Articles

Affichage des articles du juin, 2010

Le Front Polisario appelle l'ONU à assumer ses responsabilités au Sahara Occidental

Image
Chahid El Hafed, 29/06/2010 (SPS) Le Front Polisario a appelé, mardi, l'ONU à "assumer ses responsabilités au Sahara Occidental", après l'expulsion, récemment, par les autorités marocaines d'une citoyenne espagnole, qualifiant la présence marocaine dans la région d'"occupation illégale".
"Le Royaume du Maroc n'a aucune autorité sur le Sahara Occidental et de là il n'a pas le droit d'appliquer sa loi dans les territoires sahraouis occupés", a précisé le Front Polisario, dans une déclaration du ministre de l'Information, M. Mohamed Almamy Tamek, a SPS.
Les autorités marocaines d'occupation ont expulsé une citoyenne espagnole, Mme Sara Domene qui enseignait la langue espagnole depuis 2007 à El Aaiun. A cet effet, le Front Polisario demande à l'ONU d"assumer sa responsabilité pour mettre fin aux graves pratiques marocaines qui violent le droit international et portent atteinte aux droits fondamenta…

Des prisonniers politiques sahraouis privés de liberté provisoire par la justice marocaine

Image
Salé (Maroc), 29/06/2010 (SPS) La Cour marocaine d'appel de Salé a refusé samedi d’accorder la liberté provisoire pour les militants sahraouis des droits de l'homme arrêtés depuis le 16 octobre 2009, pour avoir effectué une visite aux camps de réfugiés sahraouis, a-t-on indiqué de sources judiciaires sahraouis.

C'est la deuxième fois que le conseil d'administration de cette cour rejette la demande de mise en liberté provisoire déposée par la défense des trois prisonniers sahraouis de conscience, Brahim Dahan, Ali Salem Tamek et Ahmed Nasiri.

La même cour avait accordé le 18 mai dernier la liberté provisoire pour les prisonniers politiques sahraouis, Yahdih Etterouzi, Saleh Labaihi et Rashid Sghair et en janvier, pour la seule femme qui se trouvait parmi le groupe dans cette prison, Degja Lachgar, en raison de la détérioration de son état de santé.
Ces trois prisonniers politiques sahraouis ont été mis en liberté provisoire après avoir entamé, avec…

Parution du n°136 des Nouvelles sahraouies- Notre espoir : de la guerre à la paix

Le numéro 136 des Nouvelles sahraouies, publication éditée par le Comité suisse de soutien au peuple du Sahara occidental, vient de paraître. La présente édition de la publication est parue sous le titre générique “Notre espoir : de la guerre à la paix”. Elle contient un certain nombre d’articles et de contributions sur le combat du peuple sahraoui pour son autodétermination. On y trouve notamment des articles sur “La France revendique son soutien au Maroc et musèle le Conseil de sécurité”, “Les juristes du Parlement européen déclarent illégale la pêche au Sahara occidental”, ainsi qu’une contribution sur la grève de la faim de 6 militants sahraouis, défenseurs des droits de l’homme, pour protester contre leurs conditions de détention et la répression qui sévit de plus en plus au Sahara occidental occupé par le Maroc.

Le Maroc expulse un professeur d’Espagnol du Sahara Occidental occupé

Image
El Aaiun (Sahara Occidental occupé), 29/06/2010 (SPS) Les autorités marocaines ont expulsé lundi une jeune espagnole, Sara Domene qui enseignait la langue espagnole à la ville occupée d’El Aaiun (Sahara occidental) sous prétexte qu’"elle menace l'ordre public", a-t-on appris de sources sur place. Sara Domene, 31 ans, avait reçu vendredi dernier dans la mi journée l’ordre de quitter El Aaiun, en raison qu’elle "constitue une menace grave pour l'ordre public et doit être expulsé en urgence pour la sauvegarde de la sécurité publique". Par ailleurs, le professeur de droit constitutionnel, Carlos Ruiz Miguel a dénoncé l’expulsion de cette jeune espagnole, estimant que c’est une "nouvelle action hostile contre l’Espagne et contre ses chrétiens". (SPS)

Création d’une nouvelle association de soutien au peuple sahraoui à Rennes (France)

Image
Rennes, 29/06/2010 (SPS) L'Association de soutien au peuple du Sahara Occidental (APSO) a été créé récemment à Rennes en Haute- Bretagne (France), afin de faire connaître et reconnaître le peuple du Sahara Occidental, son histoire, sa culture, sa vie, son territoire et ses ressources naturelles auprès de l'opinion publique française, a-t-on appris de source proche de la représentation du Front Polisario à Paris. L’association appelle à soutenir les Sahraouis dans les difficultés matérielles quotidiennes et dans la solution du problème de décolonisation de leur pays à travers la sensibilisation par la diffusion de l'information sur le Sahara Occidental et l'organisation des échanges interculturels, sportives et pédagogiques, selon la même source. Elle entend également à développer des partenariats et des projets autour des arts, de la culture, l’éducation, la pédagogie et la coopération dans l'enseignement de la langue française, a-t-on ajouté. La réal…

Un député mauritanien reproche au Maroc de 'se venger'' contre Ould Haidallah pour sa position du Sahara occidental

Image
Nouakchott, 27/06/2010 (SPS) Le député du parlement mauritanien, Elkassem Ould Belali a estimé l’emprisonnement du fils de l’ex président mauritanien, Ould Haidalla, de "réaction à la position de ce dernier de la question du Sahara occidental" appelant Rabat à "ne pas intervenir dans les affaires intérieures de la Mauritanie", selon l’Agence Nouakchott d’information (ANI). Le député mauritanien qui s’exprimait en séance plénière de l’Assemblée nationale mauritanienne consacrée à la discussion sur le projet du Code de procédure pénale, a dénoncé ces actes, rappelant que la Mauritanie avait signé un accord de paix en 1979 avec le Front Polisario qui a mis fin à la guerre entre les deux parties et a reconnu le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. " Mohamed Khouna Ould Haidalla était le président de la Mauritanie et a signé un accord de paix avec les sahraouis après l'approbation du Comité militaire du salut national et du g…

Le CODESA demande à l'ONU d'ouvrir une enquête sur la torture dans les territoires occupés

Image
El Aaiun (territoires occupés), 27/06/2010 (SPS) Le collectif des défenseurs sahraouis des Droits de l'Homme (CODESA) a demandé aux Nations-Unies de mener "une enquête internationale" sur la torture et les mauvais traitements subis par les victimes sahraouies dans des centres de détention durant 30 ans au Maroc. Le collectif a insisté dans un rapport rendu public à l'occasion de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, sur la nécessité de "mettre en application l'ensemble des recommandations présentées par la commission onusienne contre la torture qui stipule de soumettre toutes les protestations contre les actes de tortures à des enquêtes honnêtes et de lever l'impunité des officiels responsables de torture". Le CODESA a invité le Haut commissariat des droits de l'Homme de l'ONU de visiter de nouveau la région et se rendre compte des violations des droits de l'Homme par le Maroc contre des civi…

La Turquie est au côté de la légalité internationale pour la solution du conflit au Sahara occidental (ambassadeur )

Image
Alger, 27/06/2010 (SPS) Le nouvel ambassadeur turc en Algérie, Ahmed Najati Bigali a indiqué que "son pays est pour une solution pacifique fondée sur les résolutions des Nations Unies sur la question du Sahara occidental", à l’issue d’un séminaire qu’il animait samedi au centre du journal algérien, "Echaab" pour les études stratégiques. "La Turquie soutient les efforts de l'Organisation des Nations unies pour trouver une solution politique acceptable pour les deux parties, fondée sur le droit et la légalité internationale", a affirmé M. Bigali, ajoutant que la question "est entre les mains de l'ONU pour sa solution". Les déclarations de l'ambassadeur turc, intervient en réponse aux questions des journalistes lors du symposium intitulé "la nouvelle stratégie de la Turquie dans les mondes arabe et islamique et la politique étrangère turque". (SPS)

Une aide africaine de 50 000 dollars US aux réfugiés sahraouis

Image
Addis-Abeba, 26/06/2010 (SPS) La commission des affaires politiques auprès de l'Union africaine (UA) a accordé une contribution de 50 mille dollars US destinés aux réfugiés sahraouis, en marge des festivités célébrant la Journée mondiale du réfugiés, organisées vendredi au siège de l’UA à Addis-Abeba, selon un communiqué de l'ambassade sahraouie en Ethiopie.
La cérémonie s'est déroulée en présence des membres du Sous-Comité chargé des questions des réfugiés, rapatriés et personnes déplacées, lequel la République arabe sahraouie démocratique est vice-président.
La cérémonie a été l'occasion d'examiner les préoccupations et les questions de réfugiés pour dénoncer les souffrances du peuple sahraoui et de discuter les moyens de fournir plus d'aide.
La cérémonie a été assistée par les organisations internationales et des représentants du Haut commissariat pour les réfugiés et la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
La délégation de la Répub…

Emissaire de Sarkozy : Claude Guéant est reçu par Bouteflika

Image
Le président Abdelaziz Bouteflika a reçu dimanche le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant, a rapporté l’agence APS. L’audience s’est déroulée en présence du Premier ministre Ahmed Ouyahia, du ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci et du ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines Abdelkader Messahel, a-t-on ajouté de même source. M. Guéant été reçu dans la matinée par M. Ouyahia, a précisé l’APS. Le 21 février dernier, Claude Guéant avait effectué un premier déplacement en Algérie où il avait été reçu par le Premier ministre Ahmed Ouyahia.
Les Algériens avaient formulé plusieurs demandes pour améliorer les relations bilatérales. Le secrétaire général de l’Elysée avait promis d’apporter des réponses aux demandes des Algériens qui concernent plusieurs dossiers : le cas du diplomate Hasseni, la liste noire des pays à risque terroriste, l’immigration, la libre circulation des personnes, les investissements, le Sahara occidental… Lors de son premier dé…

La nécessité des think tanks

Image
A quoi servent les think tanks ? A réfléchir. Le Maroc, apprend-on, dispose de neuf centres consacrés à la réflexion. Il serait, de loin, en avance sur les autres pays maghrébins. Mais pourquoi réfléchir ? Pour éviter des erreurs, explorer des pistes, agir en connaissance de cause. Nos dirigeants disposent-ils, en Algérie, de think tanks ? Il faut bien le croire. Ce sont généralement des conseillers, permanents ou occasionnels, nationaux ou étrangers. On les consulte, ils étudient les questions qui leur sont soumises, et donnent leur avis, en un mot comme en cent. Cela se passe dans une grande discrétion. Ils disposent d'un pouvoir d'influence certain sur les décideurs, et il n'est pas rare qu'ils finissent eux-mêmes par occuper officiellement des postes de décision – est-ce pour cela qu'ils sont si discrets ? Tous les gouvernants ont des conseillers, la pratique n'est pas nouvelle, alors que celle des think tanks l'est. Son origine est américaine, elle s…

Aminatou Haidar dédié du prix "les meilleurs de l’an 2009'' pour sa défense de la liberté et la paix

Image
Madrid, 25/06/2010 (SPS) L'activiste sahraouie, Aminatou Haidar, plus connue sous le nom de la "Gandhi sahraouie" pour son plaidoyer pour le respect des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental, a reçu vendredi le prix "les meilleurs personnages de l’an 2009", décerné par l'hebdomadaire espagnol Cambio 16. Gorka Landaburu, directeur de l'hebdomadaire Cambio 16, dans son discours de la cérémonie de remise du prix, a rendu hommage à l’activiste, Aminetou Haidar pour son engagement à la lutte pour le respect des droits de l'homme, la paix et la liberté au Sahara occidental. Pou sa part, Aminetou Haidar a condamné les violations persistantes des droits de l'homme commises par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental, en dénonçant son refus de libérer trois des sept militants des droits humains emprisonnés depuis octobre dernier pour avoir visiter leurs familles dans les camps de r…

Mauritanie-Sahara Occidental: En finir avec la neutralité

Image
L'intégration maghrébine n'arrive toujours pas à avoir sa rampe de lancement, le problème du Sahara Occidental divise toujours le Maroc et l'Algérie. La Mauritanie, elle, a opté, depuis son retrait de ce territoire en 1979, pour une politique de "neutralité". Elle a reconnu la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) et continue d'entretenir de très bons rapports avec le Maroc. Le Sahara et nous Dès 1957, et alors qu'elle était encore sous la colonisation, la Mauritanie se faisait inoculer son premier virus porteur de la tentation hégémonique. Parce qu'ils parlent la même langue que nous, parce qu'ils ont eu une histoire commune avec nous...Mokhtar Ould Daddah a décidé d'imposer aux Sahraouis une destinée identique à la nôtre. Imaginez seulement qu'au lendemain de la libération de 1945, la France ait émis le désir d'annexer les tranches francophones de la Belgique ou de la Suisse. Le prétexte daddahien est d'ordre col…

Hamada Ould Derwish le Marocain

Image
Né en 1960 à Néma, capitale du Hodh Charghi où son père exerçait la profession de soldat, Hamada Ould Derwish occupera de grandes fonctions et dirigera pendant sept ans le Port Autonome de Nouadhibou. Il a été aussi représentant de la Société Mauritanienne de Commercialisation du Poisson (SMCP) à Tokyo avant d’être son directeur commercial.
Personnalité incontournable de la tribu Rgeïbatt de Mauritanie, Hammada Ould Derwish briguera sans succès le poste de sénateur de Bir-Mogreïn aux élections sénatoriales de 2006.
En novembre 2007, il devient marocain et déclare être « fier dans ma patrie pour m’engager à travers une implication totale sans condition, dans l’application du projet d’autonomie du Sahara, proposé par sa majesté le roi, que Dieu le glorifie ». Presque trois ans après cette décision, Hamada Ould Derwish revient cette semaine dans une longue interview à notre confrère marocain « Al Watan al an » sur sa conception pour un règlement définitif du problème du Sah…

Le président de la République félicite le nouveau président colombien, Juan Manuel Santos

Image
Bir Lehlu (Territoires Libérés du Sahara O ccidental), 25/06/2010 (SPS) .- Le président de la République, Mohamed Abdelaziz, a adressé jeudi une lettre de félicitation au nouveau président colombien, Juan Manuel Santos, élu avec 69% des voix au deuxième à la tête de la République de la Colombie.
"Il m’est un plaisir de vous exprimer au nom du Gouvernement et du peule sahraouis et en mon personnel, les sincères félicitations à l’occasion de la victoire que vous avez remporté lors des élections du 20 juin 2010, et par laquelle vous étiez élu en tant que président de la République sœur de Colombie pour un nouveau mandat", a écrit le président, Mohamed Abdelaziz dans sa lettre à son homologue, Juan Manuel Santos.
Le président de la République a également réitéré la volonté et la détermination du Gouvernement de la RASD à développer les relations bilatérales entre les deux pays, a ajouté le texte de la lettre dont une copie est parvenue à SPS.
Il a enfin souhai…

Journal en Mauritanie ou autour: 17 Mai 1959 & 13 Mai 1977

Premières élections à l’Assemblée nationale & Accord de défense mutuelle entre la Mauritanie et le Maroc Le 17 Mai 1959, ont lieu les premières élections à une Assemblée nationale en Mauritanie. Dix jours après, en Conseil de gouvernement, le président Moktar Ould Daddah en fait le bilan : « les électeurs, malgré l'époque défavorable, ont participé d'une manière massive au scrutin, et en ont fait le test de l'unanimité nationale ". Le communiqué remplace l'appellation de Conseil de gouvernement par celle de Conseil des ministres : la Mauritanie nouvelle a commencé. Sans doute, sous l’administration française, le Territoire avait-il une assemblée, dite territoriale et instituée par une loi métropolitaine du 6 Février 1952(1). Des élections avaient suivi le 30 Mars 1952(2), puis le 31 Mars 1957(3). Celles de 1959 ont des résultats apparemment analogues(4) :  les Mauritaniens plébiscitent les deux listes du PRM, qui enlèvent la totalité des 40 sièges,…

Kassem Ould Bellal : «Le Maroc cherche à se venger de Mohamed Khouna Ould Haidalla»

Image
Le député Kassem Ould Bellal, a qualifié l’emprisonnementpar le Maroc de Sidi Mohamed Ould Haidallah de représailles contre le père de ce dernier, Mohamed Khouna Ould Haidalla, ancien président de la Mauritanie. Selon le député, le Royaume chérifien chercherait à se venger de l’ancien président mauritanien pour avoir singé, en 1979, un traité de paix avec le Front Polisario. Traité qui mettait fin au conflit territorial qui opposait les deux pays. Ainsi, Ould Bellal soutient que «les supplices, subis actuellement par Ould Haidallah fils, emprisonné au Maroc pour trafic de drogue, laisse penser que le royaume voisin viseraient, indirectement, Ould Haidallah père. Celui-ci serait, d’ailleurs, accusé ainsi que tous les nordistes mauritaniens d’être des Sahraouis, affirme le député. Mais ajoute-t-il, c’est au Maroc de savoir que «le Conseil militaire pour le salut national et le gouvernement de l’époque avaient signé ledit traité au nom de tous les mauritaniens. Car la guer…

Bendjama : " Nous avons une relation privilégiée avec l'UE "

Image
Amar Bendjama, ambassadeur d'Algérie à Bruxelles
" Nous avons une relation privilégiée avec l'UE " Le Conseil d'association, qui s'est réuni récemment au Luxembourg, "a montré la solidité des relations entre l'Europe et l'Algérie, et le caractère multiforme et très dense" des relations entre les deux parties, s'est-t-il félicité lors d'une rencontre avec les Eurodéputés, membres de la délégation Maghreb au Parlement européen. Il a soutenu que depuis l'entrée en vigueur de l'Accord d'association UE-Algérie en 2005, la coopération entre les deux parties a "énormément progressé (...) et dans des secteurs que l'on n'imagine pas, puisque généralement réservés à la souveraineté nationale", a-t-il insisté, allusion faite à l'aide qu'assure l'UE à l'Algérie, pour ses politiques en matière de gestion pénitentiaire et d'amélioration de la justice. "Je crois que nous sommes le seu…

L’avenir du Sahara occidental

Image
Cette ancienne colonie espagnole n'a toujours pas trouvé de statut définitif sur le plan juridique, plus de trente ans après le départ des Espagnols en 1976.
Le Maroc l’envahit, le Front Polisario, mouvement de résistance a proclamé la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Après une période de guerre un cessé le feu a été signé en 1991, depuis le Maroc a construit un mur de prés de 250 km de long pour « protéger » les richesses notamment minières. Il occupe 80% du territoire. (Environ 300 000 habitants)
Les réfugiés Sahraouis sont dans la région de Tindouf en Algérie, dans 5 camps comprenant environ 150 000 personnes, nombreux sont ceux qui n’ont connus que ces camps comme réalité de vie !
L'ONU est directement impliquée depuis 1988, lorsque le Maroc et le Polisario se sont mis d'accord pour la tenue d'un référendum d'auto-détermination, afin d'obtenir une issue pacifique au conflit. En 1991, l'ONU a obtenu un …

Le FLNKS au Comité des 24 à New York

Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux DÉCOLONISATION:EXAMEN DES QUESTIONS DU SAHARA OCCIDENTAL, DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE, DE GUAM, DES ÎLES TURQUES ET CAÏQUES, ET DES ÎLES VIERGES AMÉRICAINES
Le Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux (Comité spécial des 24) a examiné ce matin les questions du Sahara occidental, de la Nouvelle-Calédonie, de Guam, des îles Turques et Caïques, et des Îles Vierges américaines. La plupart des délégations qui ont pris la parole ce matin, notamment celles du Venezuela, de la Bolivie et de Cuba, ont estimé qu’il est devenu urgent et important pour l’Assemblée générale des Nations Unies de convenir de la célébration d’une troisième Décennie internationale de l'élimination du colonialisme.
Les délégation…