Articles

Affichage des articles du août, 2010

Aminetou Haidar : "Le Maroc ne respecte pas le Gouvernement espagnol et encore moins les Espagnols"

Image
Madrid, 31/08/2010 (SPS) "Le Maroc ne respecte pas le Gouvernement espagnol et encore moins les Espagnols", a estimé l'activiste sahraouie des droits humains (DH), Aminetou Haidar dans un entretien téléphonique avec l’agence de presse espagnole, EFE, publié mardi.
L'activiste, qui a été récompensée par plusieurs prix internationaux de Droits humains comme le Robert F. Kennedy ou le Juan Marie Bandrés, a indiqué que le Gouvernement marocain veut que l'Espagne appuie "clairement" son plan d'autonomie au Sahara Occidental et son contrôle du territoire.
Pour Mme Haidar, le Maroc base ses relations bilatérales avec la communauté internationale sur un point : "la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental".
Il établit aussi une limite, a-t-elle dit, qui empêche de parler du conflit qu’il (Maroc) maintient dans les territoires sahraouis et que Rabat considère comme un sujet "un tabou".
En ce qui concerne la positio…

Identité d'Omar Ould Hamma : Les manipulations des services secrets marocains

Image
En pleine crise entre l'Espagne et le Maroc à cause de la déportation de la militante sahraouie Aminatou Haidar, trois coopérants espagnols ont été enlevés. Les services de propagande marocains, et leurs nombreux relais, ont immédiatement attribué à l'auteur du crime, Omar Ould Sidahmed Ould Hamma, une origine sahraouie. Une fois, il porte le surnom de Sahraoui, une autre fois il a combattu dans les rangs du Front Polisario, une autre fois il est malien mais marié à une femme sahraouie qu'il a épousée dans les camps de réfugiés sahraouis (alors que ses trois femmes sont maliennes) et maintenant, ils ont recours à la manipulation des documents pour lui attribuer une carte d'identité du Polisario pour attester ses liens avec le Sahara Occidental.
Dans les documents publiés par les services secrets marocains, le numéro supposé appartenir à Omar Ould Hamma Ould Sidahmed existe bel et bien dans les archives du Front Polisario mais il appartient au dénommé Elbu Salahi Mohamed…

L'axe Rabat-Paris-Tel Aviv en action

Image
«Qui tue qui ?» : une invention des services français  Hichem Aboud confirme ce que La Nouvelle République a toujours soutenu.

Dans une série d’articles parus dans un quotidien arabophone algérien, le journaliste et ex-réfugié politique, Hichem Aboud, auteur d’un célèbre réquisitoire contre le pouvoir algérien, La Mafia des généraux (2002), lève un voile sur les manigances ayant conduit, en France notamment, à accentuer les attaques contre l’Algérie sur la tragédie des années 1990 avec le fameux «Qui tue qui?» dont l’auteur lui-même fut un fervent partisan. D’où, d’ailleurs, l’intérêt de ces révélations, confirmant au passage tous les soupçons que la presse algérienne n’avait cessé d’émettre sur la nature de ces accointances. 
L’ex-capitaine des services de renseignement évoque un cas assez illustratif de cette campagne orchestrée contre l’Algérie et son armée, celui du responsable des éditions La Découverte, François Gèze. Ce dernier est connu pour avoir publié des témoignages à charge …

Agression contre 14 Espagnols à El Aaiun : un parti appelle à l’audition du MAE au parlement

Image
Madrid, 30/08/2010 (SPS) La porte-parole du parti espagnol, Union, Progrès et Démocratie (UPyD), Rosa Díez, a réclamé lundi l'audition devant les Parlement de son pays du ministre des Affaires étrangères M. Miguel Angel Moratinos, pour "expliquer l'absence de réaction des autorités après l’agression contre des Espagnoles à El Aaiun occupé", intervenue samedi dernier.

Mme Rosa Díez estime "très grave l'absence de réaction du gouvernement", critiquant le PSOE (parti au pouvoir) d’avoir, la semaine dernière, "empêché" l'apparition de M. Moratinos après les incidents frontaliers de Melilla.
Enfin, la responsable espagnole a rappelé que le Maroc "n'est pas une démocratie et n'a pas de société civile", traite ses propres citoyens comme des "sujets" et est responsable de "la persistance des violations des droits de l'homme des Sahraouis au Sahara occidental". (SPS)

Un colloque prévu à Alger en septembre

Image
Un Colloque international sur le thème le «droit des peuples à la résistance» se tiendra les 25 et 26 septembre prochain à Alger, a annoncé hier à Boumerdès, le président du Comité algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, Lamari Mahrez. Plus de 200 personnalités et représentants d’organismes mondiaux gouvernementaux ou non, connus pour défendre le droit des peuples à travers le monde, sont attendus à cette manifestation initiée par le Comité algérien de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui en coordination avec des organismes de droit humanitaire de la République arabe sahraouie démocratique, a précisé Lamari en marge de la clôture des travaux de l’université d’été des cadres de la Rasd.
Les participants à ce colloque devraient rendre publique, à sa clôture, une déclaration de soutien à la cause sahraouie et au combat de son peuple pour le recouvrement de ses droits légitimes et la libération de tout son territoire, a-t-il ajouté. Evoquant les objectifs assignés à cet…

L’Algérie organisera un colloque international sur le droit des peuples à la résistance

Image
Il sera organisé en septembre prochain et verra la participation de 200 personnalités L’Algérie organisera un colloque international sur le droit des peuples à la résistance
Le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), M. Mahrez Lamari a annoncé la tenue les 25 et 26 septembre à Alger d’un colloque internationale sue le droit des peuples à la résistance.

M Lamari a en effet déclaré en marge de la clôture des travaux  de l’université d’été des cadres de la république arabe sahraouie démocratique, que ce colloque qui sera organisé par le comité verra la participation de plus de 200 personnalités et représentants d’organismes internationaux officiels ou indépendants, de la société civile et politique ainsi que des défenseurs de droits de l’homme.

Parmi les principaux thèmes qui seront débattus lors de cet événement « le droit des peuples à l’autodétermination », « le droit à la liberté et à la dignité », « le respect des droits de l’homme » et « le…

Répression d'espagnols à El Aaiun : Zapatero interpellé

Image
Le secrétaire général de ICV (Initiative pour la Catalogne-Verts) a appelé depuis Barcelone, le Gouvernement espagnol a rappeler son ambassadeur au Maroc pour consultation après l’intervention musclée contre des manifestants espagnols, samedi à El Ayoun, qui réclamaient le respect des droits humains au Sahara Occidental et la fin de l’occupation illégale marocaine du territoire. 
Dans une déclaration reprise par la presse espagnole, Joan Herrera a réclamé du président de l’Exécutif espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, «une attitude ferme face à l’intervention violente de la police marocaine» et suggère «le rappel de l’ambassadeur espagnol au Maroc pour consultation». La police marocaine avait violement agressé 14 ressortissants espagnols qui avaient organisé une manifestation spontanée dans la principale artère de la capitale sahraouie occupée (El Ayoun) pour dénoncer «les violations flagrantes des droits humains et l’occupation illégale du territoire par le Maroc». 
Une femme âgée d…

Le Jeune Indépendant : Une ôtre crisette ?

Image
A El-Ayoune, la capitale du Sahara occidental qu'ils occupent depuis 1975, les Marocains ont arrêté et tabassé 11 ressortissants espagnols avant de les embarquer sur le premier bateau en partance pour les îles Canaries, d'où ils venaient. Le groupe espagnol n'a pas commis de hold-up, ni de casse, comme il n'a pas provoqué de rixe ni commis d'agressions. Il n'était pas non plus venu voler, lui aussi, le poisson ou le phosphate des Sahraouis. Il était venu à ses frais, juste pour se solidariser avec un peuple opprimé et dénoncer les misères qu'on lui fait. Un geste tout ce qu'il y a de noble, n'est-ce pas ? Mais Rabat n'aime apparemment plus les gestes nobles ! Particulièrement depuis le sacre de… Grenade. 
Une autre fois Madrid est mise dans la gêne par le makhzen, et sa nouvelle technique répressive qui consiste à envoyer ses policiers faire le sale boulot habillés en civil. A l'équipe Zapatero qui demande des "informations" sur la …

Des Espagnols agressés à Layoune: Madrid interpellée

Image
BARCELONE - Le parti "Initiative pour la Catalogne" (Verts) a appelé le gouvernement espagnol à rappeler son ambassadeur au Maroc pour consultation après l'intervention musclée, samedi à Layoune, contre des manifestants espagnols qui réclamaient le respect des droits de l'Homme au Sahara occidental et la fin de l'occupation marocaine de ce territoire. Dans un communiqué publié par la presse espagnole et repris par l'agence de presse sahraouie (SPS), le secrétaire général du parti, Joan Herrera, a appelé le président de l'exécutif espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, à "une attitude ferme face à l'intervention violente de la police marocaine", suggérant le rappel de l'ambassadeur espagnol au Maroc pour consultations. (APS)

La Tribune Online : Madrid demande des explications à Rabat

Image
Le gouvernement espagnol a demandé des explications aux Marocains concernant l’arrestation des Espagnols, qui ont manifesté à Laayoune en faveur de l’autodétermination du peuple sahraoui. Un des représentants du ministère des Affaires étrangères espagnols a affirmé, hier aux agences de presse étrangères, que son pays a exigé des «informations» du gouvernement marocain sur l’arrestation par la police marocaine d’Espagnols favorables à l’indépendance du Sahara occidental à Lâayoune occupée.       
«Aujourd’hui, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Juan Pablo de Laiglesia, a parlé avec son homologue marocain pour demander des informations,  pour établir ce qui s’est passé», a indiqué encore le représentant du ministère des Affaires étrangères espagnols. «La première chose est d’établir les faits», a-t-il ajouté. Ces militants espagnols favorables à l’indépendance du Sahara occidental  avaient dénoncé, dimanche dernier, avoir été interpellés, samedi soir à Lâayoune, après avoir te…

Maroc/Sahara occidental : Manifestation réprimée

Image
Maroc/Sahara occidental : Manifestation réprimée
Quatorze espagnols ont été arrêtés samedi soir à Lâayoune, capitale du Sahara occidental occupé par le Maroc, au cours d’une manifestation en faveur de l’indépendance du territoire. Membres de l’association espagnole "SaharAcciones", les militants cherchaient à déployer des pancartes en faveur du peuple sahraoui et du respect des droits de l’homme quand un groupe de policiers en civil les a chargés sauvagement, arrêtés et conduits au commissariat.
Deux militants ont été blessés à la tête et au corps par des coups de pieds et poings. Les 14 manifestants ont été regroupés sur "recommandation des autorités locales" à la Casa Espana (hôtel espagnol) à Lâayoune en attendant d’embarquer dimanche soir à 21HGMT pour les Canaries. Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental est l’objet d’un conflit opposant leFront Polisario, partisan de l’indépendance, au Maroc, qui a annexé ce territoire en 1975 et propose une autonomie …

SAHARA OCCIDENTAL : Qui tirera le premier?

Image
La répression dont font preuve les forces d’occupation marocaines, a atteint un tel degré de férocité que le pire est à craindre.
Le gouvernement espagnol a été interpellé par le secrétaire général de ICV (Initiative pour la Catalogne Verts) dans le but de rappeler son ambassadeur au Maroc pour consultation. Motif: l’intervention musclée et sans ménagement contre des manifestants espagnols. Ils avaient apporté leur soutien, samedi à El Aâyoune, au respect des droits humains au Sahara occidental et manifesté en faveur de la fin de l’occupation marocaine du Sahara occidental.
Il y a quelques jours, le représentant du Front Polisario en Espagne, Bouchraya Beyoun, a adressé une invitation au chef de la diplomatie espagnole pour visiter les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf.
Ceux-là mêmes que le gouvernement marocain continue de qualifier, sans vergogne, de «séquestrés». «Moratinos s’est rendu au Maroc, en Algérie, en Mauritanie, mais il n’a jamais été au Sahara et cela nous intéresserai…

''Le gouvernement marocain provoque à Melilla et réprime à El Aaiun'' (ONG)

Image
Madrid, 29/08/2010 (SPS) La Coordination national (espagnole) de solidarité avec le Sahara Occidental (CEAS) a vivement condamné "la répression brutale des forces d'occupation marocaine à El Aaiun", survenue samedi contre des manifestants espagnoles dans la capitale sahraouie occupée et constate que "le gouvernement marocain provoque à Melilla et réprime à El Aaiun".

Dans un communiqué reçu par SPS, la CEAS note que cette protestation en faveur de la défense de la liberté du peuple sahraoui, a "intensifié la répression à contre les civils sahraouis", citant "trois familles touchés dans les quartiers de Hay Linaach" à El Aaiun.

Relevant la politique de deux poids deux mesures du Gouvernement marocain, la CEAS relève que Rabat proteste contre "les supposés mauvais traitements" infligés à ses citoyens à Melilla, et "réprime aussi violemment et impitoyablement ceux qui osent dénoncer les violations systématiques des droits de l'…

Editorial de El Pais : Manifester à El Aaiun

Image
La neutralité espagnole dans la question du Sahara n'implique pas se désintéresser des droits de l'homme
Les diplomates marocains soutiennent que la relation de leur pays avec l'Espagne dépend "en 90%" de la position espagnole dans le conflit du Sahara Occidental, disputé avec le Front Polisario depuis 35 ans. C'est probablement une éxagération, mais elle ilustre l'importance que les autorités marocaines accordent au à la position espagnole. De là la répercussion de n'importe quel incident implicant des citoyens espagnols, comme c'était le cas des 11 activistes maltraités par la police marocaine pendant qu'ils manifestaient, samedi dernier à El Aaiun, pour l'indépendance du territoire.
Les nombreuses associations de soutien à l'indépendantisme sahraoui qui existent en Espagne et les partis à gauche du PSOE pensent, comme Rabat, que la position du gouvernement espagnol est décisive. Tous les gouvernements de la démocratie ont naivgué, ave…

Conférence internationale à Alger, les 25 et 26 septembre

Ayant pour thème «Le droit des peuples à la résistance» Conférence internationale à Alger, les 25 et 26 septembre

Le président du Comité national de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), Lamari Mahrez a indiqué que son comité a tout le temps affiché son attachement à la légalité internationale aux peuples en lutte, et plus particulièrement à  la cause sahraouie. Dans ce contexte, il a indiqué qu’une conférence internationale ayant pour thème «Le droit des peuples à la résistance» sera organisée à Alger les 25 et 26 septembre 2010 avec la participation de 200 délégués. Selon lui, les objectifs de cette conférence portent sur plusieurs points : rendre hommage au mouvement de résistance populaire au Sahara occidental et manifester l’appui constant à celui-ci, démontrer le caractère pacifique de la résistance populaire et mettre en exergue la répression systématique à l’encontre des populations civiles de manière générale et des défenseurs sahraouis des droits de l’homme de manière p…

Flagrante manipulation des services secrets marocains

Image
Après une investigation, auprès des services concernés, au sujet des documents publiés sur certains sites et prétendant que le responsable de séquestration des espagnols Omar Sidahmed Hamma, dénommé par certains services et par tous les médias "le sahraoui" est sahraoui. La conclusion à laquelle nous avons abouti est qu'il s'agit bel et bien d'une manipulation des services de sécurité marocains et pour cause:
1- le numéro de DNI 79692146, supposé appartenir à Omar Sidahmed,dans les documents existe effectivement, mais appartient au dénommé LBU Salahi Mohamed-Moulud qui effectivement a résidé à la daira Farsia de la wilaya de Smara.
2- le numéro de DNI 54834516, supposé appartenir au père de Omar Sidahmed est faux puisque ne correspond à aucune de nos cartes d'identité.
3- Plus grossier encore dans le document "certificado" il est écrit que le concerné Omar Sidahmed Hamma "Ha estado viviendo en los campamentos de refugiados saharauis...hasta el día…

Réflexions : Les mensonges du royaume

Image
L’activité terroriste dans la région du Sahel refait la Une des journaux européens après la libération des deux otages espagnols. Comme de coutumes, « les information exclusives », les « analyses » éclairées, « les éditoriaux » astucieusement orientés pillulent dans la presse françaises et il fallait bien qu’un de nos confrères de l’Hexagone mêle, un jour ou l’autre, l’Algérie en lui donnant le rôle de « parrain » de la région. L’on a ainsi vu un éditorialiste du quotidien français « Sud-Ouest », jurer par tous les saints que l’Espagne s’est faite grandement aidée par la diplomatie algérienne pour obtenir la libération des deux otages. Sans apporter, ni preuve, ni un argumentaire qui tienne véritablement la route et en conformité avec les discours des uns et des autres.
Sud-Ouest dépeint l’Algérie comme « un gros bonhomme » auquel « petits africains » du Sahel ne peuvent rien refuser. Il suppose donc que Madrid a agit comme le « père désespéré» d’une victime kidnappée par des bandits, …

Discours de Taleb Omar : La lutte armée se précise

Image
Le premier ministre sahraoui n'exclut aucune option pour briser le joug colonial : La lutte armée se précise  Par Youcef Aouchiche Les dirigeants et les responsables de la République arabe sahraouie démocratique se sont rendus à l'évidence que ce qui a été confisqué par la force ne peut y être reconquis que par la force. 
Au moment où la répression marocaine contre les populations sahraouies prend de l'ampleur, les lignes de la lutte armée, comme seul moyen de recouvrement de leur indépendance se précise. Ainsi, le Premier ministre sahraoui, M. Abdelkader Talbi, a déclaré, avant-hier, que " toutes les options sont ouvertes pour la libération et le recouvrement de l'indépendance de son pays ", assurant que " le peuple sahraoui est prêt pour le sacrifice. " Intervenant à la clôture de l'université d'été des cadres sahraouis, qui a eu lieu du 5 au 28 Août dernier à Boumerdès, M. Talbi a indiqué que la direction sahraouie est sur le point d'éta…

Se prosterner devant le Maroc n'a pas amélioré les relations avec l'Espagne

Image
FAES critique sur COPE que le gouvernement "ne défend pas les intérêts de l'Espagne".
Le directeur de la Section Internationale de la FAES, Alberto Carnero, a souligné dans le programme "La Tarde con Cristina" que le gouvernement de Rodriguez Zapatero mêlange avoir "de bonnes relations avec la défense de nos propres intérêts". Il a déclaré que "Zapatero a manqué de fermeté dans la défense des intérêts de l'Espagne" et "en particulier avec le Maroc", ajoute-t-il.
Le président du gouvernement a demandé au Ministre des Affaires Etrangères d'exiger des explications au Maroc pour la répression des 14 espagnols qui revendiquaient un Sahara indépendant à El Aaiun. Sur cette action, Alberto Carnero, directeur de la Section Internationale de la Fondation pour l'Analyse et les Etudes Sociales (FAES), a déclaré cette après-midi dans "La Tarde con Cristina" que"un appel d'un secrétaire d'Etat peut être très eff…

Opération de marketing des contrebandiers du Sahel

Image
Une nouvelle et intéressante vidéo du GSPC au Sahel, mise en ligne : Du «marketing» de Droudkal Par Wassim Benrabah Depuis le temps que nous n’en finissons plus de dire que le Sahel vit sur une poudrière, et que des pyromanes, avec la France à leur tête, ont mis le feu aux poudres, voilà que des confirmations de plus en plus précises et de plus en plus nombreuses nous en sont fournies chaque jour. 
Droudkal, de même que ses amis qui « gèrent » pour lui sa « filiale » la plus rentable activant dans la bande sahélo saharienne, semble avoir saisi tout le « bénéfice » qui peut être obtenu d’une bonne campagne de marketing. 
Ainsi, et après avoir piqué au vif la France, de la manière la plus ironique qui soit, voilà qu’une nouvelle vidéo (au demeurant fort instructive) vient d’être mise en ligne. 
Avant de poursuivre, cependant, l’ouverture d’une parenthèse s’impose. Si Droudkal s’en est pris à la France, alors que celle-ci représente (paradoxalement) son plus précieux allié, c’est uniquement p…

Services secrets espagnols: Accord entre des mercenaires et AQMI

Image
Ils ont jugé que la menace terroriste est élevée en Algérie et extrême en Mauritanie 
Mises en garde des renseignements espagnoles contre des accords entre Al Qaida et les mercenaires 
Le centre national des Renseignements espagnole a mis en garde contre d’éventuels opérations de kidnapping, qu’Al Qaida au Maghreb Islamique prépare depuis le mois de mars dernier, ciblant des ressortissants occidentaux dans la région du Sahel. Les Renseignements espagnoles ont qualifié la Mauritanie, le mali et le Niger de pays extrêmement risqués en terme de kidnapping, alors qu’ils ont qualifié l’Algérie, et le Burkina Faso de pays à risque «élevé».
Suite aux renseignements qu’il a pu réunir dans la région et des renseignements français et des pays amis, le centre national de renseignements espagnols a indiqué que les terroristes sont parvenus, le printemps dernier, à des compromis avec ceux qu’il a qualifié de « mercenaires », pour qu’ils se chargent d’enlever des occidentaux, comme se fut le cas des b…