Articles

A la mémoire de Kadhafi

Muamar Gaddafi:
«Je ne vais pas m'exiler dans un pays étranger, je suis né ici en Libye, et je vais mourir ici ... Ce pays était un dessert, et je l'ai transformé en une forêt où tout peut pousser.
Personne n'aime cette terre plus que ses citoyens. Si l'Europe et l'Amérique vous disent qu'ils vous aiment, faites attention. Ils aiment la richesse de votre terre. L'huile et non le peuple. Ils vous aident à lutter contre moi, mais il sera plus sage pour vous de lutter contre eux parce qu'ils se battent contre votre avenir et le progrès.
Mon message pour vous le peuple de la Libye est, ils vous aident à me tuer, mais vous allez payer le prix parce que vous souffrirez. Et mon message pour vous l'Amérique et l'Europe est, vous me tuer, mais être prêt à combattre un TERRORISME sans fin.
Avant de réaliser votre ignorance, les terroristes vous frapperont à votre porte.
GADDAFI a dit une fois aux gouvernements nigérien et britannique de diviser le Nigeria…

Le plus important c’est la liberté de mouvement de la MINURSO (ambassadeur GB)

Image
S’il y a un diplomate dont le Maroc ne regrettera pas le départ, ce certainement Timothy Morris, ambassadeur du Royaume Uni à Rabat jusqu’à 2012.
Six mois avant son départ, il a eu un entretien très peu tendre avec le ministre délégué marocain Abdelkrim Amrani. M. Morris a signifié à son interlocuteur que « la véritable question au sujet de la MINURSO n’est pas les drapeaux ou les immatriculations, mais la liberté de mouvement pour la Mission de l’ONU ». Il a précisé que « les membres de la mission ne sont pas en mesure d’entrer en contact avec les personnes sur place ».
« Si vous faites une différence entre ce que vous permettez au corps diplomatique et ce que vous permettez à l’ONU ça pose un problème car l’ONU c’est aussi nous ».
Revenant sur les événements de Gdim Izik, il a considéré que de ne pas avoir laissé la Minurso effectuer un rapport sur ce qui s’est passé a alimenté une perception négative. La décision de retirer la confiance à l’envoyé personnel des Nations Unies pour le …

Sahara Occidental : une plainte contre l’Espagne à la CPI (Me Devers)

Image
Me Gilles Devers a dévoilé samedi les axes de son plan d’action prochain dans le dossier sahraoui. Parmi ses points le statut de l’Espagne de puissance administrante qui a failli à ses devoirs alors que le Maroc piétine l’Article 8 qui traite de de la décolonisation et qui sanctionne comme crime de guerre le transfert par une puissance occupante d’une partie de sa population dans les territoires qu’elle occupe. « Il y a une compétence de la Cour Pénal International par l’Espagne. C’est-à-dire, en droit, et cela ressort clairement de l’arrêt rendu par la Cour de Justice, l’Espagne est toujours puissance administrante. Elle croit qu’elle s’en est défait. Elle s’en est pas défait. Vu que l’Espagne a ratifié le traité de la CPI, il y a une protection du territoire par le biais de la puissance administrante ». a-t-il déclaré lors d’une passionnante intervention lors de l’ouverture de la 42e Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO 2017) Selon Me De…

« Offshore leaks » : et au Maroc ?

Image
h Publié dans Lakome le 04 – 04 – 2013
35 médias internationaux ont commencé ce jeudi à dévoiler les noms de particuliers détenteurs de comptes ou sociétés offshore. Au Maroc, Lakome a retrouvé plusieurs personnalités proches du pouvoir liées à des paradis fiscaux mais aucune suite n’a pour l’instant été donnée…  Les premières révélations en France ont fait l’effet d’une bombe ce jeudi matin. Le quotidien Le Monde vient de révéler que l’ancien trésorier de campagne de François Hollande, Jean-Jacques Augier, possède deux sociétés offshore basées aux Iles Caïmans. D’autres révélations sont attendues aux quatre coins de la planète : plus de 35 médias internationaux sont associés sur les Offshore Leaks, ces 2,5 millions de documents concernant des sociétés offshore et qui ont été transmises à un réseau international de journalistes, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), basé à Washington. Les documents – des contrats et des fax numérisés, des copies de passe…

Abdallahi Ould Mohamedy voyage aux frais de la DGED marocaine

Image
La presse française s’est fait écho, dans les derniers jours, d’un fonctionnaire français recruté par les services secrets marocains. Il s’agit d’un agent de la police aux frontières (PAF) de l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) qui a été interpelé le 29 mai 2017 pour filtration de documents confidentiels sur des fichiers « S ». En échange, la DGED marocains lui offrait de l’argent liquide et des voyages au Maroc tous frais payés. Des avantages dont profite aussi le mauritanien Abdallah Mohamdy, le patron du groupe Sahara Media.
Selon les documents révélés par le hacker Chris Coleman, la DGED était sollicitée par ses collaborateurs en vue d’obtenir des tickets d’avions pour se déplacer au Maroc et ailleurs aux frais des services de Yassine Mansouri.
Le 18 juin 2011, Ould Mohamdy s’est fait offrir un billet Rabat-Paris-Madrid-Casablanca réservée par Mourad Rhoul en personne, le directeur du cabinet de Yassine Mansouri, le directeur général de la DGED.
Le nom de Abdallah Ould Mohamdy figur…

Khadija Mohsen Finan s’adresse à la DGED pour la publication d’un article très critique envers le Makhzen

Image
Moins d’une semaine après le discours royal annonçant la nouvelle consitution (17 juin 2011), Khadija Mohsen-Finan, se met en contact avec Abdelmalek Alaoui, responsable de Global Partners Intelligence, un des bureaux de la DGED spécialisé dans le contrôle des médias. Mme Finan voulait publier un article très critique sur la pseudo-réforme constitutionnelle proposé par le Makhzen.
En toute évidence, son article a été rejeté. Cependant il ya lieu de se demander quelle est la relation entre Mme Finan et cet agent de la DGED.

Voici le texte intégral de son écrit:
« L’exception marocaine » dans la tournante révolutionnaire Lorsque les révoltes secouaient le monde arabe en cet hiver 2011, la classe politique marocaine ne s’est pas sentie concernée par le vent de liberté qui a soufflé sur l’ensemble de la région. Elle  a mis en avant le caractère particulier de son système et les réformes qui ont été engagées depuis les années 1990. Deux éléments essentiels seraient  au fondement de cette « …

Un email qui prouve que le site Maghreb Intelligence est une créature de la DGED

Image
La DGED, les services d’espionnage du Maroc, a bien pris le soin de se déployer sur la scène médiatique africaine avec, dans ses visées, plusieurs buts :
- Se faire du chemin pour le retour au sein de l’organisation panafricaine, l’UA. - Dénigrer le Front Polisario au niveau de son plus grand allié, le continent africain - Présenter le Maroc comme puissance régionale capable d’assurer un rôle décisif dans la lutte contre le terrorisme, en particulier au Sahel, zone de grande instabilité. - S’en prendre à l’Algérie et à la Mauritanie.
Dans son offensive médiatique africaine, la DGED a établi son quartier général avancé au Sénégal, Burkina Fasso et en Côte-d’Ivoire, les alliés historiques du Maroc téléguidés par la France.
Parmi les sites les plus importants : Maghreb Intelligence Sahel Intelligence Africa Intelligence L’agence de presse africaine (APAnews) L’agence centrafricaine de presse
Leurs informations « confidentielles » venaient directement des officines de Yassine Mansouri à Rabat…