Articles

Affichage des articles du juillet, 2010

L’impasse de la démocratie occidentale (Extraits)

Image
Mesdames et messieurs, les gens ont peur pour un patrimoine national : Un journaliste marocain surnommé la terreur des corrompus et des voleurs des bien publics. Ce journaliste avait été agressé à l’arme blanche et délesté de ses biens en 2008 devant la gare ferroviaire de la capitale politique à une heure de pointe. Les gens se demandent où en est l’enquête… ? Les gens se demandent aussi pourquoi est-ce qu’il n’y aurait pas eu tentative de relever les empreintes des agresseurs sur une pièce à conviction précieusement conservée, à ce jour, par le journaliste intrépide agressé ? Et, des gens en viennent à se demander, si dans le cadre de la privatisation, il serait possible de recourir à quelque détective privé capable de relever ces empreintes etc.… ?! Insensé !
Rachid Nini continuerait de recevoir des menaces de transformer sa vie en cauchemar dans le cas où le quotidien qu’il dirige ne cesserait pas de déranger certains concernés par certaines affaires… Erreur, selon les uns et les …

Le Maroc ne doit pas attirer les pêcheurs victimes de BP au Sahara Occidental

Image
« N’essayez pas d’attirer les pêcheurs victimes de BP dans un pays occupé » Communiqué de presse de Western Sahara Resource Watch, 30/7/2010 Dans le territoire occupé du Sahara Occidental, un pays situé au nord-ouest de l'Afrique, des manifestants pacifiques sont soumis à de graves violations des droits humains lorsqu’ils se prononcent en faveur de leur droit légitime à l'indépendance. Le Maroc a illégalement envahi le territoire en 1975, et le gouvernement marocain utilise aujourd'hui tous les moyens pour consolider l'occupation, en attirant des entreprises étrangères sur le territoire. Un groupe de lobbyists de Washington essaient maintenant d’en faire le nouveau refuge des pêcheurs de Louisiane touchés par la marée noire. «La marée noire de BP est un désastre inimaginable pour tout l'environnement du golfe du Mexique. Mais quelle que soit notre sympathie pour les pêcheurs de Louisiane qui ont perdu leurs moyens de subsistance, nous espérons qu'ils r…

Oser dire : Le Maroc et le vent du changement !

Image
Par Abdellatif Berrada
Il est quelque chose, une façon de penser, de voir les choses, de les analyser que je n’arrive toujours pas à comprendre et que je retrouve très souvent lorsqu’on traite de certaines situations au Maroc, de certaines dénonciations des maux du Maroc…. Il est des choses qui peuvent choquer, il est des réalités qu’on a du mal à accepter, un amour pour ce pays qui sent la pointe de la critique comme une blessure à son inconditionnalité. Des choses somme toute que je peux admettre mais tout de même que je ne comprends toujours pas.
Je parle de ceux qui se déchaînent sur vous quand vous pointer un défaut, qui vous insulte quand vous dites une réalité, qui essayent de vous taxer dès que vous parlez de défaillance, de situations choquantes, de tares, de choses indécentes … des réalités qui existent bel et bien dans ce pays que nous chérissons bien sur comme tout citoyen digne de ce titre et considérons comme pays privilégié par nombre d’atouts.Mais la question est de …

Le Roi du Maroc accuse l’Algérie de torpiller son projet d’ « autonomie », le Polisario estime que M6 attise "le feu de la guerre"

Image
Le Roi du Maroc, Mohamed VI, a vivement critiqué l'Algérie qu'il accuse de vouloir torpiller le projet d'autonomie que son pays propose pour le Sahara occidental. Dans un discours prononcé vendredi 30 juillet à l'occasion du 11èm anniversaire de son accession au trône, le souverain Maroc s'en pris violemment aux autorités algériennes. Depuis la fermeture des frontières entre les deux pays en 1994, le Maroc et l'Algérie entretiennent des relations tendues.
Le roi de Maroc, Mohamed VI, a accusé l’Algérie de « manœuvrer » et de « torpiller » l’initiative de l’autonomie que prose le Maroc pour le règlement du conflit sahraoui. » Dans son discours prononcé, vendredi 30 juillet, à l’occasion du 11èm anniversaire de son accession au trône, le souverain alaouite a déclaré : « Nous entendons poursuivre les efforts de concertation et de coordination nécessaires pour approfondir nos relations bilatérales avec les Etats maghrébins frères. Ceci, en attendant que l'Algé…

Raid contre Aqmi au Mali: aucune personne détenue, d'après Paris

Image
Personne n'a été détenu à l'issue de l'opération franco-mauritanienne menée le 22 juillet contre un camp d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au Mali, a assuré vendredi le ministère français des Affaires étrangères, alors qu'une plainte pour enlèvement a été déposée à Tombouctou. "Aucune personne n'a été détenue à l'issue de l'opération mauritanienne du 22 juillet contre Aqmi à laquelle la France a apporté un soutien logistique et opérationnel", a affirmé le porte-parole du ministère, Bernard Valero, au cours d'un point de presse.
Cette déclaration fait suite au dépôt d'une plainte par une communauté arabe du nord du Mali auprès du tribunal de Tombouctou contre les armées mauritanienne et française pour "enlèvement de deux civils maliens" après le raid du 22 juillet.
"Quand les militaires français et mauritaniens sont arrivés dans le campement, après avoir tué ceux qu'ils cherchaient, ils sont allés dans …

Maroc: raid sur le Rif, les pesticides brûlent le kif, mais aussi les tomates, les vignes, les oliviers

Image
Trois hélicos ont déversé des herbicides sur des plantations de cannabis le 29 juin dernier. Mais si le kif a été carbonisé, c’est désormais toute une population qui est privée de moyens de subsistance. Par Eric Le Braz, 31/7/2010 Boulizem, dans la commune de Beni Ahmed Charquia, c’est un peu le bout du monde. En partant de Chefchaouen, le douar est accessible par une nouvelle route, déjà dans un état de délabrement avancé, et de mauvaises pistes. Les sept derniers kilomètres sont terribles, même en 4x4 : une sorte de sentier pierreux amélioré, plus adapté aux sabots des mules qu’aux pneus d’une Land Rover. Avant d’accéder au douar, il faut faire une pause pour abreuver le véhicule en essence de contrebande dans un village misérable et poussiéreux, véritable bidonville rural : ici on plante le cannabis depuis peu et les paysans n’ont pas encore engrangé assez de dirhams pour construire en dur à côté de leurs bicoques en tôle. Enfin, au détour d’un virage, la cuvette de Bou…

Le gouvernement sahraoui dénonce les propos du Roi du Maroc

Image
Le gouvernement sahraoui a souligné que le discours du roi du Maroc prononcé à l’occasion de la fête du trône concernant le SaharaOccidental "ne dénote d’aucune volonté sincère de coopérer de manière constructive en faveur d’une paix durable et définitive conformément à la légalité internationale", selon le ministère sahraoui de l’Information.Dans un communiqué, repris ce samedi par l’agence sahraoui SPS, le gouvernement sahraoui estime que "le discours du roi du Maroc consacre la politique expansionniste marocaine adoptée depuis plus de 35 ans, à même d’attiser le feu de la guerre et des tensions dans la région".
Il n’a pas manqué de déplorer le fait que cette attitude soit la poursuite de l’intransigeance, du non-respect des résolutions des Nations Unies et de la violation de la légalité internationale et des droits de l’Homme.
Le gouvernement sahraoui a rappelé que les résolutions de la légalité internationale "sont claires vis-à-vis de la questio…

Ould Hamza : (re) Décoré

Image
Ahmed Ould Hamza, président de la CUN, président de l’association des maires de Mauritanie et président des Alliances franco-mauritaniennes, vient d’être élevé, par le président français Nicolas Sarkozy, sur sa réserve personnelle de croix, au grade d’officier, dans l’ordre de la Légion d’Honneur. Cette prestigieuse décoration – un grand et rare privilège, convoité par de nombreux prétendants, en Afrique et ailleurs – coïncide avec l’événement annuel majeur, en France républicaine: la célébration de la Fête nationale du 14 juillet. Un événement marqué, cette année, par la présence, singulière, de plusieurs chefs d’Etats africains – dont celui de la Mauritanie – autrefois colonisés par la France et devenus indépendants, il y a une cinquantaine d’années, et par la participation, au grand défilé militaire traditionnel sur les Champs-Élysées, d’unités armées de ces pays hôtes de la France.
Ould Hamza n’en est pas à sa première décoration, de la part des autorités françaises. …

Editorial : Une attaque en règle

Image
L’armée mauritanienne a enfin frappé. Après plus de deux ans de préparatifs, de maillage du pays, d’achat d’armes et de munitions, de campagnes médiatiques sur l’impossibilité pour les terroristes d’AQMI de fouler le sol national sans être exterminés,  un commando de nos vaillantes-forces-armées-et-de-sécurité a attaqué une unité d’Al Qaida et tué six hommes sur les 10 qui la composaient. Une action d’éclat pour redorer le blason de nos militaires terni par ces militants islamistes à Lemghaity, Ghallawiya et Tourine. Un haut fait de guerre qui tombe à pic pour remonter le moral d’une troupe fatiguée par la chasse à un ennemi invisible. Seulement voilà, il y a comme un petit hic. L’attaque ne s’est pas passée en Mauritanie. Elle s’est déroulée quelque part dans le territoire malien et il est fort probable qu’elle n’ait pas été le fait de nos hommes mais d’un commando français qui tentait de libérer Michel Germaneau, aux mains d’AQMI depuis quelques mois. L’opération ayant…

La France prend pied dans le Sahel : la Françafrique a de beaux jours devant elle.

Image
Le président français a annoncé que le crime commis contre Michel Germaneau ne restera pas impuni. Une déclaration de guerre à l’Aqmi. Des interventions plus musclées, à l’américaine, dans cette vaste et stratégique région sub-saharienne, semblent se profiler. En annonçant l’exécution de Michel Germaneau, dans un enregistrement diffusé par la chaîne Al Djazira, l’"émir" de l’Aqmi, la franchise maghrébo-sahélienne d’Al Qaïda a prévenu Sarkozy, qui n’a pas seulement échoué à libérer son compatriote dans cette opération manquée. Il "a ouvert l’une des portes de l’enfer pour lui, son peuple et sa nation" ! La réaction de ce dernier n’a pas attendu. La France a renforcé son plan antiterroriste Vigipirate et annoncé haut et fort sa détermination à venger l’octogénaire cardiaque mais néanmoins humanitaire activiste et à éradiquer le Sahel du terrorisme. Les ressortissants français sont invités à ne pas se rendre dans le Sahel et à faire pr…

TORA BORA SUR SAHEL

Image
Par K. Selim, Le Quotidien d'Oran, 29 juillet 2010 Alger a fini par réagir, diplomatiquement, au raid franco-mauritanien au nord du Mali. Une réaction qui a tardé afin, semble-t-il, de ne pas trop enfoncer le gouvernement français lancé dans une opération aléatoire et très risquée. L'effort accompli par Paris en direction de l'opinion française pour la convaincre que l'otage français était mort depuis plusieurs semaines, démontre un embarras évident. Alger a sans doute voulu éviter de rajouter à l'embarras des décideurs parisiens. Car, en dépit d'un unanimisme national, assez surprenant dans une démocratie, l'opération française, qui n'est pas un succès militaire, est bel et bien un fiasco politique. En dramatisant le risque représenté par l'Aqmi - qui existe mais dont la présence ne fait pas du Sahel un Tora Bora délocalisé -, on ne contribue pas à clarifier la perception des réalités régionales. Dans ce raid au but imprécis et aux impa…

Une FrançAfrique aux méthodes plus fines

Image
La FrançAfrique désigne les réseaux d’influence français dans les anciennes colonies africaines.
Ces réseaux secrets, cachés au public, ont tenté par tous les moyens de préserver l’accès privilégié aux ressources naturelles de ces pays pour les multinationales françaises : détournements de fonds, soutien de dictateurs, assassinats, financement occulte de partis politiques… Lors de sa campagne électorale, Nicolas SARKOZY avait promis une rupture avec cette politique africaine.
Qu’en est-il trois ans après ?
Pour y répondre, le Club de la presse Nord – Pas de Calais a organisé jeudi 24 juin 2010 un atelier réflexion sur ce thème en présence d’Armand NWATSCHOCK, membre du Collectif Afrique de Lille, de Valérie THORIN grand reporter à Afrique-Asie, et de Patrick Eric MAMPOUYA, activiste politique du Congo Brazzaville et Bloggeur.
En prémices au débat, un film de François Xavier VERSCHAVE, a été projeté par Patrick Eric MAMPOUYA afin de faire une synthèse. Selon ce spécialiste des affaires af…

"T'as vu l'avion?"

Image
Saura-t-on jamais le fin mot de l’affaire qui a conduit à la mort de Michel Germaneau ?
Entre un gouvenement, qui ne peut que se réjouir de voir l’attention nationale enfin détournée des affaires Bettencourt/Woerth, toutes deux fâcheuses dans des genres différents et qui finissent, curieusement, par se mordre la queue, et des preneurs d’otages, plus ou moins ben ladenistes, à qui cette intervention armée fournit la « une » des médias et surtout une sortie de cet enlèvement plus honorable que l’aveu piteux de la mort de maladie de leur otage, qui devons-nous croire et y a-t-il même quelque chose à croire ?
Je voyais à midi, sur France2 me semble-t-il, une carte établie par les « journalistes » spécialisés de la chaîne ; on nous y montrait, par une flèche rouge mobile du plus bel effet, le parcours du commando qui, partant de Mauritanie, s’enfonçait jusqu’au coeur du Mali à la poursuite des supposés ravisseurs !
Why not ? Il y a toutefois matière à réflexion, car non seulem…

Mohamed VI : un roi amnésique

Image
"Le Maroc ne cédera pas un pouce de son Sahara", répète constamment le roi Mohamed VI dans des discours qu'il lit toujours avec difficulté. A propos de ses lectures, on peut se demander s'il n'a pas un Alzheimer précoce. Non seulement, il ne sait plus lire, mais en plus il oublie beaucoup de détails qui fondent ses arguments.
Le Maroc a déjà cédé presque la moitié du Sahara Occidental au régime de Mokhtar Ould Daddah. Mohamed VI semble oublier le cadeau que son père avait fait à la Mauritanie pour la faire sombrer dans un chaos qui lui a coûté la tête de son premier président.
Pour rappel, les Accords Tripartites de Madrid, signés par l'Espagne, la Mauritanie et le Maroc partagent l'ex-colonie espagnole entre ses deux voisins du Nord et du Sud. Ainsi, le Rio de Oro est administré par Nouakchott, entre 1975 et 1979, sous le nom de "Tiris El Gharbiya". Suite à la décision du gouvernement mauritanien de se retirer du conflit sahraoui, les troupes m…

Le Roi du Maroc accuse l’Algérie de torpiller le projet d’ « autonomie » qu’il propose pour la Sahara occidental

Image
Le Roi du Maroc, Mohamed VI, a vivement critiqué l'Algérie qu'il accuse de vouloir torpiller le projet d'autonomie que son pays propose pour le Sahara occidental. Dans un discours prononcé vendredi 30 juillet à l'occasion du 11èm anniversaire de son accession au trône, le souverain Maroc s'en pris violemment aux autorités algériennes. Depuis la fermeture des frontières entre les deux pays en 1994, le Maroc et l'Algérie entretiennent des relations tendues. Le roi de Maroc, Mohamed VI,  a accusé l’Algérie de « manœuvrer » et de « torpiller » l’initiative de l’autonomie que prose le Maroc pour le règlement du conflit sahraoui. » Dans son discours prononcé, vendredi 30 juillet, à l’occasion du 11èm anniversaire de son accession au trône,  le souverain alaouite a déclaré : « Nous entendons poursuivre les efforts de concertation et de coordination nécessaires pour approfondir nos relations bilatérales avec les Etats maghrébins frères. Ceci, en attendant q…

BOUTEFLIKA-KISSINGER: Ce qu’ils se disaient en secret

Image
Que pouvaient bien se dire le tout-puissant secrétaire d’Etat américain «impérialiste» et le ministre algérien des Affaires étrangères dont la capitale, à l’époque, assumait sa qualité de «Mecque des révolutionnaires », à une époque où la guerre froide atteignait son paroxysme ? C’est ce que révèlent les documents déclassifiés par la CIA en 2006, faisant partie des 92 000 pièces mises en ligne la semaine passée par le site Wikileaks. Les 15 pages publiées et classées «Secret» par les services américains, restituent les minutes d’une rencontre entre les deux ministres des Affaires étrangères dans la capitale française. Les sujets abordés sont, dans l’ordre, la Conférence internationale sur l’ordre économique mondial (cheval de bataille de Houari Boumediène à l’époque), l’Angola encore sous occupation portugaise, le Moyen-Orient et, inévitablement, le Sahara occidental (Sahara espagnol, selon la terminologie américaine). La conversation a lieu dans la…