Articles

Affichage des articles du avril, 2010

Plus de 30 organisations et personnalités du Nigeria appellent l’ONU à la protection des droits de l'homme au Sahara occidental

Image
Abuja (Nigeria), 29/04/2010 (SPS) Plus de 30 organisations et personnalités du Nigeria ont appelé mercredi, dans une lettre adressée au SG de l'Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon à la protection des droits de l'homme au Sahara occidental, afin de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination et à l'indépendance, a-t-on appris de source proche de l'ambassade sahraouie au Nigeria. Ces organisations et personnalités qui représentent le mouvement syndical, la société civile, les droits humains, les centres de recherche et des universités du Nigeria, ont exprimé leur "profonde préoccupation" par la situation des droits de l'homme au Sahara occidental et l'échec de l'ONU à organiser un référendum juste et régulier devant permettre au peuple sahraoui l’exercice de son droit à l'autodétermination.
Les signataires ont condamnée l'occupation marocaine du Sahara occidental, soulignant que l'opinion publiq…

Visite d'élus français aux camps de réfugiés: une réaffirmation de la solidarité avec la cause sahraouie (Lamari)

Alger, 29/04/2010 (SPS) La visite d'élus français, attendue jeudi aux camps de réfugiés sahraouis, constitue une réaffirmation de la solidarité avec le peuple sahraoui, a indiqué le président du Comité algérien de soutien au peuple sahraoui, M. Mahrez Lamari.
Cette visite de solidarité, la troisième du genre, constitue une réaffirmation des élus français de leur solidarité avec le peuple sahraoui et une représentation de la société civile française solidaire avec la cause sahraouie, a souligné M. Lamari à l'APS.
''La position du gouvernement français ne reflète nullement celle du peuple français solidaire avec la cause du peuple sahraoui'', a estimé M. Lamari pour qui ''le black out médiatique ne peut occulter l'initiative menée par ces élus français, issus de formations politiques françaises diverses, aux camps de réfugiés sahraouis''.
"La délégation d'élus, qui a déjà pris connaissance, en toute liberté, de la situation dramati…

Première école de cinéma dans les camps de réfugiés sahraouis

Image
DAKHLA (camps de réfugiés sahraouis) – La première école de cinéma sera inaugurée prochainement dans les camps de réfugiés sahraouis et sera établie à l’école du 27 février, a révélé jeudi le directeur du Festival international du cinéma du Sahara occidental (Fisahara), et réalisateur espagnol, Javier Corcuera, selon l’Agence de presse sahraouie (SPS).
Dans une déclaration à SPS, M. Corcuera a précisé que la 7e édition Fisahara sera marquée par l’inauguration de la première école de cinéma dans les camps de réfugiés sahraouis, « fruit de plusieurs années de travail et de coordination avec des cinéastes et acteurs de plusieurs pays du monde ».
Il a également indiqué que ce festival est le premier du genre à se tenir dans les camps de réfugiés sahraouis et que cette nouvelle école de cinéma sera cofinancée par des associations et des organisations notamment espagnoles et l’agence espagnole de coopération internationale.
Source : APS

LES MILITANTS SUSPENDENT LEUR GRÈVE DE LA FAIM CONTRE DES ENGAGEMENTS DE RABAT

Les militants pour les droits de l'homme incarcérés au Maroc pour trahison depuis octobre 2009 après s'être rendus en visite dans les camps de réfugiés sahraouis ont interrompu leur grève de la faim au terme de 41 jours de jeûne, a déclaré à la MISNA l'Association nationale de solidarité avec le peuple sahraoui sise à Rome, précisant que "la grève de la faim a été suspendue contre l'engagement des autorités marocaines à résoudre le dossier des détenus politiques suite à cession des négociations". Arrêtés à l'aéroport de Casablanca, les sept représentants d'organisations de défense des droits du peuple sahraoui avaient entrepris une grève de la faim - à l'exception de la militante Dejga Lachgar, en liberté surveillée depuis janvier dernier pour raisons de santé - en faveur de leur libération ou tout au moins de leur droit à un procès. La grève entamée par les militants aspirait également à manifester leur soutien à une trentaine de prisonniers sahr…

Le Congrès des députés espagnol appelle le Maroc à libérer les détenus politiques sahraouis

Image
Madrid, 29/04/2010 (SPS) Le Congrès des députés espagnol (Chambre basse du Parlement) a demandé au Maroc de libérer les prisonniers politiques sahraouis et à "respecter les droits de l'homme" dans les territoires occupés du Sahara occidental.
Dans une résolution adoptée à l'unanimité des groupes parlementaires au sein de la Commission des Affaires étrangères, les députés espagnols ont lancé un appel pressant au Maroc afin de libérer les six militants sahraouis des droits de l'homme, incarcérés dans la prison marocaine de Salé depuis octobre dernier, après leur retour des camps de réfugiés.
Le Congrès des députés espagnol a demandé ainsi au gouvernement marocain de "respecter pleinement" leurs droits humains, ainsi que la "dignité et la sécurité de leurs proches".
Il a demandé, en outre, au gouvernement espagnol de "continuer à s'intéresser" auprès des autorités marocaines à leur situation et "d'intensifier les actions di…

Six de 38 prisonniers politiques sahraouis suspendent leur grève de la faim

Image
Salé (Maroc), 29/04/2010 (SPS) Les six prisonniers politiques sahraouis écroués depuis octobre dernier dans la prison de Salé (Maroc) ont suspendu mardi une grève de la faim illimitée qu’ils avaient entamé le 18 mars dernier pour exiger un procès équitable ou la libération immédiate et inconditionnelle, selon des sources judiciaires sahraouis.
Cette décision intervient après l’engagement des autorités marocaines à répondre à leurs doléances, a-t-on indiqué de même source.
et qu'il ya eu une grave détérioration de leurs conditions de santé à la suite de complications de la grève de la faim illimitée et ils souffrent de plusieurs maladies chroniques.
Les six prisonniers politiques sahraouis ont salué les organisations des droits de l'homme locales et internationales, forces démocratiques, gouvernements, parlements et les personnes qui les ont soutenus, ainsi que tous leurs compatriotes en grève de la faim dans les prisons marocaines.
Ils ont arrêté en octobre dernier, à Casablanca à…

des manifestants dénoncent à Madrid les violations des droits de l'homme au Sahara Occidental

Image
MADRID - De nombreux manifestants ont dénoncé à Madrid les graves violations des droits de l'homme que commet le Maroc contre la population sahraouie au Sahara occidental occupé et appelé l'ONU à s'impliquer dans la défense de ces droits, en élargissant le mandat de la MINURSO à leur surveillance. A l'appel de plusieurs associations de soutien à la cause sahraouie, les manifestants se sont regroupés mercredi soir devant le siège du HCR pour exiger également la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis incarcérés dans les prisons marocaines. Portant des drapeaux de la RASD et arborant les portraits des six militants sahraouis des droits de l'homme emprisonnés et en grève de la faim, ainsi que des pancartes sur lesquelles était écrit "Basta", les manifestants ont scandé des slogans en faveur de la liberté et de l'indépendance du peuple sahraoui. (APS)

Abdellatif Laâbi plaide "Pour un Pacte national de la culture"

Image
Présenté par Mohamed Belmaïzi, 28/4/2010 Je vous soumets une intervention récente du poète Abdellatif Laâbi, l’un des acteurs contemporains les plus vivants et les plus novateurs. Poète, combattant depuis les années soixante pour une nouvelle culture au Maroc, au Maghreb, en Afrique et en Orient, il plaide ici « Pour un Pacte national de la culture », dans notre pays. Il est évident que le déficit démocratique, l’immobilisme et le verrouillage contre toutes les potentialités dans notre pays, est clairement provoqué par le mépris de la culture, ce parent pauvre des pouvoirs institués. Ce texte souligne, selon ma lecture, que la société civile grouille de dynamisme, avance et s’émancipe, alors que les pouvoirs institués végètent et régressent… Pour que le Maroc change réellement, il est urgent de faire un véritable état des lieux… de cette jarre qui nous est commune… bien identifier et explorer son fond (qa3 alkhabya)… Pour un Pacte national de la culture Abdellatif Laâbi La s…

Brahim Vall Ould Aydalha, l’un des auteurs de la tentative avortée de coup d’Etat du 16 mars 1981

Image
‘’ Je n’ai jamais connu d’hommes aussi braves et aussi courageux que les deux officiers Ahmed Salem Ould Sidi et Kader. Ils ont quitté cette vie, en emportant, avec eux, des valeurs perdues aujourd’hui ’’.
Le Calame : Vous avez participé au putsch manqué contre le pouvoir de Mohamed Khouna Ould Haidalla, le 16 mars 1981. Parlez-nous de cette tentative, de sa préparation et des raisons de son échec.
Brahim Vall Ould Aydalha : Malgré que le moment ne soit pas encore propice pour se prononcer sur bien des détails qui ont émaillé cette opération, je serais amené à apporter, d’une manière très succincte, les éléments de réponse suivants : Les préparatifs pour le coup d’Etat, du 16 mars 1981, ont été menés dans la localité de «Ben Guerir», à 70 kms de Marrakech, au Maroc. Nous y avions subi, durant quelques mois, des entraînements sur différentes armes.
J’avoue que ces entraînements ont été, à la fois, professionnels et d’une haute qualité. Nous étions accompagnés, en permanence, du lieuten…

Le Polisario dénonce le blocage par la France de mécanismes onusiens de surveillance des droits humains au Sahara Occidental (officiel)

Image
New York, 29/04/2010 (SPS) Le Polisario a dénoncé, mercredi à New York, le blocage par la France de mécanismes onusiens de surveillance des droits humains au Sahara Occidental, au cours des consultations préliminaires des membres du Conseil de sécurité sur la résolution qu’il doit adopter ce jeudi.
"Le Front Polisario dénonce fermement les efforts déployés par la France pour bloquer les propositions tendant à établir un mécanisme pour surveiller et protéger les droits de l'homme au Sahara occidental", a déclaré le représentant du Front Polisario à New York, M. Boukhari Ahmed.
e diplomate sahraoui a indiqué que Paris a travaillé "activement pour protéger le Maroc de toute inspection internationale sur ses violations graves et répétées des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental", alors que l’Espagne, par voix officielle, a confirmé à l'ONU, lundi, qu’elle "appuie la surveillance des droits humains dans le cadre du mandat d…

Une délégation d'élus français attendus jeudi aux camps de réfugiés sahraouis

Image
Camps des réfugiés sahraouis, 29/04/2010 (SPS) Une délégation d'une centaine d'élus français est attendue jeudi aux camps de réfugiés sahraouis, dans le cadre d'une visite de solidarité, apprend-on de source officielle.
Cette visite de solidarité comprend dans son programme une conférence au camp de Dakhla sur diverses questions, dont l'expérience démocratique et la coopération, les communes, le jumelage, les droits de l'homme en territoires occupés, et le rôle de la femme dans la gestion, selon la même source.
Elle coïncide avec la tenue de la 7ème édition du festival international du cinéma au Sahara occidental (FiSahara 2010), qui verra la présence de plus 500 participants, entre cinéastes, hommes politiques et représentants de médias, issus d'une dizaine de pays (USA, France, Grande Bretagne, Allemagne, Espagne, Autriche, Pérou, Algérie, et comme invitée d'honneur l'Afrique du Sud), a-t-on signalé.
La délégation d'élus français visitera égalemen…

La France bloque la surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental

Image
Déclaration d’Ahmed Boukhari représentant du Front POLISARIO aux Nations Unies
New York, le 28 avril 2010 –Le conseil de sécurité s’apprête à examiner demain une nouvelle résolution destinée à prolonger le mandat de la MINURSO – la Mission des Nations Unies pour le Referendum au Sahara Occidental – Le front POLISARIO dénonce fermement les efforts faits par la France pour bloquer les propositions visant à établir un mécanisme de vigilance et de protection des droits de l’Homme au Sahara Occidental.
La France a œuvré activement pour protéger le Maroc de tout contrôle international sur ses abus graves et répétés des droits de l’homme en territoires occupés du Sahara Occidental. La première vice-présidente de l’Espagne, María Teresa Fernández de la Vega, a confirmé lundi dernier à l’ONU que l’Espagne est en faveur de l’inclusion de la surveillance des droits de l’homme au mandat de la MINURSO.
Le rejet par la France des droits de l’homme au Sahara Occidental est en contradicti…

Une rencontre entre journalistes espagnols et sahraouis interrompue

Image
M. Abi
Les autorités marocaines persistent dans les atteintes aux droits de l’homme commises contre le peuple sahraoui, innovant, à chaque fois, dans ces comportements hostiles.
Lautorités marocaines ont interrompu, samedi 20 décembre, vers 16h, la rencontre organisée entre un groupe de journalistes représentant des médias espagnols avec des défenseurs sahraouis des droits de l’homme, laquelle se tenait dans la maison de M. Ahmed Sbaii, membre de l’Association sahraouie des victimes des violations graves des droits de l’homme commises par le Maroc.
Les services de répression du palais royal marocain ont usé de la force et obligé les journalistes à sortir de la maison, prétextant l’interdiction de parler aux militants sahraouis.
La délégation espagnole, empêchée de rencontrer ces activistes des droits de l’homme sahraouis, était composée de MM. Enrique Rabec, de l’agence de presse espagnole «EFE», Trinitad Deribus du journal Diario Publico, Paola Rosas du réseau «El Coreo» et d’Irina Ca…

Un festival du cinéma par solidarité avec les prisonniers

Image
Larbi Graîne
Le coup d’envoi du festival international du cinéma du Sahara Occidental dont c’est la 7 édition sera donné aujourd’hui jeudi au niveau du camp des réfugiés sahraouis dénommé «Dakhla» à 140 km au sud de Tindouf.
La manifestation, si elle se veut culturelle, revêt tout aussi un caractère politique et militant puisque les dirigeants du Polisario ont tout fait pour concocter un programme devant alerter la communauté internationale sur les violations des droits de l’Homme commises par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental.
En attendant l’ouverture officielle, la soirée de mardi a vu le lancement des travaux d’atelier ainsi que la projection de plusieurs films au niveau du cinéclub de la wilaya à l’intention du public local.
Les enfants ont eu aussi droit à leurs films; une séance leur a été consacrée hier alors que parallèlement, une exposition de photographies retraçant la lutte du peuple sahraoui pour le recouvrement de ses droits nationaux a été organ…

Un tortionnaire marocain mort en état d'ivresse

Image
Le policier Marocain qui torturait cruellement les Sahraouis depuis des années à El Aaiun, et dont vous avez pu lire le nom des centaines de fois dans les témoignages de femmes, enfants, jeunes, vieux... pour des actes les plus horribles, Aziz Anouch Touhima est mort. Un deuxième policier, du même genre, khalid Barakat est gravement blessé. Ils ont eu un accident de voiture... le premier était complètement ivre...
La nature ivrogne des tortionnaires du roi Mohamed VI a fini par les tuer! Le destin ne pouvait pas faire mieux!
Les amis Sahraouis disent qu'on ne peut se réjouir de la mort d'un homme... cela fait néanmoins un adepte légalement autorisé à la torture de moins! Mais le problème, c'est qu'au royaume désenchanté du Maroc, les tortionnaires ne manquent pas. Demandez à n'importe quel marocain s'il veut bien torturer un sahraoui. Il le fera avec tout le plaisir du monde. Cela fait partie de la "fraternité" entre les deux peuples du Maroc et du Saha…

Maroc. Cette culture du desespoir...!!!!

Image
Des grèves de faim
un peu partout
des enseignantes
des chômeurs
des...
les détenus
je comprends
pas d'autre manière de s'exprimer
mais que le seul moyen de revendiquer
le seul moyen de lutter
devient le suicide!!!
c'est alarmant
des groupes se forment
pour des revendications immédiates
une fois leur but atteint
ou une fois désespéré
ça se disperse
on ne parle plus de projet societal
on ne parle plus de lutte organisée
avec des objectifs clairs
on ne parle même plus solidarité....
et le makhzen poursuit
ses projets
de plus d'appauvrissement
de plus de marginalisation
de plus d'avilissement
de ceux qui jadis
parlaient au nom du peuple!!!!!
jamais les prix n'ont été aussi chers
ou walou
jamais les projets de loi les plus reacs
ne sont passés si facilement
jamais vu une telle passivité
même dans les pires moments
de la répression claire et directe...
pas de boussole
même à l'état embryonnaire
pour éclairer la route
des tentatives par ci par là
vite avortées
des sacrifices énormes
peu ou pas de résulta…

Il faut que...vieillesse passe. Un croulant à la tête du parlement au Maroc

Image
Contre toute attente et obtenant l'adhésion de tous les partis de la place, majorité comme opposition, Abdelwahid Radi, 78 ans et plus ancien parlementaire du monde ( plus de 50 ans au parlement de Rabat ), vient d'être élu haut la main au perchoir de la chambre.
Ce signal est on ne peut plus clair à l'attention de la jeunesse marocaine ( près de 55 % des Marocains ont aujourd'hui moins de 30 ans ).
Les vieux et les malades ne laisseront pas la place...Et dire que Radi, ministre de la justice sortant et ...sorti par le Roi Mohamed VI récemment, est "socialiste".
Je précise : socialiste caviar. Puisque le nombre de terres cultivables et lotissables dans la région de Kénitra et du Gharb de manière générale, qui appartiennent à ce politicien croulant, s'étendent sur une bonne partie de la région du Gharb
A telle enseigne que certains journalistes n'hésitent pas à l'appeller Abdelwahid El Aradi ( El Aradi : les terres ).
De son coté, son alter égo, le…

Le collaborationnisme de Mohamed VI avec l'Etat sionniste dévoilé

Image
Enfin, les arabes commencent à se rendre compte du rôle négatif joué par le Maroc sur la scène arabe. Après les trahisons dans les guerres prédédentes (Hassan II livrait tous les renseignements nécessaires aux israéliens pour se protéger contre toute attaque des arabes) voilà le secrétaire général du Conseil Supérieur des Antiquités égyptien qui met les points sur les "i". M. Mokhtar Kasbani vient de déclarer que le Maroc est responsable de la judaïsation de Jérusalem.
La complicité du roi Mohamed VI avec la lobby sioniste n'est plus un secret pour personne, sauf pour certains marocains qui voient en lui le "Messie" .
Le président du Comité d'Al-Qods a été démasqué. En réalité, c'est un traître à la cause des palestiniens.
Kasbani a ajouté que le monde arabe doit retirer le dossier du Qods du Maroc, parce que c'est le pays qui a quatre juifs dans son gouvernement et dont la position est faible envers la cause palestinienne.  Comme la femme trompée p…

A quoi sert la MINURSO au Sahara Occidental?

Image
En recevant, vendredi au siège de l'ONU, la délégation sahraouie conduite par le président de la RASD, Mohamed Abdelaziz, M. Ban Ki-moon s'est déclaré «préoccupé et inquiet» des violations des droits de l'homme perpétrées à l'encontre des militants et de la population sahraouie au Maroc et en territoire occupé. Il était temps que le secrétaire général de l'ONU élève la voix pour exprimer sa désapprobation que dénoncent faits et preuves à l'appui de nombreuses organisations humanitaires, dont certaines dépendantes de l'institution onusienne qu'il dirige. Ce qui n'est pas pour autant suffisant de sa part, d'abord eu égard à ce qui se passe au Sahara Occidental en terme de violence et de répression qui se sont abattues sur le peuple sahraoui. Et d'autre part parce que l'ONU a une responsabilité directe concernant la protection et la sauvegarde de ce peuple. Responsabilité qui découle de son engagement à lui garantir l'exercice du droi…

RASD, LA JUSTICE SANS LA GUERRE? DE JOSEP LUIS PENADÈS. Des images qui ne mentent pas

Image
Une foule considérable était présente au cinéclub de Dakhla (Sahara occidental) dans la soirée de mardi dernier, composée de la presse étrangère et algérienne et de visiteurs espagnols fidèles au Festival international de cinéma du Sahara occidental qui débutera aujourd’hui, jeudi 29 avril, dans le camp de réfugiés de Dakhla.
Le documentaire prend comme point de départ l’histoire d’un jeune Sahraoui, émigré en Espagne depuis huit ans, qui ne voit d’autre solution au conflit saharo-marocain que la guerre.
Au fil des 52 minutes de la durée du film RASD, la justice sans la guerre ?, des images déferlent, honnêtes et parfois choquantes, témoignant des souffrances du peuple sahraoui depuis 1975. Des photos de militants et de manifestants sauvagement torturés et des vidéos clandestines montrant des manifestations pacifiques durement réprimées par la police marocaine dans les territoires occupés, notamment pendant la révolte pacifique de 2005 à Laayoun, sont autant de preuves tangibles incr…

Subversion terroriste dans la région : Le GSPC au service du makhzen

Image
Par M. Abi
L’aide que le Maroc accordait aux groupes islamiques armés (GIA) au début des années 1990, comme l’a révélé Abdelhak Layada, premier «émir» national de cette organisation, semble bénéficier aujourd’hui au Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). L’organisation a changé de nom, mais pas les dessous de cette «coopération» qui a pour buts de mettre à mal l’Algérie et de saper les efforts qu’elle fournit pour la stabilité de la région du Sahel. Par ricochet, cette collusion d’intérêts sert à perpétuer la colonisation du Sahara occidental. Des convergences entre le Maroc et le GSPC, malgré leur caractère confidentiel, trahissent cette «coopération» qui arrange les intérêts des deux parties.
Des observateurs avertis de la scène sécuritaire citent l’exemple de la menace proférée récemment par le GSPC contre l’Afrique du Sud, qui, pourtant, n’a jamais attaqué l’islam.
Le GSPC, qui n’a jamais revendiqué un attentat terroriste perpétré au Maroc, se couvre derrière …

Les «Tom et Jerry» de l’Atlas

Image
M. Z. (mohamed_zaaf@yahoo.fr)
Dans le coin, le Maroc est le seul pays où le terrorisme ne frappe pas, n’agit pas, l’hiver, il hiberne, l’été il part en vacances.
Les manœuvres militaires maroco-américaines, «Lion de l’Atlas» qui se tient annuellement depuis 2005 dans le royaume du Maroc, a été entreprise hier pour durer plus d’un mois. Elles engloberont près de 900 soldats américains dans la région de Tan-Tan, située juste au-dessus des limites frontalières du Sahara occidental et qu’on disait, dans le temps, prête à abriter le fameux commandement de l’Africom. A quoi peuvent-elles servir ? Pas à grand-chose sinon à contenter les troufions du voisinage, ils pourront bouffer à satiété tout le temps que durera la manœuvre. Le Maroc a des superflics qui vous enrayent tous les projets terroristes dès qu’ils sont au stade de l’intention. Depuis un bout de temps, on y enregistre régulièrement des arrestations par dizaines sans qu’aucun attentat soit commis. Dans le coin, le Maroc est le seul…

L’OMDH l’a confirmé hier : Les détenus sahraouis ont arrêté leur grève de la faim

Cinq détenus sahraouis qui observaient une grève de la faim depuis le 18 mars dans la prison de Salé (ville jumelle de Rabat) « ont arrêté leur mouvement », a annoncé hier à Rabat l’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH, indépendante).
« Les cinq grévistes ont arrêté mardi en fin d’après-midi leur mouvement », a déclaré à l’AFP Amina Bouayache, présidente de l’OMDH. Pour sa part, le sixième détenu sahraoui avait déjà arrêté, il y a plusieurs semaines, sa grève parce « souffrant de diabète ». Un de leurs avocats, Mohamed El Habib Erguibi, a confirmé hier que les six détenus « ont arrêté mardi en fin d’après-midi la grève de la faim » à Salé. L’OMDH a récemment appelé les grévistes de la faim « à cesser leur mouvement de protestation » et demandé à ce qu’ils puissent « bénéficier de la liberté provisoire le temps que durera le reste de l’instruction conduite par un magistrat ». Le journal Bayane Al Youm (gauche) a annoncé hier la fin de la grève de la faim en évoquant la pos…

Réponse du CODESA à la déclaration de l’Organisation Marocaine des Droits de l’Homme (OMDH) publiée le 20 mars 2010

Image
Réponse du CODESA à la déclaration de l’Organisation Marocaine des Droits de l’Homme (OMDH) publiée le 20 mars 2010
Le bureau exécutif du CODESA a suivi avec une vive préoccupation les informations à propos de la visite rendue par l’OMDH aux prisonniers Sahraouis d’opinion détenus dans la prison de Salé au Maroc.
Après une lecture attentive de la déclaration publiée par l’OMDH le 20 mars, et après avoir contacté les familles des prisonniers, le CODESA conclut ce qui suit :
- La rencontre avec les défenseurs Sahraouis s’est déroulée en présence du directeur adjoint le la prison, Abdelaziz Twabet, et des membres de l’OMDH, Amina Bouaayche, Said Elbakri et Mustapha Znadi.
- Les prisonniers de conscience ne sont décrits comme défenseurs des droits de l’homme, ni nommés, comme s’ils étaient anonymes. Ils sont simplement décris comme « aux citoyens qui ont visité l’Algérie et « ont été accusés d’espionnage pour l’étranger » »
- La déclaration de l’OMDH parle de l’amélioration des conditions …