Articles

Affichage des articles du janvier, 2010

El diario El Mundo y sus fuentes no identificadas

Image
El diario“El Mundo”publica hoy una noticia -posiblemente recogida de alguna falsa agencia de noticias- referente a la detención por parte del Ejército de Mauritania, de tres presuntos terroristas y un colaborador, que podrían haber participado en el secuestro de los tres cooperantes catalanes de laONG BarcelonaAcción Solidariaque fueron secuestrados en ese país.
La fuente que no se ha identificado -según el diario español-  afirma que“los tres sospechosos se produjo el pasado domingo en la región septentrional de Bir Mogrein, a unos 1.200 kilómetros de Nuakchot, señaló la fuente, que pidió el anonimato”.La misma fuente (sin identificar) agregó“que los investigadores barajan la hipótesis de que entre los arrestados se encuentre algún ex combatiente del Frente Polisario”. Los tres cooperantes catalanes llevan secuestrados dos meses, sin que hasta ahora se conozcan datos sobre su situación, aunque la organización Al Qaeda en el Magreb Islámico (AQMI) reivindicó  su captura. Al parecer, los…

Le peuple sahraoui ne renoncera jamais à ses droits légitimes

Image
Le monarque alaouite ne cesse de répéter que le Maroc est plus déterminé que jamais «à ne pas renoncer à un seul grain de sable» du territoire sahraoui qu'il occupe militairement, depuis plus de trois décennies. 
Cette déclaration soulève une question très importante : Le roi du Maroc et sa plèbe, pensent-ils que le peuple sahraoui est prêt à renoncer à la terre pour laquelle il se bat depuis plus de 34 ans? Ban ki-moon, Christopher Ross, et toute cette farce qui s'appelle l'ONU, sont-ils du même avis? Le régime Marocain qui s'illustre, divulguant la face cachée de cette dictature de velours promue Monarchie constitutionnelle par Paris et consorts, pense que le soutien américain et français l'aidera à annexer défintivement le Sahara Occidental. La mémoire courte des uns et des autres fait qu'ils oublient les leçons du passé : l'éclatante défaite des EEUU et de la France au Vietnam, une aventure qui a fini en débandadde militaire.  Le peuple sahraoui a gagné la…

Un problème anachronique

Le membre du Comité des Droits Sociaux et Economiques des Peuples de l'ONU, Aslan Abashidze, en se prononçant sur le conflit du Sahara Occidental, a déclaré que le problème se trouve dans le fait que "quelques états voisins essaient de changer la corrélation de la population" qui peut voter dans le référendum d'autodétermination.  "Le statut international de ce territoire est indéterminé", ajoute-t-il en assurant que "l'ONU s'est occupée et elle s'occupe de ce problème, avec l'organisation du référendum que l'on connait".  Le représentant de l'ONU, qui a participé le 27 janvier à la présentation du Colloque  Unesco de Droits de l'homme et Démocratie de l'Université de Las Palmas de Grande Canarie, a affirmé dans une conférence de presse que "le représentant" du peuple saharaui "est le mouvement du Polisario".  De son côté, le président de la Colombie, qui a aussi participé à l'acte, a considéré …

Sahara : Le double langage des autorités marocaines

Image
Cette semaine, les attaques marocaines contre l'Algérie sont montées d'un cran. D'abord, avec les violentes sorties du Ministre de la Communication, Khalid Naciri pour "dénoncer la responsabilité algérienne dans le blocage d'une solution au conflit du Sahara Occidental". Ensuite, c'était au tour du Ministrs des Affaires Etrangères, Fassi Fihri, de prétendre avoir envoyé une lettre au Secrétaire Général Ban Ki-moon, pour pointer du doigt le pays voisin qui, fidèle à ses principes, refuse de laisser tomber le principe sacré du droit des peuples colonisés à l'autodétermination.  Le lendemain, la presse marocaine indique que le responsable de la diplomatie marocaine s'est rendu à Alger, à la tête d'une haute délégation, pour assister aux funérailles de l'ambassadeur algérien à Rabat, Larbi Belkheir. Au même temps, cette même presse se fait écho d'une lettre de condoléances adressée par le roi Mohamed VI au président Bouteflika.  Quelques moi…

Choueikhatou Biadillah, serait-il déçu par son roi?

Au début de son aventure, les marocains ont eu la faiblesse de croire El Himma quand il affichait son intention de renouveler la classe politique en y injectant du sang neuf, des cadres jeunes et compétents, vivier d’idées nouvelles pour le Maroc de demain. Et voilà qu'il leur amène Choueikhatou Biadillah. De ministre de la santé a été propulsé pour remplacer Fouad Ali Himma, l'ami et main droite du roi Mohamed VI, à la tête du PAM. De la sorte, il est passé à occuper le devant de la scène à cause de ses origines. "Je ne suis pas le sahraoui de service", dit-il. Pourtant, parmi tous les leaders de partis dépêchés à plusieurs capitales du monde pour expliquer la position du Maroc sur le conflit du Sahara Occidental, seul le nom de Biadillah a eu, dans un premier temps, l'honneur d'être mentionné. Et d'être reçu personnellement par le roi. Et puis, la première réunion de son parti a eu lieu à la ville d'El Aaiun. Sa nomination sera suivie de toute une s…

Internet et lobbies, les nouvelles armes de Mohamed VI

Le Maroc est en crise interne majeure. Un échec historique du modèle, un effondrement de la gouvernance spoliée par une monarchie prédatrice et un exécutif corrompu, sous influence, sans vision etexténué. Le soutien au Maroc dans l'affaire du Sahara Occidental ayant sérieusement baissé dans le monde entier au cours des dernières années, notamment suite au départ de Bush et de Peter van Walsum et aux violations graves des droits de l'homme, les dirigeants marocains tentent de compenser le déficit d’affection, via une armada d’internautes payés pour relayer leur propagande.  Celle-ci inclut des accords passés par les responsables de Rabat avec une batterie d’organisations, de sites internet et d’initiatives privées qui font la promotion de l’image du Maroc dans la presse, à la télé et sur internet, et diffusent toute sorte de désinformation sur la réalité du conflit et de la situation au Maghreb. A titre d'exemple, on peut citer : Maliweb, Mauritanie-web, Africaguinée, Courrie…

Todo por el Sahara

La táctica empleada por Marruecos hacia España hasta ahora, durante decenios, se resume muy brevemente: amenaza y chantaje. Los instrumentos de presión confesos eran la pesca y los territorios españoles de Ceuta, Melilla y peñones y, en menor medida, el tráfico inocente de paso de buques españoles provenientes de aguas mauritanas y senegalesas por el Sáhara Occidental.  La obsesión de Marruecos por el Sáhara le condujo a un sin número de actos:  - En 1977, hizo volar el coche del embajador mauritano en Francia y echó la culpa a un movimiento imaginario llamado Brigada Internacional El Uali Mustafa Sayed (fundador del Frente Polisario). - Utilizó a los grupos terroristas argelinos como brazo ejecutor para desestabilizar al pais vecino e hizo la vista gorda para que las armas atravesaran sus fronteras.  - Permitió que su pais serviera de cuartel de tortura para la CIA contra los presos islamistas destinados a Guantánamo.  - En 1994, cuando el atentado de Marrakech, expulsó a miles de residen…

Le Journal Hebdomadaire sous scellé de nouveau

Image
Cinq fonctionnaires du ministère de la Justice se sont  présentés mercredi après-midi à la rédaction du magazine "Le Journal Hebdomadaire" au centre de Casablanca, avec l'ordre de la "liquidation judiciaire" et la fermeture de ses locaux. Le Journal avait été reconnu coupable de diffamation contre l'ESISC, et condamné ainsi à payer 350 Millions de cts au Profit de l'ESISC.
Pour rappel, l'ESISC avait publié, en novembre 2005, un rapport intitulé “Le Front Polisario, partenaire crédible de négociations ou séquelle de la guerre froide et obstacle à une solution politique au Sahara occidental ?”. Le Journal Hebdo de son coté avait largement critiqué le rapport sur 6 pages. Il s'en suit une bataille judiciaire qui durera 3 ans, et qui a fini par la fermeture définitive du Journal Hebdomadaire.

"Nous n'aurons pas tirage cette semaine", a déclaré Hicham Hudaiffa, l'un des rédacteurs à l'issue d'une réunion jeudi matin. «Nous avo…

L'Union Africaine, allié stratégique de l'Union Européenne

Image
Zapatero invité au sommet africain d'Addis Abeba


Le président Rodríguez Zapatero, qui détient la présidence tournante européenne ce semestre de 2010, assistera au sommet africain d'Adis Abeba le 31 janvier prochain. L'Union Africaine (UA) célèbre sa quatrième réunion de Chefs d'État à la capitale l'Ethiopienne laquelleseront abordés les conflits dans le continent, la mondialisation et les nouvelles technologies et les relations de l'organisme panafricain avec l'Union Européenne et le G-8.
Pedro Canales, 27/01/2010


L'UA réunit tous les pays du continent excepté le Maroc qui s'est retiré de l'organisation pour protester contre la présence de la République Arabe Sahraouie Democratique. Mohamed Abdelaziz, Secrétaire général du Front Polisario, détient l'une des viceprésidences de l'Union panafricaene, et par conséquent, il sera l'un des interlocuteurs du Président Zapatero.
Alger et Rabat observent avec attention la réunion de l'Éthiopie…