salem Ablagh (30 ans) ont été libérés depuis deux semaines de la même prison, après deux ans de prison, a indiqué la même source..

"Les familles des trois étudiants ont été empêchées d’entrer à la Cour d'appel, pour assister au procès de leur fils. La Cour était quadrillée par les éléments de la police et de renseignement, des forces auxiliaires marocaines qui bloquent toutes les routes menant à la cour", a-t-on ajouté.

Les trois prisonniers politiques sahraouis sont rentrés dans la salle scandant des slogans réclamant le droit du peuple sa…

Pillage des richesses du Sahara : Le Polisario dénonce la violation du droit international

Image
Lors d’une visite-surprise à la ville d’Agadir (Maroc), le ministre marocain de la Pêche vient d’instruire les représentants de son département dans les territoires occupés du Sahara occidental pour ouvrir des comptes bancaires afin de leur verser de l’argent et leur a demandé de lui présenter des rapports sur les deux ans écoulés dans lesquels ils doivent mentionner que les dividendes de l’accord de pêche, conclu entre le Maroc et l’Union européenne, bénéficient à la population du territoire.
L’on rappelle, à cet égard, que l’avis juridique, émis en janvier 2002, par le sous-secrétaire général de l’ONU pour les affaires juridiques, Hans Correl, a affirmé, de manière sans équivoque, que le Maroc ne peut pas se prévaloir de statut de puissance administrante du Sahara occidental et qualifié de «violation des lois internationales» toute exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental sans le consentement du peuple sahraoui.
A noter, en outre, que le service jur…

Aboudjerra Soltani rectifie le tir

Image
La visite du président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Aboudjerra Soltani, aux camps de réfugiés de Tindouf, a permis de lever le voile sur la position de ce dernier concernant le conflit du Sahara occidental. Celui-ci a en effet réitéré la position de son parti en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance, précisant que cette position découle de celle adoptée par l’Algérie envers la question du Sahara occidental. 
M. Soltani qui s’exprimait lors d’un déjeuner offert en son honneur par le président de la RASD, Mohamed Abdelaziz, a indiqué que la position du MSP «n’a pas changé et ne changera pas» s’agissant du principe de l’autodétermination du peuple sahraoui à travers un référendum.
Les dernières sorties du vice-président du MSP, Abderrazak Mokri, et celles du parti islamiste marocain, le PJD ont soulevé des interrogations quant à la position réelle du MSP sur cette question. Pour rappel, lors d’une émission à la radio nat…

Des ONG et des Eurodéputés contestent sa forme actuelle : Le prochain accord de pêche UE-Maroc devra exclure les eaux sahraouies

Image
Le renouvellement de l’accord de pêche UE-Maroc ne passera pas comme une lettre à la poste. En vigueur depuis 2008, cet accord expirera dans quelques semaines et sera donc renégocié par les deux parties concernées, le Maroc et l’Union Européenne via sa Commission.

Des modifications sont prévues notamment sur le volet qui concerne l’exploitation des eaux sahraouies, a appris «Agérie-Focus.Com» de source proche du Parlement européen.

«L’accord de pêche UE-Maroc sera renégocié début 2011. Les termes du document seront clarifiés pour en exclure la pêche dans les eaux sahraouies ou faisant l’objet d’un litige international», nous déclare notre source.

Selon cette dernière, plusieurs ONG et Eurodéputés font le forcing pour obliger la Commission Européenne d’exclure explicitement de l’accord en question la pêche dans les eaux sahraouies.

«De fait, plus de 100 bateaux européens sont autorisés à pêcher dans les eaux marocaines grâce à cet accord. Mais le texte n’exclut pas explicitement les eau…

Au Maroc, le Père Noël à un nom : Mohamed ben El Hassan Alaoui, dit Mohamed VI !

Image
Tribune libre d’un Citoyen libre :

L’emprisonnement de Chakib El-Khiyari dévoile le vrai visage de ce régime makhzénien injuste, malhonnête et corrompu !

Mohamed VI avait promis une vraie justice en montant sur le Trône, mais 10 ans après, son bilan n'est pas vraiment à la hauteur des espoirs que les nouvelles générations de marocains affamés et assoiffés de justice avaient placés en lui. Chakib El-Khiyari et tant d’autres honnêtes gens payent hélas, le prix de cette injustice profondément enracinée au pays du Makhzen. Ce Rifain au ton franc et épris de justice, comme la plupart de ses concitoyens, est en effet emprisonné pour avoir clairement dénoncé la complicité des hautes autorités du Makhzen avec les gros bonnets trafiquants de cannabis au Rif.

Chakib El-Khiyari, passera une fois de plus les fêtes de fin d’année au fond d’un des innombrables cachots que compte le Royaume chérifien. Son emprisonnement reste inexplicable du moment que son action s’inscrit dans la dro…